Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Kung-Fu Panda 3, critique

Kung-Fu Panda 3, critique

posté le 28/03/2016 FredP

Po, le panda paresseux adapte de Kung Fu préféré des enfants est de retour dans une troisième aventure bien anecdotique.

Si on avait bien aimĂ© le premier Kung-Fu Panda et sa suite boostĂ©e Ă  l’action et aux Ă©motions, on Ă©tait curieux de voir ce qu’allait devenir la franchise avec ce troisième Ă©pisode, d’autant plus que Dreamworks se montre rĂ©gulièrement Ă  la hauteur des grandes histoires que le studio cherche Ă  raconter (les 2 volets de Dragons en sont le meilleur exemple). Pour ce Kung-Fu Panda 3, nous retrouvons donc tous les personnages de la saga avec Ă©videmment le panda Po, ses 5 acolytes, son maĂ®tre et son père oie adoptif.  Et ensemble ils vont devoir faire face Ă  une nouvelle menace alors que Po va en apprendre plus sur ses origines.

On se dit donc que le film a ĂŞtre rempli d’Ă©motions et de scènes d’actions particulièrement Ă©piques, au moins autant que pour le second volet. HĂ©las, dès le dĂ©but, on sent que quelque chose cloche lorsqu’un mentor se fait avoir comme un bleu lors de la scène d’ouverture. Puis les rĂ©alisateurs donnent tout lors de l’apparition du hĂ©ros et de ses compagnons mais les scènes de combat entre les 5 Cyclones et de nouveaux acolytes et le très menaçant Kai qui n’est pas toujours pris au sĂ©rieux sont tout de suite coupĂ©es, si bien que le film semble vraiment manquer d’une dimension Ă©pique qui nous emporte vraiment dans le spectacle.

Et pour le cĂ´tĂ© Ă©motion, les retrouvailles entre Po et son père biologique sont vite tournĂ©es en ridicule et il en est de mĂŞme avec la dĂ©couverte du peuple panda, des gentils nounours plein de bonhommie rĂ©jouissante mais qui, Ă  aucun moment n’apporte vraiment une touche d’Ă©motion qui risque de nous tirer des larmes. Po n’en ressors pas beaucoup plus avancĂ© qu’au dĂ©but du film, si ce n’est qu’il a appris Ă  la fin une nouvelle technique de combat en se connaissant soi-mĂŞme.

On rejoint lĂ  le thème dĂ©velopper par le film, celui d’apprendre Ă  se connaĂ®tre soi-mĂŞme pour mieux avancer et vaincre les obstacles. Un message simple qui aurait pu ĂŞtre avancĂ© avec un peu plus d’Ă©motion pour ne pas paraĂ®tre superficiel, d’autant plus quand il est appris aussi facilement et de manière prĂ©visible par le hĂ©ros qui n’en fera ensuite pas grand chose. Et comme les rĂ©alisateurs ne cherchent pas Ă  nous emporter et que Hans Zimmer repique une chanson d’Imagine Dragons pour faire le thème musical du mĂ©chant, on ne va pas aller chercher l’inventivitĂ© trop loin.

Ainsi, Kung-Fu Panda 3 fait son boulot de gentil divertissement Ă  la morale sympathique mais reste clairement en dessous de ce que peut faire le studio.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire