Accueil > Cinéma, Critiques ciné > L’Agence tous risques, la critique

L’Agence tous risques, la critique

posté le 17/06/2010 FredP

l'agence tous risques critique myscreens blog cinema

Avant l’arrivée de Stallone et sa bande, le revival 80′s commence avec l’adaptation de l’Agence tous risques sur grand écran pour un film d’action complètement décomplexé qui rafraichit les neurones.

Avec l’annonce de l’adaptation de l’Agence tous risques, série d’action marquée par Mister T, au cinéma, on avait de quoi s’inquiéter. D’autant plus que c’est la Fox qui produit. Mais voilà, la bonne idée a été de mettre le trublion Joe Carnahan aux commandes de ce projet aussi taré que Looping. Du coup, le réalisateur du cool gunfight Mises à Prix (Smokin’ Aces) livre un film d’action burné qui assume complètement sa démesure avec un humour bien senti.

On retrouve donc la fameuse A-Team au tout début de sa formation. Liam Neeson campe le boss Hannibal, au charisme impeccable, le beau gosse Bradley Cooper (Alias, Very bad trip) endosse la gouaille du charmeur Futé avec entrain, Sharlo Copley (District 9) est complètement barjo dans la peau d’un Looping de haute volée et « Rampage»  Jackson, bien que délesté du bling bling de Mister T s’en sort pas si mal en Barracuda. Et puis on ajoute à cette équipe de choc 2 autres personnages pour faire avancer l’histoire : Patrick Wilson en agent chien fou de la CIA et Jessica Biel qui ne fait pas que la potiche.

Enfin l’histoire … c’est beaucoup dire. Comme on s’y attend, l’équipe se forme, est trahie et doit redorer son blason en étant poursuivie par les autorités. A défaut de grande réflexion, le récit est rempli d’idées pour en mettre plein les yeux avec des scènes d’action gigantesques et invraisemblables qui pourtant donnent bien la pêche. Il faut dire que la patate que met Carnahan dans sa mise en scène et l’enthousiasme de l’équipe sont vraiment communicatifs. Du coup le spectateur prend un plaisir monstre à voir Looping et Barracuda se disputer, un tank dans les airs, à voir Futé draguer à tout va et d’énormes explosions dans un second degré totalement assumé. En plus de running gags attendu et jamais lourds, de répliques bien senties et de poursuites originales on aura même droit à un petit pic contre la mode de la 3D qui ne sert pas à grand chose sinon à exploser les murs.

Évidemment, certains ne pourront s’empêcher de comparer le film avec la série d’origine. Ne l’ayant pas vraiment suivie, hormis un Braccuda plus fade, il me semble tout de même que c’est assez fidèle. On en retrouve l’esprit, le côté feuilleton, certains gags, poncifs et caractères bien trempés qui étaient présents, sans compter bien sûr le fameux générique.

Bref, si le film ne marquera en aucun cas l’histoire du cinéma, il procurera tout de même un sacré bon moment aux spectateurs qui cherchent du fun. Si vous cherchez un film sans prise de tête, l’Agence tous risques est donc un plan sans accroc.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire