Accueil > Critiques Séries, Séries > True Blood saison 4, le bilan

True Blood saison 4, le bilan

posté le 21/09/2011 FredP

true blood saison 4 critique

Après s’être éparpillés pendant une saison, tous les personnages de True Blood sont de retour à Bon Temps pour des histoires toujours aussi mordantes que bordéliques. C’est parti pour la 4e saison des aventures de Sookie et compagnie.

True Blood saison 4La 3e saison de True Blood nous avait sacrément déçu avec son lot d’intrigues individuelles qui prenaient le pas sur l’histoire globale et, au final, ne faisait rien avancer. Il était naturel de craindre que l’on poursuive dans cette voie pour la 4e saison alors que Sookie venait de disparaitre on ne sait où après que l’on ai enfin appris qu’elle est une fée. Cette 4e saison commence donc directement dans le monde des fées, une espèce de domaine des dieux de l’olympe de rêve qui cache un gros secret. Très vite, les choses ne tournent pas rond et Sookie revient à Bon Temps. Mais les plusieurs mois se sont écoulés depuis sa disparition et de nombreux changements ont eu lieu.

Voilà que les scénaristes usent de la bonne vieille recette du « plusieurs mois plus tard»  pour repartir du bon pied. Il faut dire que réparer les défaut de la 3e saison risquait de prendre du temps et il était plus simple de zapper plusieurs faits pour repartir sur des bases saines, même si il faut du coup que le spectateur se remette dans le bain. Et avec les premiers épisodes assez bordéliques et invraisemblables qui annoncent la couleur, c’est quitte ou double. Heureusement, l’une des trames principales se révèle très vite interessantes avec de nouveaux ennemis.

true blood saison 4 sookie eric

Après les loups-garous de la saison 3, nous faisons place à un nouveau bestiaire du folklore fantastique avec des sorcières et des fantômes. Le sujet avait été légèrement abordé la saison précédente avec le petit ami de Lafayette mais est ici au centre des menaces qui concernent les vampires. Cette story-line autour de la vengeance des sorcières envers les vampires est sans conteste la plus intéressante de la saison puisqu’elle regroupe de nombreux personnages et les fait évoluer. Ainsi, à cette occasion, nous apprenons que Bill est devenu le roi du secteur, Jessica a du mal à vivre avec Hoyt, Tara revient et se met à la magie, mais surtout, après un effacement de mémoire, Eric devient le gentil toutou de Sookie. L’héroïne la plus agaçante de la télévision, première à sortir dans les bois en nuisette, se retrouve alors avec 3 mâles en rut accrochés à elle et ne sait plus où donner de la tête.

true blood saison 4 witch

A côté, les intrigues secondaires se révèlent moins passionnantes (Sam et son frères et leur conflit avec les loups), ou complètement délirantes (les visions de Lafayette ou les aventures sexuelles toujours plus rocambolesques de Jason). Mais elles sont tout de même mieux écrites sur la saison précédentes. Ici, passés les 4 premiers épisodes de la saison pour que tout se mette en place, l’intrigue et les personnages redeviennent intéressants. Mais trop de personnages tue tout de même pas mal le rythme. Heureusement, ce problème devrait être résolu à la saison prochaine avec quelques morts que l’on attendait depuis un moment.

true blood saison 4 vampires

True Blood saison 4Toutefois, on pourra tout de même constater que le ton de la série s’est bien assagi. Car si le sexe et le sang sont toujours de la partie, le temps où la série était assez transgressive avec des messages religieux assez corrosifs est loin (surtout lorsque l’on compare avec la seconde saison qui reste la meilleure). Cette saison, il n’y a plus vraiment de portée politique ou sociale, la série se contentant de délivrer une intrigue certes prenante mais qui aurait pu avoir lieu dans bien d’autres séries fantastiques. Heureusement qu‘il reste des personnages auxquels nous nous sommes profondément attachés pour continuer à suivre la série l’année prochaine (en particulier Jessica qui a encore évolué cette saison).

Après une saison de transition qui nous a fait peur quand au déclin rapide de la série, cette 4e livraison de True Blood repart sur de bonnes bases avec une intrigue basique mais prenante et qui surtout, au final, fait enfin un petit peu de ménage parmi les personnages les moins intéressants. Il n’y a plus qu’à ce que certains se retrouvent et parlent enfin ensembles et à retrouver le ton corrosif qui caractérisait la série à ses débuts pour que ce soit réussi. Mais Sookie peut continuer à vagabonder pied nu en petite robe dans les marais aux bras de Bill et Eric…. nous préférerons toujours les scènes avec Jason et Jessica au pieu.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire