Accueil > Critiques Séries, Séries > Game of Thrones, saison 6, l’hiver arrive enfin !

Game of Thrones, saison 6, l’hiver arrive enfin !

posté le 05/07/2016 FredP

La série phare de HBO revenait cette année après un suspense insoutenable d’un an sur la mort de l’un de ses héros. Et le verdict est là, cette 6e saison est encore à la hauteur avec son lot de moments dramatiques et épiques comme on en voit rarement à la télévision, installant Game of Thrones comme l’une des séries les plus grandioses jamais produites. Voilà donc en détails et donc avec quelques spoilers, un bilan de ces 10 épisodes pour attendre avec impatience les 13 derniers qu’il nous restera !

Si la 5e saison de Game of Thrones avait pu en décevoir quelques uns malgré ses grands moments, cette nouvelle fournée d’épisodes promettait bien des surprises. Non seulement car à partir de maintenant les téléspectateurs et les lecteurs sont logés à la même enseigne, mais en plus, comme nous approchons petit à petit de la fin, les scénaristes doivent faire bouger leurs pions de plus en plus rapidement.
Comme à son habitude, les premiers épisodes réinstallent les intrigues des différentes personnages avec leur petit lot de révélations tout en faisant un peu de ménage. Ainsi, au Nord, Jon Snow est mort et Melissandre tombe en pleine déprime, révélant au passage au spectateur sa secrète nature, mais cela ne dure qu’un temps puisque, comme on s’en doutait, elle fera revenir le bâtard à la vie. De son côté, Sansa est donc en fuite avec Theon. Secourue par Brienne, elle va enfin pouvoir trouver un peu de réconfort. Plus au Sud, après sa marche d’expiation, Cersei a encore le grand moineau dans les pattes et découvre que sa fille est aussi tombée. Enfin, de l’autre côté du détroit, Arya est toujours en pleine formation, Tyrion tente de gérer la cité de Meereen en l’absence de Daenerys qui doit faire preuve de caractère en étant de retour chez les Dothrakis.

Après ces premières remises en place, il y aura évidemment quelques moments de creux, mais ceux-ci seront vite compensés par de nouvelles surprises. Alors bien sûr, quelques intrigues feront défaut, en premier lieux l’apprentissage d’Arya qui semble toujours faire du sur place, ou Tyrion qui doit meubler avec quelques blagues inutiles. Il y aura aussi le faux suspense sur la mort de Snow qui heureusement ne durera que pendant 2 épisodes et sera très bien gérée par les scénaristes, même si, en dehors de le libérer de son serment avec la garde de nuit, ne change pas profondément le caractère du personnage. Même Cersei ne semble plus que l’ombre d’elle même, attendant une vengeance qui tarde à venir alors que des personnages comme le Blackfish ou toujours Littlefinger ne sont pas forcément explorés comme il se doit et que l’intrigue de Dorne passe maintenant complètement à la trappe.

Mais en dehors de ces instants qui font un peu défaut sur la saison qui n’est donc pas parfaite, il y a bon nombre de retours intéressants. D’abord les Greyjoy qui reviennent sur le devant de la scène avec un oncle qui veut le trône de sel revendiqué par la soeur de Theon. Euron risque bien de devenir un ennemi important dans la prochaine saison mais les navires des fer-nés vont très vite trouver leur raison d’être. Jon n’est pas non plus le seul à revenir d’entre les mort puisque le Limier nous réserve une surprise, mais son destin sera plus exploré dans les prochaines saisons. Et il y a également le grand retour de Bran qui, après avoir été écarté la saison précédente, revient en force après un long apprentissage pour contrôler son don et prendre la relève de la corneille à 3 yeux. Le voilà maintenant  plus grand et surtout capable de voir le passé, dont celui de Ned qui nous amène enfin à une grande révélation sur la nature de Jon Snow. Mais c’est aussi son intrigue qui nous amène à l’un des moments les plus poignants de la saison, la traumatisante disparition de Hodor.

Et des moments forts, cette saison n’en manque pas, comme les retrouvailles entre Jon et Sansa, l’événement le plus positif que l’on ait vu depuis longtemps, ou encore l’échange rempli de désir refoulé et de respect entre Brienne et Jamie. C’est aussi dans ces instants que la série se montre intense, en réussissant des retrouvailles et en gardant des liens forts entre ses personnages, et pas seulement dans les derniers épisodes. D’ailleurs, en parlant de derniers épisodes, ceux de cette saison sont tout simplement grandioses. Le 9e épisode, après une séquence explosives avec Daenerys et ses dragons pour sauver Meereen et montrer toute sa puissance, nous offre tout simplement la scène de bataille la plus prenante et immersive de la télévision. Une bataille entre Snow et Ramsay Bolton (plus sadique que jamais cette saison) épique qui se vit par les tripes et achève d’asseoir encore plus Game of Thrones comme un monument de la télé ! Et que dire du dernier épisode qui rend enfin justice à Cersei (impériale Lena Headey) et à son intrigue rappelant les plus grandes tragédies grecques et médiévales versant dans la folie du pouvoir avec une maîtrise et de la réalisation, du montage et de la musique que l’on ne soupçonnait pas encore chez les artisans de la série et qui achève définitivement de faire de Game of Thrones la série de la décennie.

Cette saison est donc particulièrement marquée par un rapprochement des clans et de révélations (la recherche d’alliances est l’une des principales trames de la saison) qui mettent en place les derniers éléments pour le retour de Daenerys à Westeros avec une grande bataille pour le trône la saison prochaine avant la lutte contre les marcheurs blanc pour la dernière année. Maintenant il y aura peu de surprises dans les événements qui vont être amenés à se dérouler mais cela devrait se faire avec une puissance d’exécution que nous ne soupçonnons pas et avec des personnages qui ont encore beaucoup d’épaisseur à offrir.

Mais on aura aussi noté deux thèmes qui reviennent cette année, le premier étant enfin la prise de pouvoir du monde par les femmes. De Cersei qui occupe maintenant le trône à Sansa qui obtient enfin la revanche et la place qui lui ai due en passant par Asha Greyjoy, le retour flamboyant de Daenerys ou même la formation et vengeance accomplie d’Arya, les femmes ont évincé les hommes et ont enfin la possibilité de bâtir un nouveau monde. L’autre grand thème, dont on a pourtant moins parlé, est celui des retrouvailles entre frères et soeurs qui montre que les liens fraternels sont toujours plus forts et portent les héros plus loin. Asha et Theon qui dérobent leur flotte, Jon et Sansa qui mènent une bataille indispensable, Cersei et Jaime dans le deuil, sans oublier la révélation du lien de parenté de Jon Snow. Toutes ces relation devraient s’étoffer et devenir passionnantes et décisives dans les prochains épisodes.


Cette sixième saison de Game of Thrones nous aura donc offert de nouveau de grand moments poignants, dans ses disparitions comme dans ses espoirs, mais aussi des instants épiques incroyables et qui ne sont rien par rapport à ce qui nous est promis à l’approche de la conclusion de la série. Les créateurs ont donc une énorme pression pour la suite mais on ne doute pas qu’il seront à la hauteur de l’énorme défi qui les attend !

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire