Accueil > Comics > Comics en vrac: Jupiter’s Legacy, Walking Dead, Spawn, Birthright, Invincible

Comics en vrac: Jupiter’s Legacy, Walking Dead, Spawn, Birthright, Invincible

posté le 20/04/2016 FredP

Encore une bonne fournĂ©e de comics Ă  se mettre sous la dent, et avec de bons auteurs ! Ce mois-ci on s’intĂ©resse donc Ă  Jupiter’s Legacy de Mark Millar et aux nouvelles aventures de Walking Dead, Invincible, Birthright et Spawn, rien que ça !

On commence donc par le nouveau Mark Millar qui, après quelques titres vulgaires et putassiers revient enfin Ă  quelque chose d’intĂ©ressant. En effet, le scĂ©nariste a terminĂ© avec ça phase Kick-Ass sans grand intĂ©rĂŞt et plonge cette fois dans un nouvel univers qu’il crĂ©Ă© et alimente, celui de Jupiter’s Legacy. Il s’intĂ©resse ici aux enfants des super-hĂ©ros et Ă  leur Ă©volution et leur ressenti dans l’ombre et l’hĂ©ritage difficile Ă  assumer de leurs parents. Entre machinations fraternelles et plans pour rendre le monde meilleur qui foirent, le scĂ©nariste instaure un univers auquel on croit et des personnages auxquels on arrive Ă  s’attacher passĂ©e la froideur de l’exposition. Oui, j’ose dire que le grand Millar est revenu et comme en plus il s’est octroyĂ© les services de l’excellent Frank Quitely en pleine forme, on a droit Ă  quelque chose dont le potentiel est aussi Ă©norme que ce que les deux compères avaient fait sur the Authority. Dommage, il faudra attendre un bon moment pour la suite !

Nouveau tome pour the Walking Dead oĂą la bande de Rick doit encaisser le massacre des chuchoteurs et du coup la menace de rĂ©bellion interne si des reprĂ©sailles ne sont pas prĂ©vues. Comme d’habitude cela tourne autour de dissensions internes en ville avec un modèle de sociĂ©tĂ© qui ne tient vraiment qu’Ă  un fil et une arrière pensĂ©e de Rick qui ne laissera pas certains actes impunis, peu importe le code moral qu’il essaie de reprĂ©senter. Comme d’habitude, Kirkman propose des scènes Ă©motionnelles formidablement bien Ă©crites et naturelles, appuyĂ©es par les dessins de Charlie Adlard toujours inspirĂ© pour nous emporter dans le rĂ©cit. Mais il faut bien reconnaĂ®tre que le fond de l’histoire tourne tout de mĂŞme encore et toujours en rond.

Après une saga qui Ă©tait apparemment difficilement apprĂ©ciĂ©e, Spawn, l’anti-hĂ©ros de Todd McFarlane est de retour dans Renaissance, avec Paul Jenkins au scĂ©nario et Jonboy aux dessins. Bon, autant le dire tout de suite, je n’ai jamais Ă©tĂ© un grand fan du personnage et de son concept et cette nouvelle relance de la sĂ©rie ne va pas plus me convaincre avec son personnage qui va ne faire que se plaindre et chercher sa femme dans l’au-dela pendant tout le volume. On a dĂ©jĂ  lu ce genre de rĂ©cit et en bien mieux Ă©crit chez JM Strackzynski avec des hĂ©ros vraiment attachants donc on ne voit pas trop l’intĂ©rĂŞt ici, d’autant plus que les dessins de Jonboy sont assez passe partout et ne donnent pas forcĂ©ment la personnalitĂ© sombre qu’il faudrait Ă  ce hĂ©ros torturĂ©.

Par contre on sera bien plus enthousiasmĂ© par le second tome de Birthright. Le premier volume Ă©tait une bonne surprise et nous rĂ©servait enfin un dĂ©but de rĂ©cit d’hĂ©roic fantasy qui sortait des sentiers battus et alignait les rebondissements. Ce second tome continue sur le mĂŞme rythme et se lit vraiment Ă  toute vitesse, d’autant plus que maintenant on est vraiment attachĂ© Ă  ces personnages et concernĂ© par ce qui leur arrive. Les flashbacks sont toujours bienvenus et les personnages secondaires commencent Ă©galement Ă  prendre de l’importance et Ă  la fin, beaucoup trop rapide, on n’a qu’une seule hâte, dĂ©couvrir les coups de théâtre magiques qui vont encore chambouler le roadtrip fantastique de ces deux frères pas comme les autres. Bref, on continue !

Enfin, le nouveau tome d’Invincible, HĂ©catombe, sort, contenant le fameux 100e Ă©pisode qui va Ă©videmment chambouler la vie de notre hĂ©ros.  Le tome se compose ainsi en deux parties distinctes, la première qui mène donc Ă  ce fameux Ă©pisode Ă©vĂ©nement qui voit enfin la confrontation ultime entre Invincible et Dinosaurus qui a lĂ©gèrement dĂ©connĂ© et entraĂ®ne une catastrophe planĂ©taire, et la seconde qui voit les consĂ©quences de tout cela et l’impact sur Eve, tout en s’intĂ©ressant Ă©galement aux manigances des Viltrumites sur Terre depuis leur affrontement. Tout cela est donc plein de suspense et d’Ă©motions mais aussi de retournements de situations intĂ©ressants. En plus Kirkman n’hĂ©site pas Ă  lancer une petite pique sur les comics de super-hĂ©ros de Marvel et DC qui tournent en rond alors que lui ne fait que faire avancer en permanence ses personnages. Et de son cĂ´tĂ©, Ryan Ottley s’amuse Ă©galement, y compris avec tout un Ă©pisode de pleines pages impactantes. Bref, c’est encore une fois du grand Invincible qui nous rĂ©serve des scènes d’actions toujours trash, des sĂ©quences emotions toujours aussi attendrissantes et des retournements de situations qui nous font attendre impatiemment la suite.

publié dans :Comics

  1. Pas encore de commentaire