Accueil > Cinéma, Coup de Coeur, Critiques ciné > Inception, critique

Inception, critique

posté le 19/07/2010 FredP

Critique Inception Myscreens film blog cinema Nolan DiCaprio

Le voilĂ , le film de l’annĂ©e que l’on attendait tant ! Et Christopher Nolan ne déçoit pas. Inception est un rĂŞve de cinĂ©ma, un vraie claque comme on n’en a pas pris depuis Dark Knight.

Christopher Nolan avait un grand dĂ©fi Ă  relever. Faire plus fort que The Dark Knight et ĂŞtre Ă  la hauteur de l’attente qui n’a fait qu’augmenter ces derniers mois Ă  chaque image rĂ©vĂ©lĂ©e. Et avec Inception, encore une fois, il dĂ©passe tout cela pour livrer un film unique, un blockbuster intelligent et personnel que l’on n’oubliera pas.

Pour simplifier le pitch, disons qu’il s’agit au fond, ni plus ni moins d’une classique histoire de braquage. Comme tous les films du genre, nous avons la scène d’exposition, la mission, la formation de l’Ă©quipe, le plan et le braquage proprement dit. Sauf que Nolan (avec l’aide de son frangin au scĂ©nario qu’ils ont mis bon nombre d’annĂ©es Ă  Ă©crire et rĂ©Ă©crire) transcende le genre en le portant dans un univers SF de haut niveau. Car dans Inception, ce qu’il y a Ă  braquer, ce n’est pas une banque mais l’esprit humain. Ici, on cherche des infos dans les inconscients des gens en se baladant Ă  travers leurs rĂŞves. C’est comme cela que Dom Cobb sera amener Ă  implanter une idĂ©e dans l’esprit d’un hĂ©ritier industriel pour le compte de son concurrent mais rien ne se passera comme prĂ©vu. Et si l’histoire devient alors un peu compliquĂ©e Ă  expliquer, Ă  l’Ă©cran, tout est pourtant limpide. C’est lĂ  l’une des grandes forces du film. Si il a l’air complexe au premier abord, en reprenant finalement une structure connue et en donnant une grande partie des cartes en main au spectateur dès le premier tiers, le film ne s’embourbe jamais malgrĂ© une plongĂ©e vertigineuse dans les multiples rĂŞves de ses hĂ©ros. Encore une fois, Nolan montre qu’il est tout Ă  fait maĂ®tre de son histoire, de l’introduction jusqu’au gĂ©nĂ©rique et livre un rĂ©cit aussi efficace qu’impressionnant et astucieux. Une plongĂ©e magistrale dans le monde de l’inconscient de 2h30 oĂą l’on ne voit pas le temps passer.

Avec un thème comme les rĂŞves et la manipulation de l’esprit, les fans de Nolan ne seront pas déçus puisque le film est complètement en accord avec le reste de la filmographie du rĂ©alisateur. Memento, Insomnia, Le Prestige, et mĂŞme les deux Batman, tous ses films nous amènent directement Ă  Inception qui est tout simplement ce que Nolan peut faire de mieux. Sous ses airs de blockbuster intelligent et efficace, le film est aussi complètement personnel. Les thèmes abordĂ©s mais aussi l’univers du film noir chers Ă  l’auteur sont lĂ  et des intrigues intimistes comme l’amour Ă©ternel pour une personne disparue ou la recherche de reconnaissance d’un père sont abordĂ©es de manière très juste.

Toutes ces histoires imbriquĂ©es sont Ă©galement mises en scène de manière magistrale. On sait que Nolan aime s’entoure depuis un moment de pros qui connaissent bien leur job, que ce soit Ă  la photo, Ă  la musique, aux dĂ©cors, fx … Encore une fois, tous les postes sont mis Ă  contribution pour livrer un film plein et entier. Aucun aspect technique n’est laissĂ© pour compte. Les images sont magnifiques, les effets sont rĂ©alistes et impressionnants (le retournement de Paris, un train en pleine rue, la sĂ©quence de Joseph Gordon-Levitt dans l’hĂ´tel simplement hallucinante !), et le montage est en cohĂ©rence parfaite avec le sujet (l’utilisation des ralentis est complètement justifiĂ©e et permet de maintenir une pression constante comme rarement cela a Ă©tĂ© fait). On notera Ă©galement la partition impressionnante d’un Hans Zimmer inspirĂ© qui mettra Ă  rude Ă©preuve le surround du cinĂ©ma

On se souvient Ă©videmment du casting incroyable que Nolan avait dirigĂ© de main de maitre dans Dark Knight. Ici, il fait encore plus fort. Car si Leonardo DiCaprio est comme toujours impeccable dans le rĂ´le de Dom Cobb qui possède certains points commun avec le hĂ©ros torturĂ© de Shutter Island, il est entourĂ© d’une sacrĂ©e Ă©quipe. Marion Cotillard obtient ici son meilleur rĂ´le dans lequel elle joue de manière très juste un personnage complexe, rempli de zones d’ombres, intimement liĂ© Ă  la descente dans les sombres rĂŞves de Cobb. Nolan a Ă©galement travaillĂ© chaque membre de l’Ă©quipe rĂ©unie par le hĂ©ros de manière Ă  ce que l’on puisque s’identifier Ă  eux. Aucun personnage n’est laissĂ© de cĂ´tĂ© et tous ont quelque chose Ă  raconter. On sent tout de suite leur passĂ©, on s’attache Ă  leur personnalitĂ© et chacun aura son moment de gloire. Que ce soit la dualitĂ© des personnages de Joseph Gordon-Levitt et Tom Hardy, tous deux impeccables ou la dĂ©couverte du concept de l’extraction Ă  travers les yeux d’Ellen Page, chaque instant avec eux se savoure. Quand Ă  Cillian Murphy, il rend son personnage de victime aussi intĂ©ressant et touchant que ses braqueurs.

Avec tous ces ingrĂ©dients parfaits, Christopher Nolan livre donc son rĂ©cit complexe, tant dans son thème que part sa structure narrative de rĂŞves imbriquĂ©s avec des personnages fouillĂ©s. Mais le film restera très lisible et posera mĂŞme un certain nombre de questions Ă  la sortie. Si le spectateur se prend une vĂ©ritable claque cinĂ©matographique Ă  la première vision après avoir maintenu son esprit constamment Ă  l’affut, le film nĂ©cessite plusieurs visionnages qui permettront de rĂ©pondre Ă  quelques questions ou justement en poser de nouvelles. La fin lĂ©gèrement ouverte laisse le spectateur interprĂ©ter ce qu’il veut et Nolan n’y apportera pas la rĂ©ponse. Tout ça sent dĂ©jĂ  le film culte (oui, le mot est dĂ©jĂ  lâchĂ© !)

Évidemment, certains y verrons un peu de Matrix (??) ou de Dark City et mĂŞme du James Bond (dixit Rolling Stone ?????), mais les influences sont tellement mieux digĂ©rĂ©es par Nolan qu’Inception est 100% personnel et offre au spectateur une vĂ©ritable experience de cinĂ©ma comme on n’en vit que rarement. Cela faisait un moment que, l’industrie du rĂŞve, ne nous en avait pas livrĂ© un sur un plateau d’argent. Au milieu de bon nombre de films prenant le spectateur par la main pour tout lui expliquer lourdement en lui lavant le cerveau, Christopher Nolan bouscule tous ces principes de grand studio pour livrer un film hollywoodien comme on n’en a pas vu de puis un sacrĂ© bout de temps. Inception est le grand blockbuster efficace et intelligent que l’on n’espĂ©rait plus et comme nous n’en voyons que peu en une dĂ©cennie. Maintenant, il nous ne reste plus qu’Ă  savoir ce que Nolan nous proposera après son troisième volet de Batman. Le rĂŞve ne fait que commencer.

PS : Je tiens Ă©videmment Ă  remercier grandement le Club300AllocinĂ© pour m’avoir invitĂ© au Inception Day pour le film et m’avoir Ă©galement permis de le revoir en Imax. GĂ©ant !

publié dans :Cinéma Coup de Coeur Critiques ciné

  1. 19/07/2010 Ă  09:47 | #1

    Bonjour
    Super ton article. J’avais dĂ©jĂ  très envie de le voir mais devant tant d’enthousiasme, je suis hyper impatiente maintenant!

  2. 19/07/2010 Ă  10:10 | #2

    J’Ă©coute la BO en boucle, j’attends la sortie officielle pour le voir et le revoir….Pas grand chose Ă  ajouter Ă  ton post, tout est dit :-) Quand Ă  la critique de Rolling Stones, je la trouve peu pertinente: Inception est clairement bourrĂ© de rĂ©fĂ©rences Ă  Matrix et Dark City, et j’ai envie de dire tant mieux ! L’abus de rĂ©fĂ©rence n’est en gĂ©nĂ©ral dommageable quĂ  l’instant ou un film n’arrive pas Ă  trouver son identitĂ© propre…ce qui n’est pas vraiment le cas d’inception

  3. 19/07/2010 Ă  10:56 | #3

    Nous Ă©tions dans la mĂŞme salle IMAX pour l’avant-première, et j’ai tout comme toi trouvĂ© le film excellent, original et complet…

    Une critique plus longue ici : http://oblikon.net/critiques/inception-de-christopher-nolan/

  4. Eowyn
    25/07/2010 Ă  04:44 | #4

    J’ai vu le film et il est bon. Je le prĂ©fère Ă  TDK.
    Mais l’histoire m’a semblĂ©e simple et parfois trop prĂ©visible. En effet depuis que je savais que Marion jouerait le rĂ´le de la femme dĂ©cĂ©dĂ©e du perso de Leo, j’avais compris compris qu’elle interviendrait dans ses rĂŞves. C’est en plus confirmĂ© dès le premier rĂŞve (enfin celui qui suit les limbes oĂą se trouve LĂ©o et le japonais vieilli), oĂą elle intervient. A partir de lĂ , on peut percevoir que pour rĂ©ussir sa mission, il devra accepter ses remords et la mort de sa femme pour sa femme pour avancer sinon ces regrets vont dĂ©truire chacune de ses missions.
    Après la mission mĂŞme est classique Ă  partir du moment oĂą on comprend qui rĂŞve, quand, oĂą et comment ils s’en sortent. Mais aussi le fait que ces actions de dĂ©roulent en gĂ©nĂ©ral au mĂŞme moment mais Ă  des Ă©chelles de temps diffĂ©rents.
    Sauf Ă  la fin oĂą j’ai doutĂ© lĂ©gèrement en me demandant si c’Ă©tait la rĂ©alitĂ©. Je pense que oui car la toupie Ă©tait le totem de Marion et n’est donc pas celui de LĂ©o. Le totem de LĂ©o me semble ĂŞtre sa bague de fiançailles qui change de doigts selon qu’il rĂŞve ou non. Des plans du film nous montre d’ailleurs rĂ©gulièrement (c’est relatif) sa main.
    C’est assez semblable Ă  Matrix. Par contre qu’il n’aurait pas du dire dès le dĂ©part que la femme de leo Ă©tait dĂ©cĂ©dĂ©e pour prĂ©server le suspence.
    Ps: je ne me souviens plus des noms des persos. Donc j’ai mis les prĂ©noms des acteurs.

  5. Eowyn
    25/07/2010 Ă  04:46 | #5

    Désolé pour les fautes.

  6. pertinent
    27/07/2010 Ă  11:10 | #6

    encore un de ces bonbons a la moutarde americain previsible a souhait avec des acteurs mauvais voir a chier, un scenario simpliste en fait enrobĂ© d’effect speciaux pour faire avaler la pillule,bref pour ma part je me suis barrĂ© moi et mon fils une heure avant la fin « inception ou quand un scenariste devient un bizznesman» 

  7. 27/07/2010 Ă  11:32 | #7

    @pertinent
    hum se barrer avant la fin d’un film, en voilĂ  du respect pour le travail d’autrui. MĂŞme quand je me tape des bouses monumentales, je reste jusqu’au bout, par respect.
    après ne pas aimer un film, pas de problème, mais quel argumentaire, j’en ai des sueurs froides.

  8. Evenusia
    27/07/2010 Ă  11:40 | #8

    @pertinent
    C’est très bien de critiquer. Encore faut-il motiver ton avis. Si tu n’as pas aimĂ© c’est ton droit mais pour pouvoir partager ton avis nĂ©gatif il faudrait pouvoir dĂ©velopper des arguments or tu ne dĂ©veloppes rien, ce qui est inutile et ne mène nulle part…

  9. 27/07/2010 Ă  11:50 | #9

    @pertinent
    Comme l’a dit Alexandre Mathis, voir un film en entier c’est mieux pour pouvoir en parler (en mal ou en bien) par la suite, il est dur de juger sur la première heure d’un film mĂŞme quand on est super fort (et je ne doute pas que tu le sois).
    Ensuite, pour ce qui est dans la simplicitĂ© du scĂ©nario, pareil quand on a pas vu le film en entier… dur de le dire… mais Inception n’est tout de mĂŞme pas le film le plus simple qui soit de l’avis gĂ©nĂ©rale et si tu trouves que ce scĂ©nario est simpliste, tu dois ĂŞtre très difficile.
    Mais après, tout le monde a le droit d’apprĂ©cier ou de ne pas apprĂ©cier un film.

  10. FredP
    27/07/2010 Ă  12:54 | #10

    @pertinent
    Est-ce vraiment pertinent justement de critiquer un film quand on n’en a vu que la moitiĂ© ! Mais reprenons point par point cette constructive argumentation :
    - amĂ©ricain ? oui … et alors
    - prĂ©visible ? sur certains points, c’est possible, mais le but Ă  beau ĂŞtre connu, le chemin pour y arriver est tout de mĂŞme prenant
    - acteurs mauvais ? aurais-tu une dent contre DiCaprio qui prouve encore (si il en Ă©tait besoin) qu’il est l’un des meilleurs de sa gĂ©nĂ©ration. Et toute la team l’entourant est juste parfaite. MĂŞme Cotillard s’en sort bien. Ici on est tout de mĂŞme loin, très loin de prestations comme celles de GI Joe ou autres blockbusters dĂ©cĂ©rĂ©brĂ©s
    - scĂ©nario simpliste ? Simple oui mais tout de mĂŞme complexe dans sa structure et laissant pas mal de doutes dans l’esprit du spectateur … mais vu que tu n’es pas restĂ© jusqu’au bout … Les personnages ne sont pas non plus simplistes, tous apportent quelque chose et aucun n’est un gros clichĂ© ambulant
    - enrobĂ© d’effets spĂ©ciaux ? pas tant que ça comparĂ© Ă  d’autres films Ă  effets spĂ©ciaux. D’ailleurs beaucoup d’effets ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© en direct (l’hĂ´tel) et ils servent avant tout Ă  raconter l’histoire et nous faire croire Ă  ces rĂŞves
    - quand un scĂ©nariste devient businessman ? si Nolan voulait faire de l’argent, il aurait embrayĂ© directement sur Batman 3 ou aurait fait une Ă©nième adaptation/remake/suite, ça aurait Ă©tĂ© moins risquĂ©.

    On a tout à fait le droit de ne pas aimer un film et de le faire savoir, mais encore faut-il avoir matière à en discuter non ?

  11. 27/07/2010 Ă  12:54 | #11

    Peut-ĂŞtre devrais-je le revoir, mais j’ai du mal Ă  ĂŞtre 100% honnĂŞte en disant qu’INCEPTION est le film de l’annĂ©e. C’est un film qui au premier abord peut s’apprĂ©cier pour bien des aspects techniques, comme tu les as remarquablement soulevĂ© Fred, pour la performance des acteurs et pour la profondeur des personnages, par contre, au niveau du rythme de la progression du film, de la lourdeur de la musique (trop pompeuse et trop de basse, on aurait dit un Ă©pisode de LOST qui voulait pas finir), ou encore des rĂ©vĂ©lations du scĂ©nario, ces quelques faiblesses auraient mĂ©ritĂ©es de se voir un peu plus travaillĂ©es !!
    En réponse au commentaire du haut : vaut mieux voir un film en entier pour avoir au moins la crédibilité pour juger ledit film. Certes, on peut avoir un avis sur même une seule image mais si on veut pouvoir être cohérent avec sa critique et lui apporter du poids, si on a pas vu le film en entier, on est plus trop réaliste et crédible.

    Dans tous les cas, INCEPTION, film Ă  voir, et surtout au cinĂ©ma car lĂ  ça vaut son pesant de pesos (et surtout Ă  l’IMAX en avant-première :) un rĂ©gal pour les pupilles et les tympans !!)

  12. 27/07/2010 Ă  17:21 | #12

    D’accord avec mister ChrisC, je partage ton avis

  13. madangel
    28/07/2010 Ă  00:09 | #13

    Pour ma part je l’ai vu en entier et je me suis ennuyĂ©e tout du long. Ah oui, je suis une fille, ça doit ĂŞtre pour ça. Aucun scĂ©nar (mettre l’idĂ©e dans la tĂŞte d’un fils Ă  papa qu’il doit faire s’Ă©crouler l’empire dont il hĂ©rite…c’est comment dire??? InintĂ©ressant et qui plus est absurde quand on connait en plus le motif)
    Les acteurs ne sont pas terribles, c’est sur que la VF n’arrange rien.
    Des effets spéciaux en veux-tu en voilà, des dialogues au-delà du réel (je pense que Marion Cotillard doit répéter environ 50 fois les mêmes phrases).
    En ce qui me concerne, je pense sĂ©rieusement que non seulement il ne sera pas un film culte mais qu’il risque de tomber bien vite dans l’oubli.

  14. 28/07/2010 Ă  14:05 | #14

    @madangel
    Je pense quant Ă  moi que: oui le fait d’ĂŞtre une fille doit t’empĂŞcher d’apprĂ©cier ce film qui contient beaucoup d’action!! Et ce n’est en rien machiste (j’ai eu une personne de sexe fĂ©minin sur mon blog qui a fait le mĂŞme constat que toi!!)!!
    Par contre sur la prestation des acteurs j’avoue que je ne te comprends pas car il me semble au contraire que tout le monde se la joue modeste et juste dans la façon de jouer.

    Serais-tu une fan de cinĂ©ma français? ça expliquerai ta façon de juger ce film….hum hum!!

  15. 29/07/2010 Ă  10:11 | #15

    @madangel et @Bruce Kraft
    Ouais, enfin, exagĂ©rez pas, de mon cotĂ©, toutes les filles que je connais qui l’on vu (y compris moi) ont adorĂ©, je ne suis pas sure que le sexe est Ă  voir lĂ -dedans parce qu’Inception est bien plus basĂ© sur la psychologie et mĂŞme l’esthĂ©tique de certaines scènes que l’action.
    Après niveau scĂ©nar, chacun voit midi Ă  sa porte, de mon cotĂ©, je ne trouve pas que ce soit inintĂ©ressant, dĂ©jĂ  parce que ce n’est pas banal, on a encore jamais vu chose pareil, surtout ses derniers temps et en scĂ©nario original.
    Pour Marion Cotillard, c’est un effet de style (oui, je me doute que tu l’avais compris mais bon, ce n’est pas un manque d’inventivitĂ© du cotĂ© de Nolan… après si la seule française du casting joue plus mal que le reste des acteurs du film… c’est autre chose).

  16. BrunoTaff
    01/08/2010 Ă  01:36 | #16

    Bon ça y est je l’ai vu…
    Et faut croire que Christopher Nolan est le seul rĂ©alisateur rĂ©cent qui m’intĂ©resse vu que le dernier film que je suis allĂ© voir au cinĂ©ma est Dark Knight.
    Mais fallait s’y attendre, avec l’engouement qu’il y a autour de ce film, je suis un peu déçu. Tout allait bien jusqu’au 3/4 du film, mais j’ai dĂ©crochĂ© Ă  un moment donnĂ© : trop de mises en abĂ®mes, le suspens traine en longueur… On se demande si la scène dans la neige, et ce qui suit sont vraiment indispensables si ce n’est mettre des beaux dĂ©cors et des scènes d’action. Bref j’ai trouvĂ© qu’on aurait pu couper une bonne partie du scĂ©nario pour faire un truc plus concis.
    J’ai pas trouvĂ© ça ratĂ©, mais ça sera pas mon film de l’annĂ©e alors que le concept de manipuler les rèves Ă©tait assez gĂ©nial (sauf le dĂ©lire Édith Piaf pour se rĂ©veiller, beurk !).

    Finalement, avec DiCaprio, j’ai prĂ©fĂ©rĂ© Shutter Island, classique et efficace, tu peux facilement le conseiller Ă  n’importe qui pour passer un bon moment. Alors qu’avec Inception, faut ĂŞtre « dans le trip»  pour excuser ses longueurs.

  17. C.W
    07/08/2010 Ă  16:53 | #17

    je suis d’accord avec toi il faut vraiment etre dans le film parce que sinon on perd complètement le file de l’histoire. Mais moi j’ai adorĂ©. Alors que d’habitude ce n’est pas mon style de film. c’est vrai que certaines scènes n’Ă©tait pas indispensable mais elle ne pas dĂ©rangĂ©s.

  18. 08/08/2010 Ă  23:35 | #18

    Mon commentaire va faire tâche mais je suis carrĂ©ment passĂ© Ă  cĂ´tĂ© de ce film, avis partagĂ© par d’autres avec qui nous avons quittĂ© la salle avant la fin du film après avoir piquĂ© un petit roupillon…trop complexe arpsè une bonne journĂ©e de boulot
    Pour les non amateurs de films hyper zarbi Ă  grands coups de panpans panpans et d’effets spĂ©ciaux SINON FUYEZ ! ! !