Accueil > Actu ciné, Cinéma, Retro > Le rassemblement des Vengeurs, la saga Marvel !

Le rassemblement des Vengeurs, la saga Marvel !

posté le 18/04/2012 FredP

Les Avengers de Marvel se rassemblent sur grand écran le 25 avril sous la caméra de Joss Whedon. En attendant de retrouver l’équipe, petite revue des effectifs !

Après les triomphes des X-Men et de Spider-Man au cinéma, il était temps pour Marvel de voler de ses propres ailes. En effet, alors que la compagnie de comics avait cédé les droits d’exploitation aux grand studios (Fantastic Four et X-Men chez Fox, Spider-Man chez Sony), elle ne peut rester de marbre face aux succès de ses licences et rêve bien d’avoir sa part méritée du pactole. C’est ainsi que Marvel Studio va prendre son envol. Objectif : créer un univers cohérent sur grand écran à l’image des comics, respectant ainsi les fans et l’esprit marvel. Un mot d’ordre : fun. Deux films sont alors lancés pour essuyer les plâtres : Iron Man et Incredible Hulk.

Le premier sera confié à Jon Favreau. Au premier abord, le réalisateur n’était pas forcément le meilleur choix puisqu’il avait commis des comédies pour enfants comme Elfe ou Zathura. Mais la confiance reprend dès que Marvel annonce l’acteur qui endossera l’armure rouge et or : Robert Downey Jr. Le choix est évident, les fans sont aux anges (le casting de choix sera d’ailleurs toujours l’une des qualités des films Marvel). Et le résultat à l’écran est surprenant. Le film est fidèle à l’esprit du comics et fait preuve d’une bonne humeur salutaire tout en étant assez crédible. Car le héros est ici un humain, sans super-pouvoirs et marchand d’armes repenti. Le combat final est vite bâclé mais le film créé la surprise et récolte plus de 500 millions de dollars dans le monde. Pour un héros plutôt méconnu du grand public, c’est très honorable et même encourageant pour Marvel qui voit là la confirmation que son plan sur le long terme pour rassembler les Vengeurs sur grand écran pourrait bien fonctionner. Quelques indices sont d’ailleurs disséminé dans le film à cette fin et la suite est rapidement enclenchée avec la même équipe ou presque.

Quelques mois plus tard, c’est Hulk qui revient sur le devant de la scène. Refroidi par la version d’Ang Lee, le studio désire rapprocher le personnage de la série télévisée mais aussi le ramener dans l’esprit Marvel moins cérébral proposé avec Iron Man. Et c’est le frenchie Louis Leterrier qui se charge de ramener la bête au bercail dans un film d’action efficace dans lequel Edward Norton reprend le rôle du Dr Banner pour lui apporter toute sa subtilité. Un peu plus anecdotique dans l’installation de ma mythologie des Avengers, et moins performant au box-office que le héros en armure, le film permet en tout cas d’accorder l’image du géant de jade à l’univers Marvel que souhaite développer le studio.

Le test fait sur deux film, Marvel entame alors la seconde phase menant aux Vengeurs. C’est ainsi que Jon Favreau et Robert Downey Jr reviennent 2 ans plus tard avec Iron Man 2. Malheureusement, le film en fait beaucoup trop et introduit trop d’éléments d’un seul coup (plus de Shield, plus de bad guys) et le soufflé retombe rapidement. Le film ressemble trop à un teaser pour Avengers avec un scénario fourre-tout pour remporter l’adhésion. On peut ajouter que Robert Downey Jr. en fait trop son show et que les scènes d’action se font attendre pendant 1h50 pour un soufflé qui retombe rapidement. Il n’empêche que devant l’attente, le film cartonne au box-office et a le mérite de nous présenter le personnage de Black Widow incarnée par Scarlett Johansson qui montre en quelques minutes qu’elle pourrait avoir un film à elle toute seule.

Après avoir assis l’image d’Iron Man, il est temps de présenter un autre membre de la future équipe. Au printemps 2011, c’est donc au tour de Thor de nous être présenté. Pari risqué tant l’univers des dieux nordique se marie assez mal au monde réaliste que désirait le studio avec Iron man. Ainsi, Kenneth Brannagh derrière la caméra arrive parfaitement à retranscrire la portée shakespearienne du héros mais il se perd à la limite du ridicule lorsqu’il arrive sur Terre. Porté par les solides épaules de l’inconnu Chris Hemsworth, et introduisant Loki, le futur méchant qui incitera les héros à s’assembler, Thor est une semi-réussite artistique et renforce encore les rapports avec les autres héros en remettant encore le Shield dans le paysage. Malgré tout, le film fonctionne bien auprès du public et une suite est déjà envisagée après les Avengers.

Vient enfin le temps découvrir le premier Avenger. Pour cela, retour à la seconde guerre mondiale pour faire la connaissance de Captain America. En mettant Joe Johnston derrière la caméra, Marvel s’assure d’avoir un film rétro-SF avec un aspect pulp d’époque qui en fait un excellent divertissement qui n’hésite pas à tourner à la dérision le patriotisme du héros. Chris Evans endosse à merveille la bannière étoilée face à un Crâne Rouge diabolique et l’objet de leur quête sera l’enjeu du film des Vengeurs à suivre. Il fallait s’y attendre, le film dépasse tout juste le million de spectateurs en France mais cartonne aux États-Unis.

avengers affiche

Iron Man, Hulk, Thor, Captain America maintenant introduits, il n’y a plus qu’à passer aux choses sérieuses et à les rassembler dans un seul film. C’est Joss Whedon, le génial scénariste et créateur de Buffy, Firefly et Dollhouse qui va devoir assurer le spectacle. Si c’est un risque sur la réalisation, c’est par contre le choix parfait pour raconter une histoire tant Whedon maitrise les dialogues et les rapports entre les personnages dans un groupe. Quoi qu’il arrive, le film devrait être un carton au box-office et Marvel planifie déjà les suites d’Iron Man, Thor et Captain America, une série pour Hulk (et quelques autres personnages) mais aussi une menace encore plus importante pour Avengers 2. Mais d’ici là, nous devrions faire la connaissance de nouveaux super-héros … à commencer par Ant-Man qui attend d’être mis sous les projecteurs par Edgar Wright (Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Scott Pilgrim) depuis de nombreuses années ! Alors maintenant, fans de super-héros, il n’y a plus qu’à réclamer, Avengers assemble !

publié dans :Actu ciné Cinéma Retro

  1. Pas encore de commentaire