Accueil > Actus SĂ©ries, SĂ©ries > Desperate Housewives – saison 7, le bilan

Desperate Housewives – saison 7, le bilan

posté le 06/06/2011 FredP

desperate housewives saison 7 bilan

La 7e saison de Desperate Housewives a pris fin et sonnait comme un retour aux sources autant qu’Ă  une boucle enfin bouclĂ©e.

Desperate-Housewives-Season-7-PosterOn avait laissĂ© les femmes au foyer dĂ©sespĂ©rĂ©es de Wisteria Lane avec un cliffhanger plutĂ´t inattendu et qui annonçait un retour aux sources Ă  la fin de la 6e saison. Et pour cause, l’une d’elle allait comprendre que l’un de ses enfants n’Ă©tait pas le sien, Bree est redevenue cĂ©libataire, Lynette avec un nouveau mĂ´me, Gaby au courant de l’accident qui Ă©tait arrivĂ© Ă  la mère de Carlos et Susan obligĂ©e de s’Ă©loigner de ses amis pour garder un toit. Et voilĂ  que ce bon vient Paul Young, le grand mĂ©chant de la première saison dĂ©barque dans le quartier après des annĂ©es de prison !

Nous reprenons directement lĂ  oĂą nous en Ă©tions et chacune des Desperate Housewives va essayer de se sortir de situation. Ainsi Bree va rapidement se trouver un nouvel amant qui la mettra face Ă  son âge avancĂ© (la mĂ©nopause guette) et Gaby va trop s’attacher Ă  la fille qu’elle aurait prĂ©fĂ©rĂ© avoir, engendrant ainsi quelques problèmes familiaux et un retour Ă  ses douloureuses origines (on notera d’ailleurs qu’Eva Longoria n’est jamais plus poignante que lorsqu’elle doit se sĂ©parer tragiquement d’un enfant). De son cĂ´tĂ© Lynette va donc devoir gĂ©rer Ă  la fois la dĂ©pression de son mari et l’arrivĂ©e d’une nouvelle housewive jouĂ©e par Vanessa Williams. Cette dernière aura donc la lourde tâche de remplacer Eddie Brit et Katherine Mayfair parties malgrĂ© elles les saisons prĂ©cĂ©dentes (et on ne peut pas vraiment dire qu’elle marque la sĂ©rie de son empreinte pour le moment). Quand Ă  Susan, comme Ă  son habitude, c’est sĂ»r elle que repose le ressort comique de la sĂ©rie lorsqu’elle se met Ă  faire le mĂ©nage en tenue lĂ©gère devant une webcam (nous montrant ainsi que Teri Hatcher a encore du charme Ă  revendre).

Mais le plus intĂ©ressant cette saison est bien le retour de Paul Young, venu pour se venger avec un plan qui prendra toute son ampleur lors d’un Ă©pisode de mi-saison Ă©vĂ©nement qui mettra Ă  mal les plans de nos 5 femmes dĂ©sespĂ©rĂ©es et leurs maris. Rarement un Ă©pisode de mi-saison aura Ă©tĂ© aussi intense. Et pour cause puisque c’est ici toute la vie du quartier de Wisteria Lane qui s’Ă©croule en quelques minutes. Oubliez la tornade ou le crash d’un petit avion. Ici le choc est difficile non seulement physiquement (certains ne s’en sortirons pas indemnes) mais aussi psychologiquement puisque Wisteria Lane est un personnage Ă  par entière de la sĂ©rie et se voit ici pourri de l’intĂ©rieur. Ce n’en est que plus intĂ©ressant. Et si la vie de nos cinq hĂ©roĂŻnes reprend ensuite, elle n’en sont que toujours plus attachantes (bien qu’Ă©ternellement les mĂŞmes).
Mais le retour de Paul Young, entraine aussi un vĂ©ritable retour aux sources. C’est ainsi avec un petit plaisir coupable que l’on retrouve les manigance de Felicia Tillman. On se demande d’ailleurs lequel de ces deux psychopathes est le plus fou, surtout après qu’ils aient utilisĂ© l’un après l’autre l’innocente Beth. Mais d’autres personnages font Ă©galement leur apparition, nous rappelant Ă  l’heure de gloire de la sĂ©rie.

La seconde partie de la saison verra donc ensuite passer Susan du comique au tragique après un sĂ©jour Ă  l’hĂ´pital et la bontĂ© dont elle fera preuve auprès de l’un des protagonistes. Il en sera de mĂŞme pour Lynette et Tom dont les problèmes de couple risquent bien de faire mal au cĹ“ur Ă  tous les tĂ©lĂ©spectateurs qui les apprĂ©cient particulièrement. Nous serons sur le final un peu plus heureux pour Bree qui risque bien de retrouver le bonheur malgrĂ© un secret Ă  venir difficile Ă  garder.
On saluera enfin le season finale qui voit le retour attendu de Susan et la résolution de toutes les intrigues qui étaient en cours cette saison mais aussi celles qui couraient depuis le début de la série. La boucle est donc bouclée. Mais évidemment, un petit secret liant tous les habitants de Wisteria Lane relance la machine pour la saison prochaine.

On se plaignait que Desperate Housewives soit devenu trop planplan la saison dernière. Du coup, ce retour aux sources est bien rafraichissant et nous permet d’avoir les aventures des femmes au foyer les plus intĂ©ressantes depuis bien longtemps pour un final en beautĂ©. Et mĂŞme si les personnages et les situations n’Ă©voluent pas beaucoup, on peut se dire qu’il sera toujours sympa de les retrouver dans une prochaine saison.

publié dans :Actus Séries Séries

  1. 06/06/2011 Ă  15:00 | #1

    Ona beau tout dire, Desperate Housewives est une très bonne sĂ©rie. j’ai hâte que ça reprennent Ă  la TV en clair.
    C’est d’ailleurs une des seules sĂ©ries dont la VF soit excellente.

