Accueil > Evenement, Séries > Game of Thrones – saison finale, tout feu tout flamme !

Game of Thrones – saison finale, tout feu tout flamme !

posté le 21/05/2019

Plus attendu et discuté encore qu’Avengers Endgame, l’événement audiovisuel de l’année est bien la dernière saison de Game of Thrones. Après plus de 18 mois d’attente insoutenable et de théories, les 6 épisodes finaux ont donc été délivrés et se sont révélés aussi frustrants qu’exaltants. Et quoi qu’on en dise, quoi qu’on en pense, marqueront au fer rouge l’histoire de la télévision (attention, spoilers inside).

Conclure une série aussi ambitieuse et suivie que Game of Thrones est un défi en soi, d’autant plus à l’ère des réseaux sociaux qui montent en épingle la moindre théorie ou le moindre défaut. A y regarder de plus près les derniers instants des plus grandes séries auront rarement contenté leurs spectateurs, mais c’est aussi pour cela qu’on s’en rappelle. Pour GoT, David Benioff et DB Weiss nous avaient prévenus, la fin sera douce-amère, d’autant plus qu’ils vont autant brouiller les pistes qu’assurer certains instants de fan service.

La saison reprend donc avec un traditionnel épisode d’exposition. Daenerys et Jon arrivent à Winterfell, accueillis avec froideur par Sansa et les habitants. C’est l’occasion de nombreuses retrouvailles pendant que les armées des marcheurs blancs arrivent et que Cersei renforce ses défenses à Port-réal. Les enjeux sont posés et le secret de ses origines révélé à Jon, comme une bombe qui peut remettre toutes les pendules à l’heure.

Pour les vivants

Après les retrouvailles, la tension monte dans un second épisode où chacun se met à faire ses adieux en vue de la bataille apocalyptique qui s’annonce. Clairement, les scénaristes n’ont pas oublié qu’il faut donner du relief aux personnages si on veut les suivre ensuite dans les scènes d’action qui vont suivre.

Ce qui arrive avec un 3e épisode dantesque et sombre qui nous offre une bataille infernale, où certes les erreur de stratégie sont légion, où le nombre de morts importantes reste relativement restreint et amoindri les adieux qui ont précédé et dans lequel la menace que l’on nous vend depuis le début de la série est évacuée trop rapidement. Il n’empêche qu’en terme de guerre à l’écran et de mise en scène, c’est un morceau de bravoure et de tension absolument fou.

Pour le trône

Puis arrive la dernière ligne droite pour prendre possession du trône. Daenerys est de plus en plus isolée et va alors laisser exploser le sang Targaryen qui bouillait en elle depuis longtemps. Dans un épisode de destruction d’anthologie, les destins sont scellés, jumeaux Lannister ensevelis comme toujours cachés au monde, Clegane bowl offert aux fans. Il y a là une mise à sac apocalyptique de Port Réal qui laissera des traces de fumée sur l’écran de télé tellement sa folie secoue le spectateur jusque dans la noirceur du début du tout dernier épisode.

Cette dernière saison souffle donc le chaud et le froid. Il y a en effet énormément défauts. Un jeu parfois approximatif de certains acteurs (l’amour entre Jon et Danaerys ne se ressentira malheureusement jamais), des événements et retournements trop précipités pour pleinement les approuver, certains personnages sacrifiés par l’intrigue, certaines questions largement écartées. Il y a donc de nombreux moment qui feront grincer des dents.

Cependant il est impossible de nier la puissance de la série à la fois dans l’émotion et dans les scènes épiques. En effet, les personnages arrivent toujours à nous émouvoir dans de beaux moments et l’adoubement de Brienne ou les adieux de Jaimie et Tyrion en sont de beaux exemples parmi d’autre.

Pour le show

Quand au côté spectacle, force est d’admettre qu’on n’a jamais rien vu de tel à la télévision, et également rarement au cinéma. Les deux épisodes réalisés par Miguel Sapochnick sont de véritables monuments, l’un sombre et désespéré, l’autre épique et apocalyptique. La puissance des images est folle, de Melissandre allumant les douves ou les chevaliers se battant sur des montagnes de cadavres aux images d’Arya dans les ruines de Port Réal, c’est une véritable claque qui nous est donnée, bien plus impactante que de nombreux blockbusters actuels.

Alors évidemment la fin aura tout de même déjoué certaines attentes et en aura conforté d’autres mais elle est clairement celle qu’il fallait à la série. Oui les événements étaient parfois précipités et la série aurait mérité ses deux dernières saisons complètes pour bien développer toutes ses thématiques et le parcours de ses personnages. Cependant, n’en déplaise à ceux qui ne voient pas leurs théories se réaliser, le final amène la série et les personnages là où ils devaient aller, restant ainsi en accord avec ce qui les dirigeait depuis vers le début. Mais en posant sa petite controverse, cela participe aussi à ce qu’elle reste dans les mémoires. Le plus dur sera maintenant de quitter Westeros et les Stark pour les jeux du trône du monde réel.

publié dans :Evenement Séries

  1. Pas encore de commentaire