Accueil > Cinéma, Critiques ciné > The Man from Earth, critique

The Man from Earth, critique

posté le 23/08/2010

the man from earth critique film  myscreens blog cinema

The Man from Earth est un film qui passe complètement inaperçu. Et pourtant il s’agit un huis-clos de SF intelligent qui arrive à nous faire douter quelque instants sur le sens de la vie. A découvrir.

Il y a des films dont la destinée est étrange. Pour The Man from Earth, le scénario écrit par Jerome Bixby (décédé depuis) a longtemps trainé dans les tiroirs jusqu’à ce que le producteur réalisateur Richard Schenkman tombe dessus. Il monte alors le film avec trois fois rien comme moyens, quelques acteurs connus pour leur participation dans l’univers du fantastique (en série ou sur grand écran) et surtout un scénario béton donc puisque Bixby a quand même travaillé sur Star Trek et Twilight Zone. Il s’en suit donc une œuvre de SF intelligente, laissant la place à la réflexion. Le film fait le tour de quelques festivals, sort directement (et discrètement) en dvd aux USA, et rencontre un joli succès d’estime. Mais la surprise viendra des internautes et de l’attitude du producteur vis-à-vis du web. En effet, comme tous les film, The Man from Earth se retrouve très vite sur les sites de partage et voit sa renommée s’étendre. Conscient du potentiel de diffusion et ayant plus envie que le film soit vu pour son contenu que pour rapporter de l’argent, Richard Schenkman et Eric D. Wilkinson laissent faire et encouragent même les gens (qui ne peuvent se procurer le dvd US) à télécharger le film comme ils veulent, les laissant libres de faire un don sur le site du film. Une bien belle initiative qui rencontre un bon succès et voit le film se tailler petit à petit une sacrée réputation de part le monde.

Pour en revenir au film, celui-ci parle donc d’un prof qui déménage. Ses collègues viennent l’aider et avant de se dire adieu, il commencent à évoquer une étrange hypothèse scientifique improbable : et si un homme de cro-magnon avait vécu jusqu’à aujourd’hui ? Il s’en suit alors une grande discussion scientifique et philosophique, remettant en perspective l’histoire connue et les croyances de chacun. Troublant.

Vous l’aurez comprit, ici, il n’est absolument pas question d’un film d’action ou de pur SF avec effets spéciaux à gogo et explosions. Non non, ici, il s’agit seulement d’une simple discussion au coin du feu. Le rythme est lent et ça parle beaucoup mais c’est là justement tout l’intérêt de ce film à ranger plutôt dans la case de la SF cérébrale. Un peu à la manière d’un épisode de Twilight Zone, on commence alors à réfléchir aux possibilités évoquées par la discussion tout en ayant le doute qui s’installe. D’une manière très simple, de grands thèmes sont abordés comme le sens de la vie, Dieu, la science et la religion, … C’est assez dense mais en fait amené avec beaucoup de naturel et d’humilité.

On aurait pu redouter que cette rencontre au coin du feu nous fasse somnoler mais non. Le scénario et le montage sont assez bien travaillés pour que l’on reste pendu aux lèvres des protagonistes pour connaître le fin mot de l’histoire. Et les acteurs sont d’ailleurs tous très bons. Loin d’être étrangers au genre (on les a en général déjà tous vu dans des seconds rôles), David Lee Smith, Ellen Crawford, John Billingsley ou Tony Todd apportent beaucoup à leur rôle et au récit.

Au final, après une heure et demi en compagnie du petit groupe à discuter de tout cela, on a l’impression d’avoir réfléchi sur de grands sujets avec tout le recul qui s’impose et notre humanité s’en retrouve décuplée. Comme quoi, sans grand budget, sans effets spéciaux, mais avec seulement un bonne histoire, tout est possible.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. 23/08/2010 à 12:46 | #1

    J’adore ce film 🙂 🙂 🙂 (petit commentaire très constructif)

  2. 23/08/2010 à 13:12 | #2

    je ne vais pas en dire bcp car comme je le dis dans mon article, pour moi ce film est simplement et purement un chef d’oeuvre, il redonne ses lettres de noblesse à la SF intelligente qui demande à réfléchir…

  3. 23/08/2010 à 13:47 | #3

    Je vais faire dans le constructif quasi inutile. (cc @nivrae 😉 )Je n’ai pas vu ce film ou alors j’ai ma mémoire de poisson rouge qui me joue des tours. Je l’ajoute sur ma liste. 🙂

  4. cineclerk
    23/08/2010 à 14:21 | #4

    L’écriture du film est assez impressionnante, aucune action et pourtant on reste captivé, on veut qu’il nous raconte son histoire. La forme fait beaucoup penser à 12 hommes en colère, un homme doit convaincre le temps du film tout les autres dans un huit clos permanent.
    Je trouve quand même qu’il manque quelque chose à ce film!

    ATTENTION SPOILER
    ATTENTION SPOILER
    ATTENTION SPOILER
    ATTENTION SPOILER
    ATTENTION SPOILER

    Concernant la fin, je trouve qu’on ne joue pas assez avec le spectateur, j’aurais vraiment aimé que l’un de ses collègues exédé lui tire dessus et le tue laissant planer un doute.Sa mort impliquerait qu’il est vulnérable et poserait la question de sa survie durant tout ce temps.

    Contrairement à ses collègues, le spectateur le croit d’office et plus rien à partir de l’énoncé de sa théorie ne remet sa parole en question pas même la virgule à la fin.

    Enfin bref, le film reste excellent, j’aurais juste aimé qu’on joue plus avec nous…

  5. 23/08/2010 à 17:17 | #5

    J’ai également bien accroché ce film !

  6. 23/08/2010 à 20:52 | #6

    @cineclerk
    Il ne faut pas oublier que le film fût écrit sur une période de 8ans, entre 1960 et 1968, d’ailleurs la fin à été dicté par Jerome Bixby à son fils alors qu’il été en train de mourir… On peut y voir toute une symbolique une fois que l’on connait ça…

  7. 24/08/2010 à 16:21 | #7

    Doit-on le considérer comme un film de 2010 ?

  8. 13/03/2011 à 04:58 | #8

    MAGNIFIQUE JE FUT VRAIMENT SEDUIT ET OUI TEMP DE QUESTION TEMPS DE REFLEXION ON APREND AVOIR LE TEMPS OUI LE TEMP COMME IL LE DISER CI JUSTEMENT TOUS ET ALEATOIR TOUTE CHOSE CHANGE ENTRE PASSER PRESENT OU FUTUR NOS VIE NOS CHOIX LA NATURE L ESPACE BREF TOUS CHANGE IL ET CI HUMBLE VIE A VIE DE SONT VECU ET CI MAL A L AISE QEN IL VEUX OFFRIR A SES AMIE SA VERITER QUI DURANT LE FILM LUI FAIT COMPRENDRE A LUI COMME A NOUS CE QUE NOUS SOMME PETIT ET CI MALADROIT NOS FAIBLESSE NOS CROYANCE NOS PEUR NOS VERITER PEUVENT ETRE BALAYER EN UNE SEGONDE ET LE DOUTE RESTE TOUJOUR LA OUI JAVOUE UN FILM A VOIR ET MEME A REVOI JE LES ADOREE

  9. jonath666
    22/07/2011 à 20:01 | #9

    Encore Merci à Myscreens grâce à qui j’ai gagné le dvd du film .

    La moindre des choses c’est quand même que je donne mon avis après visionnage .

    Et bien ça va être simple j’ai adoré .

    Comme quoi c’est possible de faire un film très intelligent avec peu de moyen mais avec des dialogues qui vous tiennent .

    Un vrai plaisir de retrouver des acteurs de séries et un scénario très original .

    Je n’ai pas vu les 1h30 du film passer, c’était captivant!
    ça a été également très intelligent de définir les personnages comme étant des profs de fac , du coup on assiste à des réparties et des contre-argumentations passionnantes et d’une finesse rare !

    Un régal !

    Merci pour cette découverte