  2. 06/06/2011 Ă  16:16 | #2

    j’adore, cette saison est excellente !!

  3. FredP
    06/06/2011 Ă  23:52 | #3

    En effet, cette saison est un retour aux sources plutôt réussi et ça fait du bien après les saisons précédentes qui tournaient en rond pour ne rien dire :)

  4. jno
    07/06/2011 Ă  00:43 | #4

    Pour ma part, jusqu’Ă  l’Ă©pisode 10, j’ai beaucoup aimĂ©… Puis, au fil des Ă©pisodes suivants, les intrigues et les situations deviennent du grand n’importe quoi et sont prĂ©visibles au demeurant.

  5. Ptit Suissou
    18/06/2011 Ă  21:59 | #5

    Je ne comprend pas qu’on puisse aimer cette saison de Desperate housewives. Pour moi c’est la pire ! Je dĂ©teste cette Bree qui confie Ă  Gaby son infidĂ©litĂ© a Orson en Ă©tant toute fière d’elle (c’est dĂ©plorable), cette Lynette castratrice qui ne mĂ©rite pas d’avoir ce gentil Tom de mari (avant je compatissais avec son rĂ´le de mère de famille nombreuse difficile a assumer mais maintenant j’ai juste envie qu’elle arrĂŞte de prendre l’air a son pauvre mari qui a enfin une chance de faire carrière. Cette bonne femme ne pense qu’a elle, c’est dingue), cette Gaby qui a pleurnichĂ© pendant 2 ou 3 Ă©pisodes a propos de sa sĂ©paration d’avec sa fille biologique puis… plus rien, nada ! Elle zape complĂ©tement l’existence de Grace, elle n’est plus du tout nostalgique, une petite virĂ©e chez la psychanaliste pendant 2 malheureux Ă©pisodes et ça y est, Gaby est guĂ©rie ! Susan me saoule aussi mais c’est diffĂ©rent, elle m’a toujours Ă©nervĂ©e tant elle est gnangnan. Susan (son horrible optimisme, sa maladresse, sa façon de se mĂ©ler de ce qu’il ne la regarde pas et « ses grands yeux de biche effarouchĂ©e»  comme disait Eddie,…) m’a souvent irritĂ©e mais le problème c’est que les personnages de Lynette, Bree et Gaby sont devenus tellement nuls que maintenant Susan est celle que je deteste la moins ! Rolala, quelle dĂ©ception, mais quelle dĂ©ception… Avant j’attendais toujours la prochaine saison avec impatience mais maintenant, je me demande si je ne vais pas en rester lĂ . Il y a Paul tout de mĂŞme, son histoire est intĂ©ressante et au moins ça dure toute la saison et ça c’est gĂ©nial. J’en ai assez des minis intrigues qui auraient pu ĂŞtre cool mais qui tombent Ă  plat (genre le fils adoptif de Paul (qui est le fils biologique de Mike) qui a des problèmes de drogue pendant un Ă©pisode et on entend plus parler ou encore les problèmes d’alcool de Andrew (= le fils de Bree) pareil, pendant un Ă©pisode et on ne connait pas la suite ou encore quand Lynette apprend que Tom l’a trompĂ© il y a genre 15 ans, elle s’enerve un peu et l’Ă©pisode d’après c’est comme si il ne s’Ă©tait rien passĂ©, c’est frustrant). Les personnages sont devenus soit trop Ă©nervants, soit trop insipides soit trop carrĂ©ment Ă©loignĂ©s de ce qui les rendaient poilants au tout dĂ©but (ex : Bree et sa maniaquerie, son cĂ´tĂ© bonne chrĂ©tienne, bonne cuisinière, toute parfaite avec son brushing impeccable,… Maintenant elle s’envoie en l’air avec un petit jeune sans Ă©prouver de honte (alors que franchement c’est pathĂ©tique). Vous allez me dire que son personnage Ă©volue, que c’est intĂ©ressant,… Mais bon le constat c’est surtout que ce n’est pas marrant. Gros gâchis…

  6. gazgaz92
    28/07/2012 Ă  23:39 | #6

    On va dire que les dialogues sont trop simplistes et trop prĂ©visibles mais surtout barbants. On devine dès le dĂ©but la fin de l’Ă©pisode. Les chutes sont trop bâclĂ©es. Bien qu’il y ait eu quelques coups de de tonnerre, dans le sens des « chutes»  rien de vraiment culte. tout est prĂ©visible, tellement que l’on ne veut pas finir l’Ă©pisode et passer au prochain dans l’espoir que le niveau soit plus relevĂ©. L’erreur, bien Ă©videmment, fut de supprimer Eddie Britt de la sĂ©rie de par l’Ă©go de Marc Cherry envers Nicolette Sheridan. C’est dommage car toutes les actrices sont incroyablement douĂ©es mais Nicolette a un plus, de talent de par son expĂ©rience certainement, qui faisait la diffĂ©rence et relevait chaque Ă©pisode dans lesquels elle jouait. Par contre l’actrice qui incarne RenĂ©e (Vanessa Williams) dans la saison 7 est une bonne actrice mais elle ne fait que du copiage d’Eddie Britt. On croirait presque son clone. Dommage car connu du personnage qu’elle incarne dans Ugly Betty « Wilhelmina Slater» , c’est une femme qui aurait pu incarner le personnage central de la sĂ©rie par son interprĂ©tation magistral de la mauvaise dame. C’est dommage, je pense que la saison 7 est tout simplement un renflouement des caisses de la production qu’un travail de maestro. Dommage mais rĂ©ellement. Saison 8 me fait peur.