Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Astroboy, la critique

Astroboy, la critique

posté le 11/12/2009 FredP

astroboy thumb
Un nouveau souvenir d’enfance dĂ©barque sur les Ă©crans et si grands thèmes d’Astroboy ont Ă©tĂ© oubliĂ©s, il n’en demeure pas moins qu’on passe un bon moment devant cette version cinĂ© du petit robot.

astroboyposter1J’avais un excellent souvenir d’Astroboy. Le dessin animĂ© d’Osamu Tezuka (issu du manga du mĂŞme nom et du mĂŞme auteur) que j’avais dĂ©couvert enfant Ă©tait super parlait aux enfants de manière vraiment intelligente. Maintenant, il dĂ©barque au cinĂ© sous la baguette magique des studios d’animation Imagi Ă  qui l’on doit un relaunch des Tortues Ninjas intĂ©ressant pas pas assez abouti.

Ici, l’adaptation d’Astroby a un peu le mĂŞme problème que TMNT. C’est Ă  dire que c’est bien, mais ça aurai pu ĂŞtre tellement plus. Parce que si l’animation est soignĂ©e et les graphismes très clean et colorĂ©s avec parfois des pointes poĂ©tiques (comme ce robot centenaire au milieu de la vĂ©gĂ©tation), le scĂ©nario manque malheureusement d’ambition. Je connaissais une sĂ©rie tĂ©lĂ© qui parlait si bien d’Ă©cologie, de tolĂ©rance et d’amitiĂ© et si ces thèmes sont prĂ©sents, ils ont tout de mĂŞme Ă©tĂ© bien diluĂ©s pour mieux passer auprès des enfants. Les adultes seront donc un peu laissĂ©s de cĂ´tĂ© sur la rĂ©flexion (alors que ce n’Ă©tais pas le cas du dessin animĂ©), mais quelques rĂ©fĂ©rences sont lĂ  pour les amateurs (les lois de la robotique d’Asimov, l’arène robot rappelant A.I.).

Cela ne nous empĂŞchera toutefois pas de suivre les aventures d’Astro, robot-enfant crĂ©Ă© par un père ayant perdu son fils et recherchĂ© par l’armĂ©e, avec plaisir puisque le hĂ©ros est quand mĂŞme très attachant et le rythme du film est bien trouvĂ©. Et mĂŞme si le film est très gentil et baigne dans la bonne humeur, il n’est pas non plus mièvre et sentimentaliste. Les parents sont donc assurĂ©s que leurs enfants verront un petit film Ă  la fois intelligent et divertissant ce qui, en soit, n’est dĂ©jĂ  pas si mal.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire