Accueil > Actu cinĂ©, CinĂ©ma > 5 raisons d’aller au 42e Festival de Deauville !

5 raisons d’aller au 42e Festival de Deauville !

posté le 30/08/2016 FredP

Le 42e Festival de Deauville dĂ©bute Ă  la fin de la semaine ! Ca va arriver vite et comme d’habitude on ira y faire un tour pour prendre un peu le pouls du cinĂ©ma indĂ©pendant amĂ©ricain. Donc en dehors, des noms de stars sur les cabines, de la plage Ă  perte de vue et de l’hĂ´tel Normandy, qu’est-ce que la programmation du Festival nous rĂ©serve ? VoilĂ  en tout cas 5 raisons de venir fouler les planches et d’entrer dans la grande salle du CID.

Les films de la rentrée en avant-première

Evidemment, ce que l’on attend en premier Ă  Deauville, ce sont des films ! Et comme d’habitude, une bonne sĂ©lection de films attendus pour la rentrĂ©e seront prĂ©sentĂ©s ici en avant première. Donc après l’ouverture par Inflitrator avec Bryan Cranston et avant la clĂ´ture par le War Dogs du rĂ©alisateur de Very Bad Trip, on pourra apprĂ©cier Collide (avec Nicholas Hoult), Comancheria (avec Chris Pine), Eye in the Sky (avec Helen Mirren qui sortira directement en e-cinĂ©ma), Free States of Jones (avec Matthew McConaughey), In Doubious Battle le nouveau film de James Franko, le superbe Kubo des studios Laika (l’Ă©trange pouvoir de Norman), Miles Ahead, premier film de Don Cheadle sur Miles Davis et Imperium avec Daniel Radcliffe s’infiltrant chez les neo-nazis.

Une compétition intéressante

Mais il n’y a pas que les avant-premières prestigieuses, il y a Ă©galement une compĂ©tition pour mettre en lumière le cinĂ©ma amĂ©ricain indĂ©pendant et des films qui ne trouveraient pas forcĂ©ment leur chemin autrement, d’autant plus que ce sont pour au moins la moitiĂ© des premiers films, rĂ©vĂ©lateurs de potentiels ! Et cette annĂ©e la hĂ©matique semble beaucoup tourner autour de l’adolescence, des enfants et leurs relation avec les parents. On pourra donc dĂ©couvrir Captain Fantastic qui a dĂ©jĂ  fait sensation Ă  Cannes, Certain Women (avec Kristen Stewart), le Teckel (par le rĂ©alisateur de War During War Time), le dĂ©jĂ  gros coup de coeur Sing Street (par le rĂ©alisateur de Once et New York Melody), Goat (avec James Franco et Nick Jonas), ou encore Complete Unkown avec Rachel Weisz et bien d’autres.

Le jury expert et cultivé

Et pour juger ces films et les rĂ©compenser, il faut bien un jury d’expert. C’est donc FrĂ©dĂ©ric Mitterand qui prĂ©sidera avec Ă  ses cĂ´tĂ© notamment Eric Elmosnino, Ana Girardot, Sara Forestier, Douglas Kennedy ou encore Marjane Satrapi, que nous aurons l’occasion de croiser sur le tapis rouge tous les jour. Sans oublier le jury rĂ©vĂ©lation prĂ©sidĂ© par Audrey Pulvar avec notamment Kheiron.

Les stars de caractère

Evidemment, à Deauville, il faut bien inscrire chaque année de nouveaux noms sur les cabines et surtout présenter les films de manière passionnée ! Ainsi nous pourrons voir en chair et en os des stars qui ne mâchent pas leurs mots avec Michael Moore, James Franco, Stanley Tucci, Daniel Radcliffe, Chloe Grace Moretz, Diane Kruger, Jonah Hill, Miles Teller, sans oublier une bonne partie des réalisateurs de films en compétition.

les documentaires francs

Et pour finir, on pourra continuer de se cultiver avec une bonne floppĂ©e de documentaires sur hollywood, l’art, ou bien plus politique comme l’attendu Where to invade next de Michael Moore. A dĂ©couvrir Ă©galement, Et la femme crĂ©a Hollywood, Midnight Return (revenant sur le destin racontĂ© dans Midnight Express), Mapplethorpe sur le cĂ©lèbre photographe, ou The Bandit (sur le meilleur ami de Burt Reynolds). Tout cela sans oublier la prĂ©sentation de la sĂ©rie de HBO the Night Of qui, si elle n’est pas un documentaire, nous renseigne bien sur le système juridique et carcĂ©ral amĂ©ricain.

Bon festival en vue !

publié dans :Actu ciné Cinéma

  1. Pas encore de commentaire