Accueil > Cinéma, DVD > En vidéo : 21 Jump Street & Kill the Gringo

En vidéo : 21 Jump Street & Kill the Gringo

posté le 06/11/2012 FredP

Et si on faisait un petit tour de quelques films qui viennent de sortir en vidéo ? On va donc parler particulièrement de 21 Jump Street et Kill the Gringo et un petit tour d’autres sorties.

Avec le revival des années 80, il est normal de voir arriver sur grand écran des adaptations de séries de l’époque (nous avions bien eu droit aux séries des 60′s/70′s dans les années 90). Après les aventures de Johnny Depp, ce sont donc Channing Tatum et Jonah Hill qui doivent retourner au lycée pour y démanteler un petit trafic de drogue. Évidemment, on évitera de comparer avec la série mais le film s’avère être une plutôt bonne surprise.

En montrant une image des ados surprenante (écolos, végétariens et geeks étant devenus les plus cools) et en décalage avec les habitudes passées de la domination de la brute, dans une permanente inversion des rôles, le film trouve son ton et fait sourire régulièrement jusqu’à l’éclat de rire provoqué par un caméo attendu. C’est donc clair, maintenant les geeks dominent le monde (ou au moins le lycée) dans le divertissement. On sera même agréablement étonnés par l’auto-dérision dont font preuve les 2 acteurs restant en permanence sur un ton léger, sans prise de tête, donnant alors à 21 Jump Street sa légitimité et à côté de la série mais aussi dans le carcan des comédies au fort capital sympathie. Finalement, ça ne va pas chercher bien loin et tant mieux car de cette manière on passe un agréablement moment.

Direction la frontière mexicaine avec Kill the Gringo, écrit et produit par Mel Gibson avec en vedette … Mel Gibson … et pourtant ça sort directement en vidéo, sans passer par la case cinéma. Un choix étonnant face à la renommée de l’acteur et à la qualité du film qui reste tout de même supérieur à la moyenne mais à y regarder de plus près, il reste tout de même sacrément anecdotique. On y retrouve donc « Mad Mel»  en fuite avec un paquet de fric qui se fait arrêté après avoir traversé la frontière. Enfermé dans une prison qui tient plus du village de brutes où tous les trafics  se font au grand jour, il va se lier d’amitié avec un gamin pour en sortir.

Si le rythme y est, on se détache assez vite film à force d’une narration assez forcée. Jamais on ne s’attache aux personnage (comment voulez-vous vous attacher à un moment qui demande des clopes toutes les 30 secondes) et l’histoire peine à avancer en enchaînant les invraisemblances et retournements de situations qui feraient presque de Prison Break un exemple de réalisme, sans parler d’une réalisation parfois à la ramasse et seulement au service de son acteur.

Et pourtant, il y a un petit côté rebelle dans Kill the Gringo qui nous pousse à y revenir, à la fois par son contexte de prison mexicaine hors norme qu’on ne voit que rarement à l’écran mais aussi et surtout pour Mel Gibson qui, malgré la cinquantaine passée, démontre qu’il a encore des culs à botter et que le chien fou de Mad Max et l’Arme Fatale est toujours là. C’est déjà ça …

publié dans :Cinéma DVD

  1. Pas encore de commentaire