Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Là-Haut, et en 3D c’est comment ?

Là-Haut, et en 3D c’est comment ?

posté le 15/08/2009 FredP

up thumb

Je vous avais fait critique du Là-Haut (Up) de Pixar ici, mais je viens de le revoir en 3D. Et alors, ça fait quoi en 3D ? Qu’est-ce que ça apporte ? Réponse dans la suite.

up fr

Je ne reviendrai pas sur ma critique qui est toujours valable pour le côté artistique. En effet, l’histoire est toujours prenante, c’est toujours bien réalisé, toujours aussi drôle (« Ecureuil!» ) et émouvant (ces 10 premières minutes qui mettent toujours la larme à l’oeil). Rien  redire là-dessus. Mais alors qu’en est-il en 3D ?

Eh bien, je dois dire que Pixar a utilisé la 3D de manière discrète mais totalement en accord avec l’histoire. Ici, ce ne sont pas les effets spectaculaires de la 3D qui sont utilisés, pas de trucs qui sortent de l’écran toutes les 3 secondes pour faire sensation. Au contraire, Pixar utilise le relief à des fins plus nobles. En effet, avec la 3D, Pixar a travaillé sur la profondeur des champs, entre premiers et arrières-plans, c’est assez saisissant. On a une vraie impression de hauteur quand la maison s’envole ou d’immensité des espace quand on est dans jungle. Des plans donc beaucoup plus larges qu’avec la 2D traditionnelle.

Nous avons droit bien sûrs à des moments plus spectaculaires aussi dans les séquences d’action (l’orage dans la maison ou la poursuite des chiens). Mais ce qu’il m’a marqué, c’est que la 3D sert aussi le côté intimiste du film. Grâce à ce procédé, on se sent beaucoup plus proche des personnages, on a vraiment l’impression d’être avec eux, dans la même pièce, ça fait parfois même penser à du théatre.

Pour conclure, je dirais donc que ceux qui cherche à avoir des effets saisissants avec la 3D seront déçus de l’emploi de la technique sur Là-Haut. Mais si au contraire si ils voient comment le procédé peut servir l’histoire permet un rapprochement entre les spectateurs et les personnages, alors c’est tout bon. Il faut bien se rappeller que l’intérêt d’une technologie est de raconter une histoire et de faire passer des émotions, ce que Pixar fait avec excellence.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire