Accueil > Critiques Séries, Séries > This is Us, le coup de coeur série de l’année

This is Us, le coup de coeur série de l’année

posté le 24/03/2017 FredP

Si on nous avait dit en septembre dernier que l’une des meilleures nouvelles séries de l’année allait être un gros mélo, rempli de gros sentiments et de personnages attachants qui parle simplement de la vie, on aurait pensé que c’était impossible. Et puis This is Us a été diffusé … enchaînant les moments de tendresse pour notre plus grand bonheur.

C’était vraiment inattendu et pourtant on aurait pu s’en douter. A une époque de plus en plus incertaine, il faut bien retrouver des valeurs universelles qui peuvent rassembler les gens auteur de belles émotions. Et quoi de mieux que de parler de la famille pour nous rassembler devant la télé. C’est le pari qu’a fait This is Us, série de gros network US vendu comme du gros mélo pour faire sortir les mouchoirs et que l’on n’attendait pas vraiment au tournant. Mais à y regarder de plus près, on aurait bien du s’attendre à y accrocher car cette série es produite par les créateur de la très belle comédie romantique Crazy Stupid Love. Souvenez-vous de ce film un peu chorale où l’on découvrait petit à petit ce qui unissait les personnages d’une même famille bousculés par leurs sentiments amoureux et parlant ces émotions autant à travers le couple en crise, les jeunes actifs qui commence à se découvrir ou encore le jeune ados qui découvre qu’aimer est compliqué. Ici, il s’agit à peu près du même principe.

This is Us nous présente donc dès son premier épisode une galerie de personnages différents : un couple dont la femme est prête à accoucher, un couple afro-américain dont le père est très occupé au travail et une femme obèse qui doit aider son acteur de frère dans sa carrière. Et attention spoiler, à la fin du premier épisode, nous découvrons que les ce couple prêt à avoir des enfants, sont les parents des autres personnages. Le principe est donc donné pour la suite, nous allons à la fois découvrir l’histoire de ce couple et la manière donc ils vont éduquer leurs enfants et découvrir ce que leurs enfants deviennent ensuite dans leur vie d’adulte, le passé répondant souvent aux interrogations du présent et inversement. Une astuce narrative qui peut sembler gadget pour que la série se démarque du tout venant des mélos, mais qui fonctionnent pourtant à merveille et qui entretien non seulement l’intrigue mais aussi la profondeur des personnages.

Et justement, les personnages sont le grand atout de la série. Bénéficiant d’acteurs en état de grâce, ils sont tous très attachants si bien qu’il est impossible d’en détester un. Ici, ils ont tous leur parcours à suivre pour mieux vivre leur vie. Des parents qui doivent élever 3 enfants, un adulte qui retrouve son père biologique, un acteur de sitcom qui veut prouver qu’il en a dans le ventre en s’investissant dans le théâtre, une femme en surpoids qui trouve l’amour. Et tous doivent vivre avec leur passé. Chacun évolue indépendamment ou grâce aux autres. Alors on pourra reprocher à la série de ne pas avoir un seul personnage un peu méchant ou cynique mais c’est justement cela qui nous démarque des autres séries. Ici, tous les personnages racontent leur chemin avec un sincérité confondante et c’est bien de là que naît l’émotion. Car on s’attache tellement à eux que l’on ne peut que les supporter dans les actions qu’ils vont mener et qu’on sera forcément émus par le résultat. Et pour tout cela, le casting est impeccable, de Milo Ventimiglia et Mandy Moore à Justin Hartley que l’on ne soupçonnait pas aussi convaincants dans ses rôles , jusqu’au belles révélations que sont Sterling K Brown et Chrissy Metz.

Et en plus des personnages touchants, si la série nous émeut autant c’est aussi grâce aux thèmes qu’elle aborde. Ici tout y passe car on parle tout simplement des aléas de la vie. Et en plus des traditionnels épisodes typiquement américains de thanksgiving ou Noël, on parle ici d’éducation, d’amour, de la mort d’un proche, de la culpabilité, de l’emprise du boulot sur la vie de famille, de surpoids, de faire ses preuves, d’adoption et son impact sur l’enfant autant que sur les parents (une thématique très juste et appuyés par les personnages qui sont enfants d’une belle manière), de maladie, d’inspiration, de regrets et d’espoirs. Bref, que des thèmes de pur mélodrame qui réchauffent le coeur et sont ici abordés avec une telle finesse et justesse d’écriture et de montage que l’on fond automatiquement. Alors oui, parfois on sent bien que les auteurs forcent un peu le trait pour faire verser une larme mais cela respire tout de même une grande authenticité.

A cela, on peut ajouter une réalisation de qualité et une bande-originale impeccable et l’on obtient donc bien les émotions les plus positives et sincères dans une série tv depuis longtemps et on espère que les scénaristes arriveront à tenir le même niveau l’année prochaine.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire