Accueil > Cinéma, Critiques ciné, Evenement > Avengers Endgame, critique

Avengers Endgame, critique

posté le 24/04/2019

C’est le plus grand événement Hollywoodien de l’année. Après Infinity War, le 4e volet d’Avengers, Endgame, vient conclure un cycle et promet autant de surprises que d’émotion et d’action. Une conclusion à la hauteur de l’attente et de l’enjeu ? On y répond, avec le moins de spoilers possible.

Il y a 11 ans, Iron Man inaugurait le Marvel Cinematic Universe. Depuis, en 21 film, Marvel est devenu le roi de l’industrie ciné, imposant ses héros et son univers partagé au box office sur lequel il règne en maître. Après Infinity War dont l’issue a traumatisé plus d’un fan, il est temps de conclure ce premier cycle d’aventures (3 phases dorénavant appelées « la saga de l’infini ») avec ce 22e film intitulé Endgame.

Rappel des derniers événements. Thanos a donc récolté toutes les gemmes de l’infini et son fameux « snap » a fait disparaître la moitié des habitants de l’univers, et par là même la moitié des Avengers que l’on avait appris à connaitre. Il ne reste donc plus que les Avengers d’origine (et quelques pièces rapportées) qui vont tenter de ramener leurs camarades en mettant fin aux agissements du titan fou, et avec eux ils ont cette fois un atout, la présence de Captain Marvel. Alors les Avengers vont-ils réussir leur mission ? Et certains vont-ils revenir de cette mission en vie ?

Après le drame …

Marvel a beaucoup joué sur la nostalgie des précédents épisodes de la saga tout en en montrant le moins possible sur le film. Et pour cause, puisque de nombreuses surprises vont nous attendre dans ce grand final. Ainsi on peut vraiment voir que ce que les bande-annonces ont montré concerne en gros les 20 premières minutes du film. Ensuite, c’est un grand saut vers l’inconnu ou presque.

Evidemment, il y a une intrigue temporelle qui faisait l’objet de rumeurs. Mais avant d’y arriver, le film va plutôt se concentrer sur ses personnages. Car ce qui manquait dans Infinity War, c’était évidemment de s’intéresser au sort de nos héros qui apparaissaient comme des pantins. Ici la tonalité est différente. Tony Stark, Steve Rogers, Black Widow & co doivent digérer leur défaite et ce n’est pas simple et leur permet de nous offrir certaines des scènes les plus intéressantes du film. Le parcours est plus inattendu pour Bruce Banner et Thor (pour le meilleur et pour le pire) mais l’ensemble donne donc plus de consistance au combat à mener et aux enjeux à résoudre, faisant moins feu d’artifice que le volet précédent.

… place à l’action

Puis place à l’aventure. Et là, entre une revisite des coulisses du MCU et un grand affrontement final épique attendu, il y aura de quoi faire pour les fans. De nombreuses surprises sont au menu entre trahisons, manipulations, sacrifices, caméos bien vus, sueur et larmes.

Le film n’est évidemment pas exempt de défauts, ainsi le segment central a un petit ventre mou (même si sur les 3h de film, le tout passe plutôt bien), et si la plupart du temps l’humour fonctionne d’une bonne manière, le traitement d’un certain héros ressemble parfois à une mauvaise blague (alors qu’il était l’un des points forts d’Infinity War). En plus de cela, les Russo ne sont toujours pas George Miller ou Sam Raimi et l’action ne fait pas forcément preuve d’un effort créatif incroyable.

Néanmoins, Marvel ne se fiche pas de la gueule de ses fans et leur offre le spectacle qu’ils sont en droit d’attendre dans un dernier acte assez dingue question action, bataille épique et fan service dont Captain America sera l’un des points forts (vraiment le seul personnage au traitement qualitatif constant sur l’ensemble de la saga), offrant un affrontement parfaitement digne face à Thanos qui reste un méchant impitoyable. On ne compte pas le nombre de moneyshots auxquels on a le droit et on en redemanderait encore pour voir plus de Captain Marvel et autres girls badass.

Il y a donc tout ce qu’il faut de spectacle mais aussi d’émotion pour plaire aux fans. Le final est alors une bonne conclusion à cette grande saga qui a duré plus de dix ans, à la hauteur de l’attente. Après ça, tout est possible pour Marvel.

 

 

publié dans :Cinéma Critiques ciné Evenement

  1. Pas encore de commentaire