Accueil > Cinéma, Critiques ciné, Evenement > A Star Is Born, critique

A Star Is Born, critique

posté le 09/10/2018

La double révélation de Bradley Cooper réalisateur et Lady Gaga actrice dans un torrent d’émotions, c’est ce qui nous attend dans cette nouvelle variation de A Star Is Born. Love story hollywoodienne intemporelle et authentique  qui montre qu’il y a encore un peu de coeur dans le système.

A Star is Born est un peu une constante dans l’histoire d’Hollywood. Une version dans le milieu du cinéma dans les années 30, remakée avec Judy Garland dans les 50’s. Puis une nouvelle version musicale hippie avec Barbra Streisand dans les 70. Mine de rien, il est étonnant que nous n’ayons pas eu un remake plus tôt. Ca avait faillit être le cas au début de la décénnie avec Clint Eastwood derrière la caméra et Beyoncé devant. Heureusement, le projet a trainé et c’est Bradley Cooper qui a décidé d’en faire sa première réalisation et de mettre Lady Gaga sur le devant de la scène ! 

L’acteur devenu réalisateur ancre donc son histoire dans le style buriné de la country music et campe lui-même le chanteur sur le déclin. Une soirée de perdition dans un bar, la rencontre avec une chanteuse douée, une invitation sur scène et c’est parti. Jackson permet à Abby d’accéder à la gloire et de révéler son talent au monde entier alors qu’il sombre petit à petit dans l’alcool.

Soyons clair, le scénario est plutôt classique et ce n’est pas étonnant puisque ses motifs ont été ressassés dans bon nombre de romance tragiques ou de biopics fiévreux. Il n’y aura donc pas de grande surprise dans le déroulé des événements qui fait suivre rencontre, histoire d’amour contrariée, drogues, héroïne qui va s’affirmer, dérives du showbiz au producteur trop présent, problèmes parternels, …

Cooper & Gaga, une alchimie qui nous emporte

Mais heureusement, Bradley Cooper arrive tout de même à nous emporter avec un scope centré sur ce couple qui dégage une alchimie indéniable. Cooper & Gaga semblent ici être une évidence et leurs scènes ensemble nous emportent tout de suite, si bien que parfois leurs scènes solo semblent plus fades. Gaga, au jeu parfois un peu trop appuyé, parfois plus subtil révèle surtout ses émotions dans les chansons qui passerons ensuite en boucle l’iphone.

De son côté Cooper s’était rarement montré aussi investi, avec son regard azur embrumé par l’alcool, il transpire le vécu de rock star et cela se ressent aussi dans sa réalisation. Collant sa caméra toujours au plus près de ses acteurs pour en ressentir l’émotion, il nous immerge dans le live et propose un portrait vraiment touchant de ce couple.

Evitant toute niaiserie malgré ses passages obligés et quelques creux, A Star is Born est traversé de moments particulièrement forts jusqu’à à la toute fin. Et d’une certaine manière, cela fait aussi du bien de voir à Hollywood une love story sincère et sans cynisme, aussi passionnée et bien embalée. 

Bref, vous l’aurez compris, c’est avec plaisir et émotion que l’on plonge pendant plus de 2 heures dans une histoire d’amour au charme fou et à la personnalité forte de ses interprètes qui révèle chez eux des talents nouveaux et passionnés. L’une des belles réussites de l’automne.

publié dans :Cinéma Critiques ciné Evenement

  1. Pas encore de commentaire