Accueil > Cinéma, Festivals > PIFFF 2013, la programmation

PIFFF 2013, la programmation

posté le 15/11/2013 FredP

Du 19 au 24 novembre, c’est reparti pour une semaine de fantastique et d’horreur au Gaumont Opéra avec le 3e Paris International Fantastic Film Festival qui nous réserve encore une curieuse compétition, des avant-premières intrigantes et quelques bonnes séances cultes. Évidemment, on vous racontera tout ça mais en attendant, voilà déjà la programmation.

Jamais 2 sans 3 comme on dit. Et la 3e année pour un festival est souvent un petit cap à passer, comme si, après les 2 répétitions qui avaient précédé, les organisateurs devaient maintenant faire preuve d’organisation et d’une sélection drastique pour contenter et surprendre les spectateurs, et c’est encore plus difficile dans le cinéma fantastique. C’est donc dans le cadre maintenant familier du Gaumont Opéra que l’on va retrouver l’équipe du festival du 19 au 24 novembre.

Évidemment, la première chose qui va nous intéresser au PIFFF (oui, c’est le petit nom que l’on a définitivement adopté pour le festival), ce sont les avant-premières et, à défaut de grosses exclusivités, c’est tout de même sympa de découvrir ces films sur grand écran à Paris. Le nouveau film de Alex de la Iglesia, les Sorcières de Zugarramurdi aura donc la lourde tâche d’inaugurer le festival alors que suivront le retour de Neil Jordan au vampirisme avec Byzantium et une clôture avec la suite du Wolf Creek qui nous avait découragé d’aller en Australie.

Mais ce n’est pas tout, car il faut aussi compter sur la compétition avec the Battery de Jeremy Gardner dont les échos en festival sont assez bons, Love Eternal de Brendan Muldowney, All Cheerleaders Dies de Lucky McKee et Chris Sivertson, Animals de l’espagnol Marçal Forés, Odd Thomas de Stephen Sommers avec Anton Yelchin d’après Dean Koontz, Real du spécialiste japonais Kiyoshi Kurosawa, Chip Thrils, premier film de E.L. Katz et l’Etrange Couleur des Larmes de ton Corps des français Hélène Cattet et Bruno Forzani.

En plus de toutes ces nouveautés, le festival revient aussi sur des films qui ont marqué le genre. C’est ainsi que nous pourrons (re)découvrir Re-Animator de Stuart Gordon avec Jeffrey Combs, Opération Diabolique de John Frankenheimer, le manga culte Perfect Blue de Satoshi Kon et le maudit the Wicker Man. Mais ce n’est pas tout puisqu’en plus, quelques séances spéciales pointeront le bout de leur nez avec la compétition de courts-métrages mais aussi le documentaire Du Sang sur la Neige, revenant sur l’histoire du cultissime festival d’Avoriaz, une séance complètement barrée et de mauvais goût avec HK / Forbidden Super Hero. Sans oublier la grande nuit thématique qui sera consacrée à Stephen King avec la nouvelle adaptation de Carrie avec Chloe Grace Moretz, le Christine de Carpenter, le Creepshow de Romero et Simetierre.

Si tout ça vous donne envie, vous risquez bien de nous y croiser !

publié dans :Cinéma Festivals

  1. Pas encore de commentaire