Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Le Livre d’Eli, la critique

Le Livre d’Eli, la critique

posté le 22/01/2010 FredP

bookeli thumb2

Une histoire post-apocalyptique par les frères Hugues avec Denzel Washington. Sur le papier, Le Livre d’Eli donne envie mais sur la pellicule, c’est raté.

Le-Livre-DEli-Affiche-FranceOn n’avait pas vu de film des frères Hugues (Menace II Society) depuis From Hell en 2001. Et voici qu’il reviennent avec un type de récit plutôt à la mode ces temps-ci : le film post-apocalyptique. Après la réussite de La Route de John Hillcoat, les frères Hugues nous plongent dans un univers à la Mad Max avec Le Livre d’Eli.

Pour l’histoire, c’est simple, Eli marche depuis des années vers l’est en protégeant un mystérieux livre. Sur la route, il atterrira dans une petite ville dirigée d’une main de fer par Carnegie. Celui-ci recherche justement ce fameux livre pour étendre son influence.

Autant le dire tout de suite, si le film possède de grandes qualité et de sacrées bonnes idées à la base, il est tout de même sacrément plombé par le sujet de fond et le lourd aspect messianique de l’histoire.

bookofeliposterPour ce qui est des qualités, on a donc droit à une ambiance post-apocalyptique plutôt bien foutue (même si assez simpliste et trop proche de Mad Max pour être originale), un Denzel Washington qui en impose, en particulier dans les scènes de fight et une scène de fusillade autour d’une maison qui en met plein les yeux par sa mise en scène (mais qui fait tout de même pas mal penser à du Michael Bay … gloups).
Le sujet de base aussi est intéressant. En effet, le fameux livre est bien sûr une bible (quelle surprise !) et si son pouvoir positif est bien entendu évoqué, c’est lorsque le très méchant Gary Oldman en parle comme d’une arme que le fameux livre éveille notre attention. Mais l’idée n’est pas plus poussée que ça. On aurai pu avoir une grosse critique de la religion mais … non.

Du coup, vu que le message n’est pas si critique que ça, le mystère biblique qui tourne autour du livre et du personnage devient vite très lourd. Ajoutez à cela une héroïne (Mila Kunis) qui ne sert vraiment pas à grand chose, des scènes assez ridicules (les vieux dans leur baraque au milieu du désert qui écoutent du disco) et un Gary Oldman que l’on avait connu plus inspiré dans le même rôle du bad guy et vous obtenez un film très moyen.

book of eli posterCe qui contribue aussi à ce ratage, c’est le manque de parti pri des réalisateurs. Ils auraient pu raconter leur histoire de manière très sérieuse et noire ou à l’inverse de manière plutôt fun, sans chercher la réfléxion. Mais ils cherchent ici un juste milieu qui n’existe pas, rendant donc certaines scènes ridicules ou prévisibles. La dernière révélation sur le fameux bouquin est plutôt bien trouvée mais ne changera pas notre point de vue sur le message philosophico-religieux du film.

Au final, Le Livre d’Eli est une grosse déception. Et si les scènes d’actions et de fight sont plutôt prenantes, il est fort dommage qu’elles soient entachée par un discours religieux trop appuyé pour entretenir une réflexion intelligente. Dommage, le potentiel était là, mais le chemin emprunté se tourne dans la mauvaise direction.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire