Accueil > Cinéma, Comics, Séries, Top > TOP 2019, le meilleur de l’année

TOP 2019, le meilleur de l’année

posté le 27/12/2019

Et voilà, l’année 2019 prend fin, il est donc temps de faire le bilan avec le traditionnel top des films, séries et comics qu’on a adoré voir et lire et qui resterons dans nos tête pour un bon bout de temps ! Comme d’habitude c’est complètement subjectif et dépend forcément de ce que j’ai pu voir cette année. Voilà donc le résultat !

On commence donc avec les 10 meilleurs films de l’année. Et si le choix du numéro 1 a fait sens dès son visionnage, le reste était plus difficile avec une année moins fournie en oeuvres qui marquent la rétine, mais il y a eu pas mal de petits coups de coeur et quelques performances qui ont été au rendez-vous. Voici donc le classement.

1. Ad Astra

Le nouveau chef d’oeuvre de James Gray m’a complètement absorbé. Sa quête de la solitude pour mieux retrouver la maison, son côté SF réaliste et désespéré avec un Brad Pitt tout en subtilité me hante encore.

2. Rocketman

Oui, le biopic sur Elton John m’a conquis. La grandiloquence du personnage en mode comédie musicale revendiquant son kitsch et sa dramaturgie font passer toute la solitude de l’artiste. Et Taron Egerton assure autant dans son jeu qu’au chant. Un vrai coup de coeur.

3. Parasite

La palme d’or de l’année est enfin aussi plébiscitée par le public que par la critique. Il faut dire que les dysfonctionnement sociaux de la Corée du Sud sont un problème universel et le jeu très malin auquel s’emploie Bong Joon-Ho est sacrément efficace et jouissif.

4. Once Upon a Time in Hollywood

Quentin Tarantino nous écrit une véritable lettre d’amour pour le cinéma qu’il a tant aimé. Un rêve éveillé pour lui qui nous embarque dans sa nostalgie avec un duo DiCaprio / Pitt aussi touchant que bluffant.

5. Dragons 3

L’une des plus belles sagas animées a pris fin et a parfaitement raconté ce que voulait dire « devenir adulte ». C’était un peu précipité, mais qu’est-ce que c’était beau et rempli de belles émotions ! Harold et Krokmou vont nous manquer.

6. Les Misérables

La claque française de l’année au discours tellement juste sur les problèmes complexes des banlieue avec une réalisation enfiévrée dans son final suffocant. Indispensable.

7. Vice

Ou comment Adam McKay nous entraînait dans les dessous du pouvoir de la maison blanche avec un personnage que l’on adore autant détester qu’il est terrifiant. Une satire ludique et terrible portée par un Christian Bale au top.

8. the Irishman

L’adieu de Scorsese aux gangsters dans un requiem fleuve et crépusculaire ou le temps passe lentement pour laisser les regrets prendre leur place. Avec un De Niro judicieusement en retrait pour faire briller Pacino et Pesci. Coup de maître.

9. Marriage Story

Si on m’avait dit que j’aurais été touché par l’histoire d’un couple qui divorce sur Netflix … mais le talent d’écriture de Noah Baumbach et surtout Adam Driver et Scarlett Johansson sensationnels donnent vie et émotion à cette dure séparation ! Sans oublier Laura Dern et des scènes de dispute ou de tendresse qui restent encore en tête.

10. Bienvenue à Marwen

Injustement oublié de tous, Zemeckis mettait toute son inventivité au service d’une histoire révoltante pour un homme attachant, Steve Carrell au top. Et il en profitait pour redonner leur place au femmes et parler de masculinité abusive autant que de création.

Ne sont pas passés loin du top : la folie de the Lighthouseles Crevettes Pailletées et leur bonne humeur, Le Mans 66 et sont duo de pilotes, Toy Story 4 et ses larmes pour Woody et John Wick 3 avec ses bastons jouissives.

Côté séries, par contre, l’année a été particulièrement riche, et on ne parle pas que de Game of Thrones puisque HBO a assuré pendant toute la saison. Verdict ?

1. Years and Years

La série est un vrai coup de poing qui projette toutes nos peurs sur l’évolution de notre société actuelle. Plus fort que Black Mirror, avec une histoire qui tient la route et des personnages attachants malgré leurs défauts, avec un vrai crève-coeur. C’est fou !

2. Game of Thrones – saison 8

Oui la saison a été décriée, et ce final est précipité. Mais il faut bien reconnaitre que jamais nous n’avons vu de telles images à la télé ! La tension des batailles, la beauté des plan, la dramaturgie des personnages, tout est là … Et les Stark ont gagné alors oui, GoT a sa place sur le podium et a bien marqué la décennie.

3. Chernobyl

A peine GoT terminée que HBO nous a embarqué dans l’enfer suffocant de Chernobyl. Recréation incroyable des répercussions de la catastrophe qui créé le malaise et la révolte. Une vraie réussite.

4. Eurphoria – saison 1

Et HBO complète son tiercé avec une série ado que l’on attendait pas et qui en fait des tonnes sur le drama. Mais la  aussi la réalisation emporte tout et nous fait ressentir tout le malaise d’une génération perdue. A la clé, Zendaya, bluffante.

5. Pose – saison 2

La série de la culture du voging était de retour et nous en a fait verser des larmes. Une histoire de famille et d’amitié dans un milieu difficile, ignoré, repoussé. Mais des personnages plus forts que tout et d’une humanité qui nous touche à chaque instant. Oui, les larmes étaient au rendez-vous.

 

6. The Crown – saison 3

Nouveau casting mais un savoir-faire toujours aussi méticuleux pour nous présenter la solitude du pouvoir qui envahit tous les membres de la famille royale britannique. Un travail d’orfèvre tant dans l’écriture que dans la réalisation et le jeu parfait des acteurs à déguster avec une tasse de thé.

7. Watchmen – saison 1

C’était osé de s’aventurer encore une fois sur le terrain du comics culte d’Alan Moore. Et il fallait bien l’audace de Damon Lindelof pour s’en occuper et nous offrir une série complémentaire à l’univers des Gardiens. C’est ici complètement réactualisé dans un monde Black lives matters et me too avec une intelligence redoutable. Et après quelques épisodes de génie, il est juste dommage de voir le final retomber un peu mais on reste curieux pour la suite.

8. Mindhunter – saison 2

Nouvelle plongée dans l’esprit des plus grands criminels de notre temps avec en plus une enquête policière retorse. Mais c’est surtout la manière dont le mal envahi les institutions et la famille qui est aussi intéressant. Fincher est aux commandes, on ne décroche pas.

9. Succession – saison 2

On aime tant détester cette famille de milliardaires. Les humiliations sont légion, les trahisons également. Cette petite leçon de massacre à coup de contrats signés dans le dos et de rachats par OPA agressives sont jubilatoires.

10. What we do in the Shadows – saison 1

Après les larmes, les rires. En adaptant Vampires en toute Intimité au format série courte, c’est vingt minutes de fou-rire qui nous attendaient chaque semaine avec pléthore de gags et d’idées sur les vampires et la découvertes de leur mode de vie dans notre société moderne. Hilarant.

Et ne traînent pas loin derrière ce top l’injustice totale de When they see us, les journalistes #metoo de the Morning Show, la première saison osée de Sex Education, la famille de Umbrella Academy, le monde fantastique de Dark Crystal, les super-héros déjantés de the Boys.

 

Enfin côté comics, il y avait encore de superbes lectures. Voici donc ce qu’il fallait bien lire :

1. Invincible – le final

Après près de 15 ans de publication, voilà la fin de la série de super-héros la plus inventive. Forcément c’est à la hauteur de l’enjeu avec ce qu’il faut de bataille épique … mais surtout inattendu comme la série l’a toujours fait avec beaucoup d’émotion.

2. Descender 6

On n’a jamais autant aimé les robots. Oui, Descender c’est toujours aussi beau et touchant et maintenant la série est terminée pour laisser la place l’année prochaine à Ascender.

3. La Mort de la Puissante Thor

Que le run de Jason Aaron sur Thor est épique ! Et que ce final est fantastique pour Jane Foster qui va tout donner pour sauver le monde et ne pourra empêcher une guerre d’arriver ! C’est épique à souhait et évidemment émouvant.

4. Flèche Noire

Etrange ouvrage que cet album de Flèche Noire prisonnier, isolé, et qui vire au psychédélique pour mieux recentrer son personnage et lui apprendre ce qui est indispensable. Malin et original.

5. Royal City

L’oeuvre très personnelle de Jeff Lemire est déjà terminée, et nous a profondément touché. Cette famille affectée depuis des années par la disparition du plus jeune fils va-t-elle enfin panser ses blessures. Oui, et c’est déchirant.

 

publié dans :Cinéma Comics Séries Top

  1. Gorecki
    17/01/2020 à 09:34 | #1

    Hello moi je voulais te remercier pour ton travail et ta passion car grâce à toi j’ai découvert 2/3 trucs vraiment cool (surtout niveau Bd..), à une période de je venais régulièrement voir ce qu’il y avait de nouveau. Je comprend ton besoin de voir autre chose, j’espere Que tu reviendras mais je connais ce sentiment (j’ai moi même lâché mon blog il y a à quelques années ! Merci et j’ai hâte de te relire.

  2. Gorecki
    17/01/2020 à 09:39 | #2

    Par ailleurs je pense que concernant Jeff Lemire Sweet tooth à largment sa place niveau BD à la place de royal City mais en vrai y a tellement d’excellentes BD que c’est juste dément !!