Accueil > Critiques SĂ©ries, SĂ©ries > Desperate Housewives – saison 6, le bilan

Desperate Housewives – saison 6, le bilan

posté le 25/05/2010 FredP

Desperate Housewives bilan saison 6 critique série myscreens

Mine de rien, la sixième saison de Desperate Housewives a suivi son petit bonhomme de chemin. Pas de grands rebondissements pour cette sĂ©rie ABC qui suit maintenant une certaine routine et cette saison ne fait qu’enfoncer toujours un peu plus le clou. [demi-spoiler inside]

Il fĂ»t un temps oĂą Desperate Housewives avait dĂ©poussiĂ©rĂ© l’image planplan de la femme au foyer pour montrer ce qu’il se passe dans les banlieues amĂ©ricaines quand les hommes sont au boulot. Nous faisons alors la connaissance de 4 drĂ´les de dames aux caractères bien affirmĂ©s et aux aventures bien amusantes. Mais après une tentative de relance « 5 ans plus tard»  qui ne servait Ă  rien l’annĂ©e dernière, force est de constater que ces femmes tournent dĂ©sĂ©pĂ©remment en rond !

La saison avait commencĂ© avec le mariage mystère du plombier avec … Susan et la grossesse de … Lynette ! Deux intrigues qui font bien passer le message comme quoi la sĂ©rie rĂ©utilise toujours les mĂŞmes ficelles. Elle sont mĂŞme tellement Ă©culĂ©es que l’on ne se rappelle finalement pas vraiment ce qu’il s’est passĂ© cette saison. A part une Bree qui s’est encanaillĂ©e avant de retomber dans les bras de son mari en fauteuil roulant, une Katherine Mayfair qui s’est aussi laissĂ©e tenter par strip-teaseuse (notre so-lovely Julie Benz de Dexter !) ramenĂ©e par Susan, pas grand chose Ă  se mettre sous la dent.

Ah si, il y a quand mĂŞme le mystère de la saison. Un mystère Ă©videmment liĂ© Ă  l’apparition d’une nouvelle famille au lourd passĂ© (les Bolen) et Ă  l’agression de Julie Mayer. Les deux histoires sont-elle liĂ©es ? On se rend rapidement compte que pas vraiment alors qu’elles pourraient impliquer presque tous les personnages. Toutefois, ces mystères sont mieux amenĂ©s et moins prĂ©visibles que la saison prĂ©cĂ©dente. Peut-ĂŞtre est-ce liĂ© Ă  la personnalitĂ© de feu de Drea DeMatteo ou Ă  un Ă©pisode particulièrement rĂ©ussi sur la psychologie du meurtrier.

Mais au final de la saison, on retrouve bien toutes les faiblesses d’une sĂ©rie qui n’a plus rien Ă  dire. Susan vend sa maison et s’en va (pour mieux revenir la saison prochaine … elle va peut-ĂŞtre se rappeler qu’elle a de l’argent de cĂ´tĂ© avec la vente du strip-club), une Bree se retrouve seule (oui, le talentueux Kyle MacLachlan a enfin dĂ©cidĂ© de partir), Katherine s’en va (puisqu’une hĂ©roĂŻne bisexuelle avec le mère caractère qu’une Bree historique, c’est pas compatible), Lynette Ă©lèvera son enième mĂ´me et Gaby sera toujours Gaby. Et que dire de la signification de ce personnage qui revient Ă  Wisteria Lane dans les dernière secondes du dernier Ă©pisode …

Bref, rien de neuf chez les Desperate Housewives. Non pas que la sĂ©rie reste plaisante Ă  suivre pour dĂ©compresser, mais l’effet de la nouveautĂ© d’il y a 6 ans est bien passĂ© et il serait temps que la chaine se rende compte qu’il n’y a plus grand chose Ă  raconter avec ces hĂ©roĂŻnes et de toute façon, rien ne pourra y remĂ©dier puisque c’est le concept mĂŞme de ce soap qui est aujourd’hui la raison de ce manque de fouet.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. 25/05/2010 Ă  16:47 | #1

    Tu oublie la mi-saison avec la scène de l’avion, les Ă©pisodes Ă©mouvants, l’annonce de l’intrigue de la prochaine saison (le bĂ©bĂ© Ă©changĂ© Ă a la naissance)

    rahh moi je suis fan et j’adore :p

  2. 25/05/2010 Ă  23:06 | #2

    Moi j’aime beaucoup cette sĂ©rie mĂŞme si elle perd une certaine saveur.
    Mais les scénaristes reste assez fort avec quelques situations cocasse même si la série tourne en rond comme tu dit si bien.
    Elle est aussi axĂ© sur l’Ă©motion surtout mi-saison avec des Ă©pisode qui te rend bien dĂ©pressif… :P
    En tout cas moi je kiff et encore deux ans a suivre les aventure de nos Housewifes préféré !
    Et franchement je préfère ça que de me prend la tête avec une énième saison de Lost ! :P

  3. 26/05/2010 Ă  11:07 | #3

    Tu as raison, il faut savoir apprécier cette série à sa juste valeur : un soap plaisant, qui se savoure sur le moment mais ne révolutionne plus le monde des séries comme il avait pu gentiment le faire à ses débuts.
    J’ai rattrapĂ© les deux dernières saisons en deux mois, et force est de constater que je prends toujours plaisir Ă  regarder, mais seulement quand je regarde tout d’un coup, car il n’y a pas assez d’enjeux.
    En ce qui concerne cette saison 6, quelques points intĂ©ressants que tu as soulevĂ©s : le personnage de Julie Benz, celui du « tueur» , mais surtout la famille Bolen, et Patrick (aaaaaah John Barrowman <3 big up aux fans de Doctor Who).
    En bref, je continuerai Ă  regarder, mais je suis pas contre un peu de renouveau !