Accueil > Critiques Séries > Chuck, début de saison 3

Chuck, début de saison 3

posté le 23/01/2010

chuck 2

Ça y est, NBC a relancé la série sur l’espion le plus sympa de la télé, Chuck. Et cette troisième saison confirme le capital sympathie énorme qu’on peut conférer à la série et ses personnages.

chuck_s3On avait laisser notre Chuck Bartowski préféré dans une drôle de situation à la fin de la saison 2. Maintenant qu’il a la version 2.0 de l’intersect dans  la tête il n’a plus seulement toutes les connaissances des fichiers de la CIA en tête mais aussi toutes les capacités physiques qui peuvent se déclencher.
Une super évolution qui permettent donc à notre apprenti-espion de pratiquer le karaté au niveau ceinture noire, de parler japonais couramment ou de pratiquer la médecine comme le meilleur des chirurgien. Des atouts non négligeables dans ces nouvelles missions.

Les 4 premiers épisodes diffusés à ce jour sont donc dans la droite lignée des saisons précédentes avec toujours autant de références geek et à la pop-culture qui font plaisir. Les personnages secondaires sont toujours bien utilisés pour apporter une touche d’humour en plus (à tous ces vendeurs loosers du Buy More!) ou nous rappeler les débuts de Chuck dans l’univers de l’espionnage (la découverte d’Awsome risque de l’emmener loin). Et si l’histoire d’amour impossible entre Chuck et Sarah tourne un peu en rond, on les comprend et ils restent bien humains.

Et ce qui fait le succès de la série, ce sont également les guest-star. Et déjà en 4 épisodes on peut voir Vinnie Jones et Brandon Rough et d’autres sont attendus.

Voilà une série qui a échappé de justesse à l’annulation et qui vaut pourtant toujours le coup d’œil. Certes, ce n’est pas la meilleure série du monde, ni la plus recherchée au niveau de la psychologie des personnages et de l’histoire, mais c’est bien la plus sympathique du moment !

publié dans :Critiques Séries

  1. 24/01/2010 à 22:18 | #1

    Grand fan de la première saison, j’ai l’impression qu’on s’est un peu perdu en chemin dans la 2e, perdant en efficacité action/psychologie/humour… La série garde un bon fond de sympathie, reste à voir si elle va regagner en intérêt.