Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Sound of Noise, critique

Sound of Noise, critique

posté le 27/12/2010 FredP

sound of noise, critique

Vous aimez les films rythmĂ©s ? L’Ă©trange bande de percussionnistes de Sound of Noise va alors vous enchanter et mettre un peu de battant dans vos coeurs.

Les suĂ©dois ont parfois de drĂ´les d’idĂ©es, comme celle de taper sur n’importe quoi pour faire de la musique. Et bizarrement, ça fonctionne drĂ´lement bien ! Dans Sound of Noise en tout cas ça fait du bruit.

Il faut dire que le projet (soutenu par des producteurs français !) est original. L’idĂ©e, qui a dĂ©butĂ© dans un court-mĂ©trage, est donc de faire jouer des percussionnistes avec des objets incongrus, dans des lieux inattendus. Ainsi, 5 morceaux (en comptant l’introduction) seront jouĂ©s par la troupe tout au long du film. Si nous n’avions eu que ces morceaux de bravoure, nous n’aurions eu qu’un florilège de leurs talents mais les rĂ©alisateurs (Ola Simonsson et Johannes Stjarne Nilsson) ont su rassembler et lier ces moments forts avec un histoire aussi originale que sympathique.

Ainsi c’est par l’intermĂ©diaire du policier Amadeus Warnebring que l’ont prend connaissance des faits de a troupe. Le pauvre flic a grandi dans une famille de musicien et ne supporte plus une note de musique. Aussi, alors qu’il enquĂŞte sur les dĂ©lits des percussionnistes en dĂ©lire, il se rend compte qu’ils pourraient bien lui permettre d’ĂŞtre un peu tranquille.

Alors oui, c’est un peu original, mais le scĂ©nario reste avant tout l’occasion de mettre en place 4 sĂ©quences oĂą la musique prime. Et lorsque ces sĂ©quences commencent, on exulte et on tape du pied tant la rythmique est excellente. On a Ă  chaque fois une seule envie, celle de dĂ©couvrir le morceau suivant (et on n’est Ă  chaque fois aucunement déçu par l’ingĂ©niositĂ© des gars de la troupe). Le travail sur les sons est tout simplement gĂ©nial et on ne peut qu’ĂŞtre emportĂ© par les morceaux qu’interprète la troupe aux individus dont le caractère est bien trempĂ© (et chacun a droit Ă  sa petite scène, donnant en un clin d’Ĺ“il du relief Ă  son personnage et apportant quelques touches d’humour bienvenues) et l’histoire finalement très tendre.

Il en rĂ©sulte du coup un moment fort agrĂ©able. On en sort avec le sourire aux lèvres et surtout l’envie de taper sur chaque objet qui vient dans l’espoir qu’il en sorte une mĂ©lodie.

Merci Ă  Tous Coprod pour l’invitation (n’oubliez pas de les soutenir). Et en cadeau bonus, voilĂ  le court-mĂ©trage : Music for 1 aparment and 6 drummers.


Sound of Noise – Music for One Apartment and Six Drummers
envoyĂ© par Lyricis. – Court mĂ©trage, documentaire et bande annonce.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire