Accueil > Non classé > Test high-tech : Visiocasque Sony HMZ-T2

Test high-tech : Visiocasque Sony HMZ-T2

posté le 24/05/2013 FredP

Pour la première fois, Sony, nous a proposĂ© de tester l’un de ses produits, et pas des moindres, le fameux visiocasque 3D HMZ-T2. Quel rapport avec le cinĂ©ma ? mais tout voyons puisque ce casque nous permet de regarder des films chez soi comme si on Ă©tait au cinĂ©ma, ou presque.

Il aura suffit d’un court instant pour sortir l’objet de la boite puis le brancher. A première vue, c’est assez simple, 3 câbles (le manuel est très simple Ă  comprendre) et c’est parti, on essaie d’enfiler le casque pour l’adapter au mieux au crâne (ce qui n’est pas forcĂ©ment facile quand on porte dĂ©jĂ  des lunettes, il faut un petit moment pour comprendre le dispositif puis la seconde fois, on l’enfile aussi simplement qu’une paire de lunettes justement). Le point positif, c’est qu’il ne tient pas sur le nez, mais sur le front rĂ©partissant alors au mieux le poids de l’objet. Car celui-ci, mĂŞme si il a Ă©tĂ© allĂ©gĂ© depuis la première version est tout de mĂŞme lourd Ă  porter pendant une longue durĂ©e.

Une fois branchĂ© et le look Daft Punk adoptĂ©, il ne reste plus qu’Ă  faire les derniers rĂ©glages (les commandes se trouvent sous le casque, il faut donc s’y faire pour les connaĂ®tre mais on prend le coup de main assez rapidement) avant de regarder un film ou commencer Ă  jouer. Pour le test, brancher le HMZ sur la PS3 Ă©tait un jeu d’enfant.

Si on est lĂ©gèrement dĂ©stabilisĂ© lorsque l’on commence Ă  regarder une vidĂ©o dans le casque, ce sentiment laisse très vite place au plaisir. En effet, Ă©tant donnĂ© la proportion des 2 Ă©crans OLED (un pour chaque oeil) face aux yeux, on a bien l’impression de se retrouver au cinĂ©ma ! L’image parait gigantesque et d’une qualitĂ© impeccable. On ne dirait pas comme ça mais regarder un film grand spectacle  en HD fait bien son effet avec le Visiocasque.
Et le rendu 3D est lui aussi excellent ! Sans avoir du coup besoin de lunettes complĂ©mentaires, on retrouve une 3D de qualitĂ© avec ce qu’il faut de profondeur ou de jaillissements. Attention les yeux.
Encore mieux, en mode jeu vidĂ©o, l’immersion est totale, en particulier lorsque l’on joue Ă  la première personne (du type FPS). On se lèverai presque en bougeant dans son salon en pensant que tout ceci est rĂ©el. Je me suis d’ailleurs surprit plusieurs fois Ă  bouger la tĂŞte en haut ou sur le cĂ´tĂ©, d’autant plus que le son en 5.1 est très bien gĂ©rĂ© dans les Ă©couteurs mis Ă  disposition.

Mais si le rendu de ce visiocasque est gĂ©nial en terme technique, c’est tout de mĂŞme assez fatiguant d’un point de vue humain. En effet, passĂ©es les 30 minutes, le casque commence Ă  se faire lourd et surtout les yeux commencent tout de mĂŞme Ă  en prendre un coup, en particulier devant le jeu vidĂ©o. En effet, l’œil Ă©tant constamment sollicitĂ© de plein fouet pendant tout ce temps, il a Ă  un moment lui aussi a besoin de recharger les batteries. Du coup, son utilisation restera pĂ©riodique et tenir les 2 heures de film semble ĂŞtre un vrai dĂ©fi (mais c’est peut-ĂŞtre une limite personnelle Ă  cause de mes yeux qui peuvent avoir tendance Ă  dĂ©conner).

D’autant plus qu’il faut finalement en avoir tout de mĂŞme l’utilitĂ©, car au prix de 1000€, on peut tout de mĂŞme avoir un Ă©quipement home cinĂ©ma sacrĂ©ment bon. Alors le principal attrait du visiocasque pourrait ĂŞtre la mobilitĂ© (le rĂŞve de voir un film comme au cinĂ©ma mais dans le train ou l’avion), mais ce n’est malheureusement pas le cas puisqu’il faut brancher le casque Ă  un boitier lui-mĂŞme reliĂ© au secteur et au lecteur Bluray/PS3. Impossible alors de le sortir de chez soi.

Sur le papier, malgrĂ© sont prix Ă©norme, le Visiocasque Sony HMZ-T2 avait donc tout pour plaire et techniquement, le rĂ©sultat est mĂŞme impressionnant, l’objet est bien lookĂ© et en a sous le capot. C’est toutefois un premier pas prometteur pour un produit qui ne devrait cesser de s’amĂ©liorer et de s’allĂ©ger au fil des versions.

publié dans :Non classé

  1. 28/05/2013 Ă  10:26 | #1

    « l’objet est bien lookĂ© et en a sous le capot. Il est donc .» 
    y manque un mot !

    Sinon, tu m’intrigues avec cette expĂ©rience… tu l’as encore ou pas ?

  2. FredP
    28/05/2013 Ă  10:42 | #2

    En effet, il y avait un bout de phrase en trop ^^ Oui, l’expĂ©rience est intrigante mais je ne l’ai plus Ă  dispo.