Accueil > Critiques Séries, Séries > Sense 8 saison 2, de la survie à la guerre

Sense 8 saison 2, de la survie à la guerre

posté le 13/05/2017 FredP

Il aura fallu attendre mais le retour des héros de Sense 8 est un véritable bonheur, creusant encore plus les relations entre ses personnages et surtout en étendant son univers et en boostant son intrigue. Une certitude, à la fin on sera en manque !

En 2015, les Wachowski et JM Straczynski nous présentaient 8 personnages connectés entre eux aux quatre coins du monde avec le concept inédit de Sense 8. Si l’on pouvait déplorer une certaine longueur dans la mise en place de la série où les enjeux (la menace de Whispers et du BPO) tardaient à apparaître, c’était pour mieux nous présenter les sensitifs à travers des séquences de communion magnifiques et des drames personnels pour chaque personnages qui nous permettaient vraiment de nous attacher à eux.

Cette seconde saisons disponible depuis 10 jours sur Netflix (après un épisode inaugural sorti pour Noël pour nous remettre dans le bain) reprend donc là on nous en étions restés. Sun toujours prisonnière va tenter de trouver un moyen de s’évader et venger l’assassinat de son père par son frère, Capheus va faire une rencontre qui va lui donner de nouvelles ambitions, Nomi et sa compagne Amanita sont toujours fugitives mais gardent de quoi hacker n’importe qui pour la bonne cause, Lito doit maintenant assumer publiquement son homosexualité et cela va mettre à mal sa carrière, Kala et Wolfgang vivent toujours leurs vies compliquées chacun de leur côté mais restent liés psychiquement et enfin Will et Riley fuient le BPO mais tentent en même temps d’en savoir plus pour que notre groupe de sensitifs puisse mettre au point sa revanche.

En restant attachés à tous ces personnages qui vont évoluer au fil de ces nouveaux épisodes, l’intrigue va cette fois gagner en intensité et en rythme. Ainsi, grâce à l’enquête menée principalement par Riley, Will et Nomi nous allons en découvrir plus sur l’origine des Sensitifs et l’existence d’autres cercles, mais aussi sur la menace exacte du BPO et le rôle qu’y ont joué Angelica et Jonas. La menace du BPO et de Whispers s’intensifie donc mais nos héros ne vont pas se laisser faire, même si ils comprennent qu’ils ont ouvert frontalement les hostilités et que certains autres cercles ne seront pas forcément des alliés. Les enjeux grimpent donc d’un cran et ne vont pas laisser de repos aux personnages.


Face à cette menace et parce que les personnages se connaissent maintenant bien, il n’y a donc plus autant de scènes de communion planantes, mais celle-ci ont été remplacées parfois par des scène où l’expérience de la souffrance sera commune. Une douleur partagée entre les personnages qui sera aussi ressentie par le spectateur tant nous sommes attachés à eux et comprenons les enjeux et les attaches de chacun. Moins de découverte, plus de souffrance mais aussi toujours plus d’échanges car maintenant les vies de chacun sont intimement liées et rares sont finalement les scènes où les personnages se retrouvent seuls. Cette fois nous sentons qu’ils participent tous à la vie des autres régulièrement et cela fait vraiment plaisir de les voir interagir régulièrement.

Et si les enjeux sont plus élevés et si l’intrigue décolle, ce n’est pas au détriment des personnages. Ici chacun existe pleinement et évolue tout au long des épisodes, du caractère de Will qui se renforce à Lito qui accepte de revendiquer au monde sa face cachée en passant par Sun qui va pouvoir enfin se venger, Nomi qui pourra renouer avec sa famille et Capheus qui prend de l’importance. Ces évolutions vont même amener de très belles scènes, que ce soit la fête de la gay pride à Sao Paulo, le discours de Nomi au mariage de sa soeur ou la perte d’un être cher pour Will, tout cela est vraiment touchant et l’histoire fait que le spectateur se sent véritablement concerné et ému par ces personnages et leur parcours.

Avec une réalisation toujours aussi sublime et inventive (ce combat entre 2 cercles dans un bar est particulièrement excitant à voir), cette seconde saison est une grande réussite. Le seul point négatif est sans doute d’expédier un peu le dernier épisode où il manque une grande scène de rencontre collective pour contenter les fans mais l’issue de la saison sur un cliffhanger annonçant une suite avec encore plus de tension et d’enjeu ne peut que nous frustrer mais pour la bonne cause. En espérant ne pas avoir à attendre 2 ans pour la suite donc !

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire