Accueil > Cinéma, Séries > Ce qui a fait 2010

Ce qui a fait 2010

posté le 04/01/2011 FredP

En faisant les traditionnels top 10 de fin d’année, je me suis rendu compte de certaines tendances. Que ce soit des révélations, des acteurs omniprésents, des thèmes communs, voilà un peu ce qui a fait l’année 2010.

George Clooney

Avec pas moins de 4 films au compteur cette année, et tous de qualité, In the Air, the American, Fantastic Mr Fox, les Chèvres du Pentagone, le vendeur de café préféré de ces dames a bien marqué l’année.

Gemma Arterton

Tamara Drewe Gemma Arterton

La petite anglaise qui s’est fait remarquer dans le dernier James Bond aura été immanquable sur les écrans. Que ce soit dans des rôles de potiche de blockbuster (Prince of Persia et le Choc des Titans) ou avec des charmes plus révélateurs et indépendants (La Disparition d’Alice Creed, Tamara Drewe)

Révélations

Nowhere Boy Aaron Johnson

Côté féminin, ce sont Carey Mulligan (Une Education, Wall Street 2) et Chloë Moretz (Kick-Ass, Laisse-moi entrer) qui m’ont tapé dans l’oeil, alors que côté masculin on devrait pouvoir compter bientôt sur Aaron Johnson (Kick-Ass encore, Nowhere Boy, Chatroom) et Adam Butch (Dogpound).

Inception Year

Cette année, si un film a marqué tous les esprits, c’est bien Inception. De sa géniale campagne marketing qui a fait un buzz énorme jusqu’au phénomène après la sortie où chacun y est allé de son hypothèse, cela faisait longtemps qu’un film n’avait pas aussi enthousiasmé les foules (avec ses détracteurs évidemment). Évidemment, tous les ingrédients étaient là, de Christopher Nolan au casting 5 étoiles (Leonardo Dicaprio, Marion Cotillard, Michael Caine, Cillian Murphy, Elle Page, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt) et le film ne pouvait que marcher. Mais il tient aussi une place particulière dans mon année de blogueur puisque, non content d’avoir reçu le buzz kit, j’ai aussi eu droit à la journée Inception avec projection, conférence de presse et rencontre avec les acteurs ! Forcément, ça marque.

Princesses de Feu

Pour une fois, Dreamworks a presque égalé Pixar en terme de film humain et prenant avec Dragons alors que Disney est enfin de retour à un haut niveau avec ses histoires de princesses (La Princesse et la Grenouille et Raiponce)

Made in France

Oui, pour une fois, les français ont réussi à faire autre chose que des drames intimistes où l’on s’endort et des essais de films de genre (même si il y en a eu). Que ce soit du côté de la comédie romantique (l’Arnacoeur) mais aussi d’une bonne série B d’action (A Bout Portant), on a bien montré qu’on savait faire aussi bien que les américains quand on veut.

Ovnis

Que ce soient des films barrés (Scott Pilgrim, Kaboom, Rubber) ou de véritables expériences (Valhalla Rising, Enter the Void) 2010 a ueu droit a un lot assez impressionnants de film inclassables, que l’on aime … ou pas et ça passe … ou ça casse.

Team Revenge

Dans la veine du revival des 80′s, on a eu droit à un tout un paquet de films racontant la même histoire : d’anciens agents devenus mercenaires vont tenter de laver leur nom en montrant la vérité. Dans la famille team revenge, je demande les sympa et explosifs (L’Agence tous risques), les vieux (RED), les musclés (Expendables), et les pauvres sortis en DTV (the Losers).

Copier-Coller

On le sait, nos cousins américains sont en grand manque d’inspiration. Alors ils viennent chercher des idées en Europe (Laisse-moi entrer) et plus spécifiquement en France (Les Trois prochains Jours, The Tourist). Du coup on peut jouer au jeu des 7 différences au cinéma. Amusant non ?

Connectés

On entant parler d’internet à tout va, même au cinéma. Et alors qu’en France, on s’y attaque avec un train de retard (L’Autre Monde), dans d’autres pays, il est bien entré dans la culture (Summer Wars). Certains expérimentent (8th Wonderland) et d’autres se plantent (Chatroom). Et un génie fait d’un projet casse-gueule une vraie leçon de cinéma et un film sur une génération (the Social Network)

3D, zéro relief

Ce n’est pas parce que ça marche pour un film que ça marche pour tous. Il sont nombreux à s’être cassé les dents sur de la 3D faite à la va-vite (Le Choc des Titans, Alice au Pays des Merveilles, Narnia 3, le Dernier Maître de l’Air) et nos yeux en ont prit un coup !

Même pas peur

Pauvre année pour le cinéma d’horreur. Entre des films français de genre ratés (La Horde, le Village des Ombres), des remakes inintéressants (Freddy) et les grosses blagues (Le Dernier Exorcisme), le spectateur a vraiment souffert.

Fin de série

Ça s’est passer à la télévision mais on ne pourra oublier leur importance cette année. Il a fallu dire au revoir à Jack Bauer (24) et à la bande de Jack et Locke (Lost). Du coup on se sent un peu abandonnés puisque les networks américains n’ont rien pour prendre la relève. Et on ne peut alors compter que sur les chaînes câblées pour nous proposer des séries de qualité.

publié dans :Cinéma Séries

  1. Pas encore de commentaire