Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Critiques express : Triple 9, 10 Cloverfield Lane

Critiques express : Triple 9, 10 Cloverfield Lane

posté le 07/04/2016 FredP

En plus du coup de coeur pour Midnight Special ou de l’affrontement attendu de Batman v Superman, quelques autres films sont sortis en mars qui valaient tout de mĂŞme un petit coup d’oeil. On parle donc rapidement de Triple 9 et 10 Cloverfield Lane.

Après La Route et Des Hommes sans Loi, l’australien John Hillcoat poursuit sa pĂ©riode amĂ©ricaine avec un nouveau polar au casting assez prestigieux (Chiwetel Ejiofor, Norman Reedus, Aaron Paul, Woody Harrelson, ..). Ici, une bande de flics ripoux doit monter une combine pour enfin se soustraire de l’influence d’une reine mafieuse, et leur plan nĂ©cessite la mort d’un flic. L’ambiance est forcĂ©ment sombre et tendue et mĂŞme si le scĂ©nario n’innove pas beaucoup, le rĂ©alisateur arrive tout de mĂŞme Ă  nous offrir quelques sĂ©quences choc oĂą les non-dits passent avant tout.
On notera Ă©galement un Casey Affleck parfait de sobriĂ©tĂ© et d’intĂ©grisme et une magnifique Kate Winslet qui, pour une fois, en fait un peu trop pour son personnage haut en couleurs. Bref, Triple 9 est Ă  voir mais la bande-annonce survendait un peu trop le film qui n’atteint pas un sommet comme Heat.

On ne s’y attendait pas et la sortie de 10 Cloverfield Lane est un peu une surprise qui arrive au dernier moment sans trop de promo. CensĂ© se dĂ©rouler dans le mĂŞme univers que le très bon Cloverfield et toujours produit par JJ Abrams, il ne faut toutefois pas chercher Ă  trop rapprocher ce film du prĂ©cĂ©dent pour l’apprĂ©cier pleinement car l’angle et l’histoire diffèrent complètement. Ici, nous avons le droit Ă  un huis clos oĂą Michelle se retrouve enfermĂ©e dans un abri anti-atomique après un accident de la route. Entre soupçons envers les 2 personnes qui sont enfermĂ©es avec elles et la menace d’une possible apocalypse Ă  l’extĂ©rieur, elle va devoir choisir mais ce n’est pas facile.
Mis en scène avec efficacitĂ© sur un scĂ©nario qui tient bien la route jusqu’Ă  la surprise du dernier quart du film, 10 Cloverfield Lane est une bonne sĂ©rie B qui n’a pas d’autre prĂ©tention que de maintenir une pression constante et y rĂ©ussi plutĂ´t bien tout en fournissant Ă  John Goodman un rĂ´le ambigu dans lequel on ne l’attendait pas et surtout Ă©crit enfin un vrai personnage fĂ©minin intelligent bien portĂ© par Mary Elizabeth Winstead que l’on aimerai bien voir plus souvent. Bref, une petite rĂ©ussite.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire