Accueil > Actu Comics, Comics > Top 10 Comics : les meilleures histoires des X-Men

Top 10 Comics : les meilleures histoires des X-Men

posté le 16/05/2014 FredP

Avec l’adaptation de l’une des meilleures histoires des X-Men avec Days of Future Past, il Ă©tait tant de revenir sur les sagas les plus incontournables des mutants en comics depuis plus de 50 ans ! Place donc Ă  un petit top des meilleures histoires des X-Men.

10. X-Tinction Agenda

A l’aube des annĂ©es 90, les X-Men dominent le monde des comics et les mutants sont Ă©parpillĂ©s entre plusieurs sĂ©ries (Uncanny X-Men, X-Factor, New Mutants, …) mais il Ă©tait temps de regrouper tout ce beau monde pour mettre fin aux manigances se dĂ©roulant sur GĂ©nosha, une Ă®le vendue comme paradisiaque mais qui est en fait un vĂ©ritable camp de concentration oĂą les mutants sont rĂ©duits Ă  l’Ă©tat d’esclave, offrant alors de la main d’œuvre bon marchĂ© permettant Ă  l’Ă®le d’avoir l’une des Ă©conomies les plus florissantes du monde. Mais il est temps que l’exploitation des mutants prenne fin dans cette histoire Ă©crite par Chris Claremont Ă  l’approche de la fin de son règne.
Ici, ce sont surtout Psylocke et le nouveau venu Gambit qui vont fait leurs preuves en mĂŞme temps que les dessinateurs dont Jim Lee en passe de devenir une vĂ©ritable superstar. Le crossover n’aura pas plus marquĂ© que cela, mais il ouvrait tout de mĂŞme une nouvelle ère pour les mutants puisqu’après cette aventure les nouveaux mutants devenaient X-Force tandis que les X-Men se rĂ©partissaient en 2 Ă©quipes majeures (la blue team dirigĂ©e par Cyclope et la gold team de Tornade).

9. Le Massacre Mutant

Au milieu des annĂ©es 80, ce n’est pas la joie pour les mutants dont l’Ă©quipe a Ă©tĂ© dĂ©sertĂ©e par la moitiĂ© des premiers X-Men, et ça ne va pas s’arranger avec le massacre des morloks dans les Ă©gouts de la ville et la choquante image d’un Angel presque crucifiĂ©, donnant alors Ă  la sĂ©rie un ton bien plus sombre qui suivra jusqu’Ă  la mort des X-Men et leur rĂ©surrection en Australie. Et derrière ce massacre perpĂ©trĂ© par les sbires de l’Ă©trange Sinistre se cache un traitre chez les X-Men qui sera connu plus de 10 ans plus tard. Claremont a l’habitude de glisser des mystères trouvant leur rĂ©solution sur le long terme … ici, ce n’est mĂŞme pas lui qui aura apportĂ© la rĂ©ponse … comme quoi ce massacre Ă©tait un passage important pour les mutants.

8. Astonishing X-Men

Dans les annĂ©es 2000, les X-Men on Ă©tĂ© presque rĂ©inventĂ©s par Grant Morrison mais il fallait ensuite retrouver un peu de l’aura hĂ©roĂŻque qui les a bercĂ© et qui nous a fait rĂŞvĂ©. C’est l’objectif des Astonishing X-Men Ă©crits par Joss Whedon, retrouver une image de hĂ©ros pour mieux ĂŞtre acceptĂ© par la sociĂ©tĂ© … au moment oĂą un remède semble avoir Ă©tĂ© trouvĂ© (concept repris dans le 3e dĂ©plorable film X-Men). L’histoire retrouve tout ce qui faisait l’essence des X-Men avec l’Ă©cole et ses Ă©lèves tout en Ă©tudiant profondĂ©ment les rapports entre les personnages de l’Ă©quipe.
Évidemment, Whedon s’intĂ©resse de plus près Ă  Kitty Pride et en fait son hĂ©roĂŻne sur les 2 mini-sĂ©ries. Il expose Ă©galement une nouvelle menace d’importance, ressuscite Colossus et invente le Sword qui est toujours en activitĂ© aujourd’hui. DessinĂ©e par un John Cassaday particulièrement inspirĂ©, la sĂ©rie est lĂ©gère et n’oublie jamais les enjeu et la dramaturgie des personnages, une excellente lecture.

7. Deadly Genesis

Lorsque le nouveau maitre du polar Ed Brubaker dĂ©barque sur les X-Men juste après House of M qui a condamnĂ© les mutants, il s’intĂ©resse de plus près Ă  leurs origines. L’auteur replonge donc dans la pĂ©riode trouble oĂą les premiers X-Men Ă©taient prisonniers de Krakoa et oĂą l’Ă©quipe des nouveaux X-Men avec Tornade et Wolverine est venue les dĂ©livrer. Il nous raconte alors qu’il y avait eu une autre Ă©quipe entrainĂ©e en secret par Xavier dont l’un des membres Ă©tait le 3e frère Summers que les comics Ă©voquaient depuis des annĂ©es sans avoir jamais placĂ© un personnage derrière cette rumeur. C’est donc la fin d’un mystère mais aussi une vĂ©ritable tragĂ©die puisque non seulement le Hurleur y trouve la mort, mais en plus Xavier sera reniĂ© par Cyclope pour lui avoir menti depuis tant d’annĂ©es. Et la suite sera une grande saga spatiale sur un an menĂ©e par l’auteur avec un certain brio pour retrouver le fameux Gabriel devenu fou.

6. Uncanny X-Force

Avec la plaisante saga du Messie a Ă©tĂ© crĂ©e une nouvelle Ă©quipe X-Force dont le but Ă©tait de prĂ©venir les menaces Ă©ventuelles pour les mutants. Mais cette Ă©quipe de personnage violents s’arrĂŞtera avant d’ĂŞtre reprise en mains par Rick Remender qui la transforme en Uncanny X-Force. Il va alors complètement s’approprier l’histoire pour une saga qui va durer 2 ans et plonger le groupe composĂ© de Wolverine, Psylocke, Fantomex et Archangel dans leurs retranchements. Ici, ils vont tous devoir faire face Ă  leurs aspects les plus sombres et accomplir des actes plus dĂ©sespĂ©rĂ©s que jamais pour contrer la menace d’Apocalypse et de ce qui suivra. Le traitement est radical, sombre et fascinant.
Un ton et des thèmes que l’auteur avait dĂ©jĂ  introduit dans son Fear Agent et qu’il poursuit encore aujourd’hui dans son Captain America et surtout Uncanny Avengers. cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu une saga aussi aboutie de bout en bout pour les mutants.

5. Dieu CrĂ©Ă©, l’Homme dĂ©truit

Juste après la Saga du PhĂ©nix Noir et Days of Future Past qui ont assombri le tableau, Chris Claremont sort avec Brent Anderson un rĂ©cit court au format graphic novel dans lequel le mĂ©diatique rĂ©vĂ©rend Stryker prend en chasse les X-Men pour mettre fin Ă  la menace mutante. Ce rĂ©cit (ayant servi de base au film X-Men 2) rĂ©uni donc les X-Men de Xavier et Magneto pour faire face Ă  cette menace humaine qu’est l’intolĂ©rance. L’occasion pour l’auteur d’inscrire profondĂ©ment dans les gènes des X-Men une dimension politique et sociale avec une rĂ©flexion sur le fanatisme religieux et la tolĂ©rance de la diffĂ©rence qui ne les quittera plus. Un rĂ©cit court mais qui regroupe l’essence mĂŞme des mutants.

4. New X-Men

Après une relance foireuse au dĂ©but des annĂ©es 2000 avec le retour de Chris Claremont, c’est un changement radical qui a Ă©tĂ© imposĂ© aux X-Men par le britannique Grant Morrison. Son run Ă©tait court, mais particulièrement marquant avec de nombreux changements qui ont marquĂ© Ă  jamais l’histoire des X-Men. D’un cĂ´tĂ© il y a eu l’expansion des mutants (rĂ©visĂ© ensuite avec House of M) mais aussi des Ă©volutions pour les personnages et en particulier la relation du carrĂ© Emma Frost – Cyclope – Jean Grey – Wolverine.
A cĂ´tĂ© de cela nous avons eu le droit Ă  de nouvelles menace de première importance (Cassandra Nova), des personnages et concepts intriguants (Fantomex et le Monde) et Ă  un retour de l’esprit de l’Ă©cole avec ce qu’il faut de trublion (Quentin Quire) pour dynamiser les choses. Encore aujourd’hui, de nombreux Ă©lĂ©ments datent de cette Ă©poque particulièrement crĂ©ative qui a permis de remettre les X-Men en selle après des annĂ©es 90 dĂ©sastreuses. Enfin les X-Men Ă©taient redevenus adultes, complexes et fascinants. Du coup on pardonne plus facilement le dernier arc de la sĂ©rie.

3. L’Ere d’Apocalypse

Au milieu des annĂ©es 90, les X-Men règnent toujours sur les ventes de comics mais on ne peut pas dire que l’inspiration soit toujours au rendez-vous et les histoires de Scott Lobdell virent rĂ©gulièrement au soap. Et ce ne sont pas le complot Phalanx ou OpĂ©ration TolĂ©rance ZĂ©ro qui vont beaucoup faire bouger les choses. Mais au milieu de tout cela, il y a eu un Ă©clair de gĂ©nie : l’ère d’Apocalypse ! Pendant plusieurs mois, les revues mutantes se sont dĂ©roulĂ©es dans un univers parallèle dominĂ© par Apocalypse. LĂ©gion ayant tuĂ© son père Charles Xavier, les X-Men du coup dirigĂ©s par Magneto n’ont jamais pu contrer la menace d’Apocalypse qui a rĂ©duit les humains en esclavage. Mais il reste encore une lueur d’espoir quand Bishop dĂ©barque en rĂ©vĂ©lant que la rĂ©alitĂ© n’est pas ce qu’elle devrait ĂŞtre.
L’histoire est ample, passionnante et nous permet de vous les hĂ©ros sous un angle totalement diffĂ©rent (Magneto dirige les X-Men, Cyclope et le Fauve sont du cĂ´tĂ© obscur,…) mais il introduit Ă©galement de nouveaux personnages marquants comme Blink que l’on retrouvera ensuite dans les ExilĂ©s. Et il faut dire Ă©galement que le style manga de Joe Madureira fait des merveilles. Cet pĂ©riode a tellement marquĂ© les X-Men qu’on la retrouvera rĂ©gulièrement dans des sĂ©ries dĂ©rivĂ©es encore aujourd’hui.

2. Days of Future Past

Alors que les X-Men viennent de connaitre l’une des pĂ©riode les plus noires de leur existence, Chris Claremont et John Byrne vont aller encore plus loin avec deux Ă©pisodes qui vont complexifier et assombrir encore le tableau. Pour la première fois nous dĂ©couvrons le futur de l’univers des X-Men dans lequel les mutants sont traquĂ©s par les sentinelles et la plupart des hĂ©ros ont Ă©tĂ© dĂ©cimĂ©s. Le dernier espoir des X-Men est alors d’envoyer la conscience de Kitty Pride dans son corps passĂ© (alors qu’elle venait d’arriver chez les X-Men) pour empĂŞcher des actes qui vont entrainer ce futur apocalyptique. Ainsi, 2 rĂ©cits se dĂ©roulent en mĂŞme temps, l’un dans le prĂ©sent oĂą les X-Men doivent empĂŞcher l’attaque du sĂ©nateur Kelly par la confrĂ©rie des mutants, l’autre dans le futur oĂą les derniers survivants tentent d’Ă©chapper aux sentinelles.
Les X-Men s’inscrivent ainsi dans la mouvance noire des annĂ©es 80 et instaurent de nouvelles règles et concepts avec les voyages temporels et la menace bien plus prĂ©sente des Sentinelles. Bref, deux Ă©pisodes sensationnels qui ont complètement orientĂ© la sĂ©rie jusqu’Ă  nos jours.

1. La Saga du Phoenix Noir

A l’issue de sa première grande saga, au dĂ©but des annĂ©es 80, Chris Claremont ressuscitait Jean Grey en lui donnant une nouvelle identitĂ© : le PhĂ©nix. Au fil des Ă©pisodes, nous nous apercevons que cette nouvelle identitĂ© est associĂ©e Ă  de nouveaux pouvoirs, plus puissants. L’hĂ©roĂŻne dĂ©veloppe petit Ă  petit ses capacitĂ© et l’auteur prend son temps en dissĂ©minant de nombreuses pistes pour son rĂ©cit. Ainsi l’Ă©volution du personnage prend plusieurs annĂ©es mais se rĂ©vèle fascinante jusqu’Ă  prendre son envol lors de la rencontre avec le Club des DamnĂ©s. Pendant ces Ă©pisodes Jean est manipulĂ©e et rĂ©vèle une part sombre de sa personnalitĂ© et de ses pouvoirs. Cet Ă©vĂ©nements entraĂ®ne une rĂ©action en chaĂ®ne qui transforme le personnage.
« Le pouvoir absolu corrompt absolument»  et cela se vĂ©rifie bien lorsque l’entitĂ© prend alors possession du Phoenix Noir, l’univers entier est en danger, c’est alors que l’univers cosmique des X-Men intervient pour mettre fin Ă  cette menace. Lorsque Jean reprend conscience des actes qu’elle a commis, elle se suicide devant les yeux horrifiĂ©s de Cyclope et des lecteurs Ă  jamais choquĂ©s par cette histoire dense, ample avec autant d’action que d’Ă©motion. Avec cette saga, les X-Men sont dĂ©finitivement entrĂ©s dans une dimension adulte et sombre qui ne les quittera plus jusqu’Ă  la fin de la dĂ©cennie et les consĂ©quences seront nombreuse avec un PhĂ©nix toujours menaçant revenant rĂ©gulièrement hanter les mutants. Le must read absolu des X-Men.

publié dans :Actu Comics Comics

  1. Pas encore de commentaire