Accueil > Cinéma > X-Men : le commencement, test bluray

X-Men : le commencement, test bluray

posté le 19/10/2011 FredP

Les X-Men reviennent vivre leurs origines en bluray et dvd. L’occasion de laisser une nouvelle chance au film et d’apprécier quelques bonus plutôt instructifs sur les mutants.

A la sortie cinéma de X-Men le Commencement, on avait été un peu déçu par le film qui promettait un bon retour aux sources. S’il s’avérait plutôt efficace et de bonne facture, remettant la franchise dans le droit chemin après un Affrontement Final loin d’être mémorable et un spin-off sur Wolverine encore plus dispensable, il y a tout de même pas mal de défauts qui nous empêchaient d’y croire complètement comme une première partie brouillonne dans son installation et un traitement des personnages secondaires par dessus la jambe (cf. critique).

Revoir le film une seconde fois allait-il nous permettre de gommer ces défauts et de se plonger pleinement dans l’aventure ? Oui et non. Oui car ce X-Men so 60′s est toujours aussi sympa. L’esprit comic book est bel et bien vivant et, à la deuxième vision, sachant à quoi s’attendre, la déception n’est plus là et on arrive à apprécier ce que le réalisateur nous présente. La première partie qui paraissait mal équilibrée passe un peu mieux. Par contre le traitement réservé à certains personnages fait toujours mal au cœur quand on connait leur potentiel dramatique (Frost reste la grosse déception du film). On retiendra donc encore surtout la prestation magnétique de Michael Fassbender dans le rôle du frère ennemi de Xavier.

Mais plutôt que de disserter sur le film que nous avons déjà eu l’occasion de chroniquer, revenons sur le bluray qui contient de son côté quelques bonnes surprises. Tout d’abord nous saluerons l’image impeccable qui relève bien les couleurs, nous rapprochant ainsi toujours de l’esprit comic-book 60′s qui fait tout le charme du film. Et côté son, c’est le massacre dans le salon quand résonne le thème musical enragé de Magnéto. Après avoir regardé le film dans ces conditions, il n’y a plus qu’à s’attaquer aux bonus.

Tout d’abord l’exclusivité bluray est un module intitulé « Cérébro« . Et pour cause puisque grâce au détécteur de mutants nous allons donc retrouver les principaux personnages qui ont occupé la saga. L’occasion de voir des extraits des différents films qui nous présentent chacun des mutants, de Cyclope et Tornade à Pyro ou Juggernaut pour aboutir sur une fiche d’identité. Bon en soi ce n’est pas bien utile et si ça nous remémore d’excellents souvenirs des 2 premiers volets, on se serait bien passé des images des 2 cités plus haut qui n’entrent d’ailleurs plus dans la continuité de ce First Class.
A côté de ça nous avons droità 15 minutes de scènes coupées ou plutôt étendues. En effet, loin d’apporter de l’inédit, ces scènes allongées n’approfondissent pas plus les personnages ni la mythologie. On décèlera tout de même une scène humanisant un peu Magnéto ou une autre en disant plus sur le comportement de Havok durant la phase d’entraînement.

Mais le gros morceau de ces bonus reste le making of d’une heure en 7 parties sur la conception du film. Et on peut dire que, contrairement aux featurettes promo de Thor, on a ici un bon documentaire durant lequel on apprend pas mal de choses, du choix des personnages au retravail du scénario, des délais serrés à la composition de la musique en passant par les acteurs principaux (Fassbender, McAvoy, Jennifer Lawrence, Nicholas Hoult, Kevin Bacon et January Jones en particulier), les costumes, les décors … Tous les aspects sont abordés et on notera même que la houleuse production de l’Affrontement Final sur lequel avait tenté de travailler Matthew Vaughn il y a quelques années n’est pas oubliée et de ce côté, nous n’avons pas de langue de bois, ce qui est enfin fort appréciable. C’est dommage car on aurait aimé en savoir encore plus dans un commentaire audio, surtout vu la manière qu’avait le réalisateur de parler de son Kick-Ass en bluray.

Bref, le blu-ray fait ici bien son boulot pour valoriser les mutants de X-Men le Commencement. Sans tutoyer les sommets des bonus, on apprend tout de même pas mal de choses sur la manière de travailler de son réalisateur en peu de temps. A voir. A noter qu’une version limitée avec un dvd de bonus sera aussi en vente.

publié dans :Cinéma

  1. 20/10/2011 à 12:44 | #1

    en plus du bon film le produit globale est pas mal foutu dans sa version steelbook