Accueil > Cinéma, DVD > Thor, test bluray

Thor, test bluray

posté le 04/10/2011 FredP

Demain Thor dĂ©barque, marteau Ă  la main, dans les rayons dvd/bluray. L’occasion pour nous de faire un test du disque bleu ou la promo règne divinement.

C’est le Dieu du Tonnerre qui avait ouvert la saison des blockbusters. Et pour sa sortie en dvd et bluray Paramount met bien en avant les bonus qui garnissent la galette bleue. Il est vrai qu’entre un commentaire audio, un paquet de scènes coupĂ©es, un court-mĂ©trage, une preview des Vengeurs et un making off de 40 minutes, il y a de quoi s’occuper.

Mais avant d’attaquer tout cela, rappelons-nous un peu du film. Après Iron Man et Hulk, Thor est le nouveau hĂ©ros Marvel Ă  dĂ©barquer sur les Ă©crans. Sa particularitĂ©, comme son nom l’indique, il s’agit d’un dieu nordique qui va avoir fort Ă  faire sur notre bonne vieille Terre mais qui va Ă©galement devoir lutter contre son frère, le machiavĂ©lique Loki. En deux mots, le film est une bonne adaptation du comics de Marvel, servi par des acteurs impeccables (Chris Hemsworth a bien la carrure du dieu au marteau et Anthony Hopkins incarne un Odin fort charismatique). Mais handicapĂ© par un gros dĂ©sĂ©quilibre (ce qui se passe sur Asgard est passionnant et shakespearien, ce qui se dĂ©roule sur Terre est plat), le film ne tient pas toutes ses promesse. Il reste nĂ©anmoins un divertissement agrĂ©able Ă  regarder. Pour plus de dĂ©tails, vous pouvez retrouver la critique complète de Thor.

Le voici qui dĂ©barque donc en bluray et l’on peut dire que la seconde vision est identique Ă  la première. QualitĂ© d’image impeccable qui nous permet d’apprĂ©cier tous les dĂ©tails d’Asgard. On apprĂ©ciera notamment de pouvoir enfin admirer Asgard sans le filtre des lunettes 3D qui assombrissait tant le film au cinĂ©ma. On distingue donc tout ce qu’il se passe chez les obscurs gĂ©ants des glaces. CĂ´tĂ© son, la VO en HD fait rĂ©sonner le tonnerre.VoilĂ  ce qu’il en est pour le film.

Et cĂ´tĂ© bonus alors ? On commence avec le commentaire audio de Kenneth Brannagh. Et si l’on aura pu penser qu’il allait nous parler des influences shakespeariennes qui ont orienter son choix pour rĂ©aliser le film, de sa vision d’un blockbuster et de Marvel avec gros effets visuels, … Il n’en est rien. Non, plutĂ´t que de parler du tournage et de la mythologie de son hĂ©ros, le rĂ©alisateur va seulement passer en revue les Ă©quipes artistiques et techniques pour louer leur travail pendant près de deux heures. On ne compte plus le nombre de « merveilleux» , « fantastique»  ou encore « incroyablement douĂ©»  qui parcourent ce commentaire pendant lequel la seule information utile sera l’excplication du cadrage de travers : pour ressembler aux cases de comics.

On passe alors ensuite aux 7 reportages formant le making-of de 40 minutes. On passe rapidement sur les origines du hĂ©ros pour aborder le tournage, choix de casting, musique, design des costumes. Mais grosso modo, en dehors de voir que le film a Ă©tĂ© tournĂ© dans une ville factice Ă  l’origine construite pour les tournages de western (3h10 pour Yuma), rĂ©habillĂ©e pour l’occasion, on n’apprend pas grand chose non plus Ă  part que tout le monde est formidable et fait bien sous boulot. Il faudra se tourner vers les 11 scènes coupĂ©es pour trouver un peu de contenu et voir que le rĂ´le de la mère de Thor campĂ©e par RenĂ©e Russo aurait pu avoir plus d’importance, de mĂŞme que la portĂ©e dramatique de Loki. IntĂ©ressant.

Puis nous retournons vers de la pure promo pour le gros Ă©vĂ©nement de 2012. Le premier est le court-mĂ©trage diffusĂ© sur le net, Le Consultant, dans lequel on retrouve Clark Cregg, toujours agent du SHIELD. On y apprend rapidement qu’il a du manigancer un peu pour que Hulk se retrouve dans l’Ă©quipe Ă  venir, images issues des films Ă  l’appui. Evidemment, le contenu intitulĂ© En route vers les Vengeurs nous intriguait. On attendait avec impatience de nouvelles images … eh bien non, nous aurons seulement des images des films passĂ©s et du casting prĂ©sent au comic con pour prĂ©senter le concept des Avengers Ă  venir. Au final, si Thor tient ses promesses en blu-ray, les complĂ©ments 100% promo et pendant lesquels on n’apprend strictement rien de la construction du film sont plutĂ´t dĂ©cevants.

publié dans :Cinéma DVD

  1. Pas encore de commentaire