Accueil > Critiques Séries, Séries > Chuck, saison 5

Chuck, saison 5

posté le 10/02/2012

Ça y est, l’espion-geek préféré des familles tire sa révérence. Après 5 saisons, Chuck touche donc à sa fin dans 13 épisodes rythmés qui condensent à merveille tout l’esprit de la série à renfort de bons sentiments, de références et de guest-stars à gogo. Bye Chuck.

chuck saison 5 afficheMalgré des audiences toujours aussi basses depuis ses débuts mais grâce au soutient inconditionnel des fans, NBC a toujours réservé un traitement particulier à Chuck. Série geek au capital sympathie qui s’est développée avec le temps, Chuck est arrivé au bout de la 4e saison à boucler la boucle en réunissant toute la famille Bartowski. La série aurait pu en rester là et nous laisser imaginer Chuck et Sarah coulant des jours heureux loin du monde de l’espionnage. Mais c’était sans compter sur un petit cliffhanger de dernière minute qui voyait le best-friend Morgan doté de l’intersect, relançant ainsi l’intrigue. Du coup, c’est reparti pour 13 épisodes qui serviront à conclure en beauté la série.

13 épisodes, c’est finalement assez court pour développer une longue intrigue et les scénariste l’ont bien compris. N’ayant que peu de temps pour en finir avec l’intrigue qu’ils venaient de poser et conclure la série, ils vont donc booster le rythme avec des révélations, retournements de situations, conclusions d’intrigues à chaque épisode. Cela peut sembler parfois un peu précipité et abordé en surface, mais on y gagne clairement en rythme et en rebondissements.

Il est par contre dommage que l’intrigue liée à Morgan soit vite expédiée alors qu’elle aurait pu vraiment mettre à mal son amitié avec Chuck et ainsi conclure la saison sur la relation qui unit ces deux amis d’enfance et que tous les geeks ont appris à aimer depuis les débuts de la série, comme une autre bande de potes. A la place, c’est l’histoire d’amour entre Chuck et Sarah qui franchi encore une étape pour rendre la série encore plus fleur bleue. Mais cette dimension familiale, qui a toujours été le fil rouge de la série (la recherche du père, puis de la mère et aujourd’hui la succession que se doit d’assurer Chuck) est traitée avec le capital sympathie énorme que l’on a pour les personnage. Car après tout, tous les personnages forment ici une grande famille autour de Chuck et Sarah, au sens propre bien sûr avec Ellie et Awsome mais aussi au sens figuré avec l’oncle  monolithique au grand cÅ“ur Casey, le frangin Morgan, les cousins barjots Jeffster, … La dynamique d’équipe fonctionne donc toujours à merveille et il est bien impossible de ne pas aimer ces personnages.

Toute saison de Chuck qui se respecte a droit à son lot de guests stars. Nous avions eu droit à Scott Bakula, Kristin Kreuk, Summer Glau, Timothy Dalton, Linda Hamilton, Robert Englund, Dominic Monaghan et bien d’autres. Cette saison verra apparaitre Mark Hamill, Rebecca Romijn, Stan Lee, Bo Dereck, Jeff Fahey, Angus MacFayden mais  aussi le retour de Richard Burgi et Brandon Routh, sans compter le rôle primordial que tiendra Carrie-Ann Moss qui incitera notre cher Casey à prendre le large.

Toutes les recettes de Chuck sont donc bien présentes tout au long de la saison mais la série va-t-elle se conclure ? Oui, et de bien belle manière. En mettant plus que jamais en danger la relation qui uni Chuck et Sarah, la série porte la tension à son paroxysme pour la série et l’on a vraiment du mal à les voir se déchirer de cette manière alors que les scénariste font en même temps un parallèle avec les débuts de la série. On se souvient de la rencontre de Chuck et Sarah, du coup de foudre, du « je t’aime moi non plus », des déclarations d’amour. Tout est là pour que les fans qui se sont profondément attachés aux personnages soient touchés et ça marche. Après cette conclusion, il est bien difficile de les quitter mais il faut bien se résoudre à leur dire au revoir. Certes la série ne restera pas dans les annales et sera toujours une sympathique série de divertissement mais elle nous aura au moins permis de passer de très bons moments avec des potes à qui l’on s’est attachés pendant 5 ans alors, simplement, merci Chuck.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. 10/02/2012 à 18:02 | #1

    Tout a fait d’accord avec tout ce que tu as dit ! Cette série s’arrête après 5 saisons, et même si Chuck va me manquer je pense qu’il était temps avant de tomber dans les « saisons en trop » celles dans lesquelles intrigues rocambolesques se mêlent à des retournements de situations sortis de nulle part et autre sursauts improbables !
    Chuck se finit en beauté et c’est une dès rares séries à laquelle je pourrais dire « j’ai aimé cette série et j’ai aussi aimé la dernière saison » 😉
    Alexandra

  2. 14/02/2012 à 13:12 | #2

    Il me reste la dernière saison à finir j’ai pas encore eu le temps et j’ai pris bcp de retard dans mes séries à rattraper mais j’aurais certainement un pincement au cÅ“ur pour la fin d’une de mes séries préférés.