Accueil > Cinéma, Film pas très bon du jeudi > Flight of The Living Dead, film pas très bon du jeudi

Flight of The Living Dead, film pas très bon du jeudi

posté le 15/03/2012 ChrisC


Quand une épidémie zombies se déclenche pendant un vol transcontinental vers Paris, c’est la grosse cata. Un B movie divertissant, mais bon…

Combinant 2 sous-genres du film catastrophe, Flight of the Living Dead : Outbrake on a Plane est une sorte de pot-pourri du film de zombies (donc comme tous les films de zombies, il use des mêmes codes et progressions), associé à ce qu’il y’a de plus intéressant dans le film catastrophe d’avion. Pas très fan de ce second genre (les éclairs dans le ciel, les équipages qui paniquent dans tous les sens, les trains d’atterrissage bloqués, les appels de détresse,…), il faut reconnaitre que le mélange des deux passent !

Pourtant, difficile de faire tenir tout ça sur un même bout de papier. Voilà comment ont dû à peu près se passer la réunion créative :

-          (le scénariste) : « J’ai trop envie de faire une histoire de zombies, à la fois classique mais aussi bien surréaliste ! » ;

-           (le réalisateur) : « Ouais on pourrait filmer ça normalement mais avec des phases speedés et surtout que des zombies bien voraces et dégoulinants apparaissent et disparaissent comme si le lieu de l’attaque était énorme » ;

-          (le chef op) : « Faudrait que ça soit confiné, angoissant, sombre mais en même temps dans un lieu public bien existant » ;

-          (le spécialiste des effets spéciaux) : « Ouais, où le personnel sensé servir les clients devient assoiffé de sang et on se shooterait dessus dans un espace d’où on ne peut s’extraire » ;

-           (le stagiaire qui apporte les cafés) : « Hey moi j’ai regardé Snakes On a Plane hier soir, on pourrait donc genre avoir des zombies qui grouillent dans un avion et disparaissent dans les conduites d’aération… » ;

-          (les autres) : « C‘est complètement débile, t’es viré » ;

-          (le producteur) : « Excellent, j’lâche la maille direct » !

- [...]

Le résultat est donc un bon petit mélange dégueulasse, avec des personnages teubés, des rejetées d’un casting de film porno, des acteurs flics de séries Z (1 personnage sur 3 ne sait pas jouer) mais… La caractérisation est plutôt sympa et la longue période d’introduction nous fait apprécier ces relations simples : ces couples qui se déchirent déjà vont forcément se dévorer pour de vrai dans pas longtemps !

Une longue liste de trucs invraisemblables arrivant que dans les films de zombies se met en place : tirs d’armes à feu dans un avion, zombies qui sortent de derrière le miroir aux toilettes (vous avez déjà vu la taille des cabines dans un avion ?), zombies qui font un trou au travers du plancher, avion quasi vide, jeunes qui se font des passes de football américain en plein vol, hôtesses de l’air souriantes, balles illimités dans les flingues… Et surtout, il n’y a que dans les films de zombies que les protagonistes ne savent pas qu’il faut leur tirer en pleine tête ! Bon sang mais ça fait 40 ans que les zombies font parties de la culture populaire !

Après le western avec des zombies, le film traversée du désert avec des zombies africains, le zombie intra muros vu à maintes reprises et sous différents formats, voilà une variante qu’on n’imaginait pas ! Et qui est plutôt sympa, divertissante, et sublime selon moi le genre « avion qui va se crasher» . A quand un Star Wars Zombies ??

Quand ils se crashent à la fin, on se retrouve dans un désert alors soit on est au Sahara soit en Espagne enfin en tout cas on n’est pas en France. Ce n’est pas grave, un grand merci déjà aux producteurs américains d’avoir fait de la France la destination de ce voyage damné. Le meilleur de Paris y est mis en avant « on ira boire un verre en bas de la Tour Eiffel ou il faut qu’on fasse les boutiques Chanel, Cartier,…» .

Tiens en parlant de crash, je me retire momentanément de la galaxie « blog ciné » pour pouvoir me consacrer à mon projet musical, mon groupe de grunge/punk rock Crashagora. C’est dommage, je commençais à bien m’amuser dans ces pages avec vous ! Ce n’est qu’un au revoir.

publié dans :Cinéma Film pas très bon du jeudi

  1. 15/03/2012 à 16:29 | #1

    Bon article, même si la fin est triste :(

  2. 15/03/2012 à 16:50 | #2

    D’ailleurs, au passage, je voulais revenir sur ça : « zombies qui sortent de derrière le miroir aux toilettes» 

    ça me rappelle typiquement le film que tu m’avais conseillé, Dinocroc vs Supergator, où le supergator bouffe un mec en bas d’une chute d’eau, où le mec avait pied, en sortant de SOUS le mec !
    Un moment d’anthologie !

  3. 15/03/2012 à 16:56 | #3

    Mais je revois EXACTEMENT la scène à laquelle tu fais référence ! J’ai jamais été très bon en géométrie spatiale, mais là quand même !!

  4. 15/03/2012 à 17:10 | #4

    Surtout que c’est en début de film en plus… genre ça annonce la couleur cash ! (Comme le mur qui se fait défoncer par le dinocroc à coup de tête, sans aucune fissure, puis qui s’éffondre d’un coup sur le mec…)

    la scène a définitivement convaincu mes invités, d’ailleurs.