Accueil > Cinéma, DVD > Prince of Texas, critique

Prince of Texas, critique

posté le 27/02/2014 FredP

LoupĂ© au cinĂ©ma Ă  l’automne dernier, revenons aujourd’hui sur le discret Prince of Texas sortant le 5 mars en vidĂ©o.

Si nous connaissons David Gordon Green pour ses films proches de l’Ă©curie Apatow avec DĂ©lire Express ou l’exĂ©crable Votre MajestĂ©, ce serait oublier qu’il avait commencĂ© avec des films plus confidentiels, indĂ©s, s’intĂ©ressant Ă  l’amĂ©ricain moyen. Avec Prince Avalanche (retitrĂ© chez nous Prince of Texas), il retourne Ă  ce genre de petit film qui lui convient bien mieux. Après avoir dĂ©couvert le dĂ©cor d’une forĂŞt incendiĂ©e et vu le film islandais Either Way, il dĂ©cide d’en faire un remake dans ce contexte.

Le film raconte alors l’histoire d’Alvin et du frère de sa femme qui passent l’Ă©tĂ© Ă  faire le marquage d’une route le long d’une forĂŞt incendiĂ©e. Un isolement que le premier vit plutĂ´t bien pour se recentrer sur l’essentiel tandis que le plus jeune a du mal Ă  se faire Ă  la solitude. Mais tout va voler en Ă©clats, leur relation s’envenimer quand la solitude deviendra trop pesante et surtout, quand Alvin dĂ©couvrira qu’il a Ă©tĂ© plaquĂ© par sa femme qui ne supportait plus son absence perpĂ©tuelle.

Prince of Texas est ainsi le portrait de deux hommes opposĂ©s, ravagĂ©s par la solitude et l’isolement, autant que les paysages qu’ils voient chaque jour. On comprend alors aisĂ©ment ces deux losers qui restent malgrĂ© tout attachants. C’est particulièrement le cas de Paul Rudd qui ne s’est jamais montrĂ© aussi touchant que dans ce film oĂą il a enfin l’occasion de montrer plusieurs facettes de son talent tandis qu’Emile Hirsch rempli le rĂ´le du jeune chien fou.

Cette histoire simple, courte, mais touchante (en particulier au moment oĂą le hĂ©ros dĂ©couvre une maison en ruines) est Ă©galement bien mise en valeur par le rĂ©alisateur avec une photo magnifique et des cadres naturels qui sont lĂ  pour rendre justice Ă  la beautĂ© de la nature mĂŞme lorsque celle-ci est brisĂ©e. Instants fugaces Ă©clairĂ©s par magie avec poĂ©sie, ils font bien naĂ®tre l’espoir des cendres et destructions qui ont prĂ©cĂ©dĂ© dans cette forĂŞt mais aussi dans l’esprit des personnages, impression renforcĂ©e par la musique aĂ©rien d’Explosions in the Sky.

Prince of Texas est ainsi un petit road movie rempli d’espoir et de tendresse pour ses personnages et pour une certaine frange de l’AmĂ©rique qui s’apprĂ©cie avec innocence.

A noter qu’il y a sur le dvd une interview intĂ©ressante du rĂ©alisateur revenant sur le film et son travail Ă  Hollywood.

publié dans :Cinéma DVD

  1. Pas encore de commentaire