Accueil > Cinéma, Critiques ciné > critiques romantiques express : Welcome Back et Before we go

critiques romantiques express : Welcome Back et Before we go

posté le 03/11/2015 FredP

L’automne est bien le moment de regarder des petits films romantiques au coin du feu avec un chocolat chaud. Coup de bol, on en a 2 Ă  vous recommander. D’un cĂ´tĂ© le nouveau Cameron Crowe, Welcome Back, et d’un autre le premier long mĂ©trage de Chris Evans, Before We Go.

Après avoir Ă©tĂ© programmĂ© en salles en septembre, c’est finalement sur Netflix que le nouveau film de Cameron Crowe est directement disponible. Après avoir fait acheter un zoo Ă  Matt Damon, il propose maintenant au soldat Bradley Cooper de retourner Ă  HawaĂŻ. Encore une fois, le rĂ©alisateur nous parle d’un homme qui doit retourner Ă  ses origines et se crĂ©er un nouveau dĂ©part. Une constante chez l’auteur de Jerry Maguire et Rencontres Ă  Elizabethtown qui maĂ®trise donc le sujet Ă  la perfection avec ce qu’il faut de bons sentiments et de personnages parfois un peu dĂ©calĂ©s mais toujours attachants.

Pourtant ce Welcome Back ne sera pas le plus rĂ©ussi du rĂ©alisateur, la faute Ă  une histoire qui se disperse un petit peu dans des intrigues militaires sans intĂ©rĂŞt et Ă  un Bradley Cooper un peu fade. Mais Ă  cĂ´tĂ© de cela, la recette fonctionne toujours bien, non seulement grace au naturel d’Emma Stone et Rachel McAdams mais aussi grâce Ă  des anecdotes qui sentent le vĂ©cu Ă  l’instar de ce mari qui ne parle pas mais Ă©voque beaucoup d’un simple regard ou geste (parfait John Krasinski). Sans oublier Ă©videmment la prestation de l’inĂ©narrable Bill Murray ou encore certaines sĂ©quences qui excellent par leur non-dit. C’est bien dans ces instants poĂ©tiques et remplis d’Ă©motions que Cameron Crowe excelle et il le montre toujours.

Sans être mémorable, et malgré ses longueurs et son petit déséquilibre, ce Welcome Back, comme tout film de Cameron Crowe reste donc attachant et mérite bien le coup d’œil pour se réchauffer le coeur.

PrĂ©sentĂ© Ă  Toronto mais toujours inĂ©dit en France oĂą il sortira sĂ»rement de manière confidentielle directement en VOD, Before We Go est le premier film en tant que rĂ©alisateur de Chris Evans. Car oui, celui qui incarne Captain America pour Marvel a d’autre choses Ă  montrer au cinĂ©ma et pour cela, il s’empare de la camĂ©ra. Et il le fait intelligemment et sans chercher Ă  faire de grande dĂ©monstration avec ce premier film dans lequel une jeune femme rate le dernier train près s’ĂŞtre fait voler son sac. Elle va alors faire la rencontre d’un jeune trompettiste avec qui elle passera la nuit Ă  errer dans les rues de New York, cardre idĂ©al pour tomber amoureux en une nuit non ?

Joliment filmĂ©, de manière simple, loin de toute prĂ©tention, Chris Evans arrive Ă  nous emporter dans cette rencontre et cette petite balade dans les rues de New York en passant par quelques bars et chambres d’hĂ´tel mais surtout en rendant d’emblĂ©e ses personnages intĂ©ressants et attachants, partageant petit Ă  petit leurs secrets et leur vie, s’ouvrant l’un Ă  l’autre grâce Ă  ce concours de circonstances. La petite-heure et demi en compagnie de Chris Evans et Alice Eve passe ainsi très bien et risque d’en rendre plus d’un tout chamallow.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire