Accueil > Critiques SĂ©ries, SĂ©ries > Hannibal, saison 2

Hannibal, saison 2

posté le 02/06/2014 FredP

Hannibal est de retour pour une seconde saison encore plus malsaine et psychologique Ă  l’issue inĂ©luctable ! Diabolique !

La première saison de Hannibal s’intĂ©ressant aux mĂ©fait du psychologue cannibale de Thomas Harris avant les Ă©vĂ©nements de Dragon Rouge avait surpris par son ton et son ambiance malsaine. L’atmosphère noire et hypnotique distillait savamment des Ă©lĂ©ments gores mais relevait plus de la psychologie pour aboutir sur l’inattendu emprisonnement de Will Graham, manipulĂ© par Lecter. Cette nouvelle saison se dĂ©roulera donc en deux parties mais annonce d’emblĂ©e le climax qui en dĂ©coulera avec le flash forward de la première scène : un affrontement Ă  venir entre Jack Crawford et Hannibal Lecter dans la cuisine de ce dernier. Nul doute que les intentions du psychologue seront alors rĂ©vĂ©lĂ©es mais il reste alors Ă  savoir comment.

Mais tout d’abord, il faudrait que Will Graham puisse ĂŞtre innocentĂ© et c’est tout le travail qu’entame la première partie de la saison, parfois un peu longuette, Will Ă©tant bloquĂ© dans sa cage et cherchant Ă  convaincre les diffĂ©rentes personnes qui lui rendront visite qu’il a Ă©tĂ© manipulĂ©. En mĂŞme temps, il doit toujours aider le FBI Ă  rĂ©soudre les meurtres du Chesapeake Ripper, de plus en plus glauques. Entre des meurtres Ă  la mise en scène particulièrement macabre et les visions de Will toujours aussi perturbantes, l’atmosphère reste toujours hypnotisante et malgrĂ© l’obscuritĂ© d’un scĂ©nario qui avance lentement, on reste suspendu jusqu’Ă  ce que les masques commencent Ă  tomber.

Il faut toutefois attendre que Will soit sorti de prison pour plonger dans le vif du sujet. C’est en effet Ă  ce moment lĂ  que les enjeux prennent bien plus d’importance avec Will et Hannibal qui se rapprochent encore, plaçant chacun leurs pions pour une partie d’Ă©checs psychologique dont il sera difficile de dĂ©terminer l’issue tant elle semble incertaine et tant les deux protagonistes sont douĂ©s en manipulation. Et les personnages secondaires le sont tout autant avec leurs secrets bien enfouis Ă  l’instar d’une Gillian Anderson magnĂ©tique. Ce petit jeu du chat et de la souris dans l’esprit des personnages est particulièrement fascinant et l’on se doute alors qu’il n’y a qu’un moyen pour que cela se termine de manière violente.

Cette seconde saison est Ă©galement l’occasion de commencer Ă  retrouver d’autres Ă©lĂ©ments propres Ă  l’univers d’Hannibal Lecter que l’on peut voit dans les livres oĂą les films. Le plus marquant sera sans conteste l’irruption dans le rĂ©cit des frère et sĹ“ur Verger. Si l’on a la vision du Mason Verger handicapĂ© et dĂ©figurĂ© du film de Ridley Scott, on le retrouve ici avec le visage complètement fou de Michael Pitt. DĂ©couvrir cette fois toute la manipulation de Lecter sur son personnage jusqu’Ă  son issue morbide est aussi fascinante que malsaine et surtout particulièrement trash pour une sĂ©rie de grand network amĂ©ricain.

Car c’est lĂ  aussi l’originalitĂ© de la sĂ©rie de Bryan Fuller, une propension Ă  la psychologie, Ă  l’esthĂ©tisme poussĂ© avec une atmosphère pesante et malsaine dont on a du mal Ă  se dĂ©tacher qui aurait toute sa place sur une chaĂ®ne câblĂ©e comme Stars, Showtime ou AMC mais qui se retrouve cette fois sur le grand network NBC. Un choix de programmation osĂ© pour la chaĂ®ne qui n’est pas rĂ©compensĂ©e par les audiences toujours confidentielles mais par des critiques très positives. Une sĂ©rie de prestige pour la chaĂ®ne comme le dit Fuller et tout cela se vĂ©rifie bien quand on plonge dans la sĂ©rie qui sera marquĂ©e cette fois par un final sous forme de bain de sang qui nous laisse plus qu’incertain sur le destin de certains personnages.

D’une certaine manière, cette seconde saison prend son temps pour s’installer mais bĂ©nĂ©ficie d’une seconde moitĂ© qui rĂ©compense bien ses spectateurs assidus et surtout qui apporte une fin parfaite Ă  ce qui aurait pu ĂŞtre la fin de la sĂ©rie. Mais un nouveau statu quo sera en place pour la saison prochaine qui permettra d’explorer Hannibal sous un nouvel angle qui devrait ĂŞtre toujours aussi intĂ©ressant !

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire