Accueil > Cinéma, Retro, Top > Top 10 – Les Maîtres de l’Horreur

Top 10 – Les Maîtres de l’Horreur

posté le 31/10/2013 FredP

Après les plus grands films d’horreur et les plus grands méchants du cinéma, cet Halloween, on s’intéresse aux maîtres de l’horreur au travers d’un petit top qui reste évidemment toujours subjectif. Petit point commun à la plupart des personnes citées : ils ont depuis largement été écartés du système et ont du mal à faire des films comme ils le souhaiteraient, on changé de registre ou se sont enfoncé dans le mauvais goût.

10. James Wan

On commence avec le nouvel espoir du cinéma d’horreur, James Wan, révélé avec Saw mais qui a fait preuve d’une bonne connaissance de ses classique avec un bon savoir-faire avec Insidious et Conjuring. Prochaine étape pour lui, changer de registre.

9. Jaume Balaguero

Dans la nouvelle vague d’horreur hispanique, on garde le compagnon de route de Paco Plaza avec qui il a collaborer sur [REC] mais qui avait déjà fait ses preuves sur la Secte sans Nom, Darkness, Fragile et encore récemment Malveillance.

8. Joe Dante

L’un des meilleurs fruits de l’école Roger Corman dont il a conservé la verve et le second degré qu’emprunteront ensuite Sam Raimi et Peter Jackson, avec Piranhas, Hurlements ou Gremlins, Joe Dante nous aura fait hurler de peur autant que de rire ! Et même si the Hole est passé inaperçu, il valait le coup d’œil.

7. George A.Romero

Impossible de ne pas évoquer celui qui a popularisé la figure du zombie en lui conférant une dimension sociale prégnante. Sans George A.Romero, le cinéma d’horreur aurait-il eu cette portée politique ? Le zombie aurait-il perduré jusqu’à nos jours ? dommage qu’aujourd’hui, les zombies soient devenus plus forts que leur maître.

6. Dario Argento

Ami de Romero, l’italien Dario Argento s’est tout de suite illustré comme l’un des acteurs majeur du giallo et donc de l’angoisse, travaillant particulièrement son ambiance et ses personnages fous, depuis ses premiers films en passant par les Frissons de l’Angoisse, Suspiria, Inferno, Phenomena, … Dommage qu’aujourd’hui, il soit rester à une époque révolue avec des films déjà datés et assez ridicules.

5. Wes Craven

Avec la Dernière Maison sur la Gauche, la Colline a des yeux et la création de Freddy Krueger, Wes Craven a bien marqué le cinéma d’horreur des années 80 puis a connu une résurrection en prenant du recul sur le genre et son public avec Scream. Mais maintenant, il se repose sur ses lauriers, voyant qu’un frenchie pouvait réaliser un remake meilleur que son film original (Alexandre Aja sur la Colline) et qu’il ne pouvait de toute façon pas sortir du genre.

4. David Cronenberg

Avec Cronenberg, on ne touche pas seulement à l’angoisse, on touche aussi à la manipulation de la chair et de l’esprit tout comme à la manipulation de la société et depuis Frissons, Scanners, Videodrome ou la Mouche en sont bien des preuves; Et si l’auteur s’est calmé sur le côté angoisse, ses thèmes sont toujours présents dans ses films avec autant de verve.

3. Tobe Hooper

Massacre à la Tronçonneuse a marqué les esprits ! Non seulement pour sa forme (allant aux limites du gore sans le montrer) mais aussi son propos sur la société américain post Vietnam, tout en créant l’un des personnages emblématiques du genre (Leatherface) reconnaissable au bruit de son engin de mort. La suite est à base de trains fantômes, de crocodiles et de Poltergeist en difficile collaboration avec Spielberg. Depuis, c’est malheureusement le calme presque plat pour l’un de ceux qui avaient bien tout compris au genre.

2. Alfred Hitchcock

Le maître du suspense a réinventé le thriller et l’action mais à travers ses deux films les plus célèbres, Psychose et les Oiseaux, c’est bien le film d’horreur qu’il a révolutionné et dont on voit encore aujourd’hui chaque plan dans tous les films contemporain. Il était impossible de ne pas le mentionner !

1. John Carpenter

Créateur de Michael Myers dans Halloween, meilleur retranscription de l’esprit de Lovecraft avec the Thing ou l’Antre de la Folie, s’attaquer avec succès à Stephen King avec Christine, John Carpenter maitrise la peur, le fantastique, l’angoisse comme personne mais n’arrive plus à monter ses films. Et si the Ward était très convenu de la part du maître, il reste tout de même relativement efficace pour montrer que ce maître n’a pas perdu son savoir-faire … juste le soutien du système.

Hors compétition : ils n’ont réalisé qu’un film d’horreur mais pas n’importe lequel. En général, ils ont même créé un film insurpassable du genre. Ce sont évidemment : StanleyKubrick (Shining), William Friedkin (l’Exorciste), Steven Spielberg (les Dents de la Mer) et Ridley Scott (Alien).

publié dans :Cinéma Retro Top

  1. Pas encore de commentaire