Accueil > Séries, Top > Top 10 – ces séries arrêtées trop tôt

Top 10 – ces séries arrêtées trop tôt

posté le 15/06/2018

Le final de Sense8 nous a fait pensé une chose : certaines séries se sont arrêtées beaucoup trop tôt. Certes certaines ont eu droit à une conclusion expediée au bout d’une ou deux saisons. Mais elles avaient tellement de potentiel et des personnages tellement attachants qu’on les aurait bien suivies un peu plus longtemps. Mais voilà, l’audience n’est pas toujours au rendez-vous, d’autres fois le budget trop élevé, voir un peu des deux. Cela n’a toutefois pas empêché certaines de devenir totalement cultes ! Et donc voici 10 séries stoppées trop tôt.

1. Sense8

via GIPHY

La série la plus communautaire de Netflix avec les Wachsowski à la barre (surtout Lana) et l’auteur de JM Straczynski . Petit à petit l’intrigue se mettait en place. On commençait à apprécier les personnages qui permettait de faire passer de grands moments de communion de manière hyper libre et classe. Et la seconde saisons commençait à étendre son univers et toutes ses possibilités et on ne demandait qu’à voir la suite. Hélas, le show tourné aux quatre coins du monde était trop cher et Netflix l’arrête. Mais heureusement, devant la demande insistante des fans, il y aura tout de même un film de conclusion. Il sera assez expéditif pour tout boucler mais ce sera au moins l’occasion de faire de vrais adieux remplis d’amour aux fans.

2. Firefly

via GIPHY

Le papa de Buffy voulait offrir un nouveau show à la Fox. C’est parti pour un western dans l’espace. Pourtant des le départ ça sentait mauvais, la chaîne mettant son nez dans le pilote. A bord du Serenity, les membres de l’équipage de mercenaires sont tous un peu paumé et vont devoir mettre leurs différents de côté. Pourtant leurs caractères très différents vont pouvoir leur permettre d’assurer certaines missions et de grapiller de quoi vivre au passage. Evidemment, comme dans toute production de Joss Whedon, on s’attache vite aux personnages et à leurs répliques bien écrite. Hélas, la chaîne ne daignera même pas diffuser la série jusqu’au bout (seulement 11 épisodes sur les 14 tournés). Mais, grâce à la renommée de son créateur, sa qualité, et sa base de fans, elle devient tout de même très vite culte ! Il faut dire que dans le cast, on retrouve tout de même beaucoup d’acteurs qu’on retrouvera dans les séries de Whedon mais aussi dans bien d’autres productions (Nathan Fillion, Alan Tudyk, Morena Baccarin, Adam Baldwin, Summer Glau). Heureusement, pour contenter les fans, c’est Universal qui a mis la main à la poche et produit un film de conclusion pour le cinéma, réalisé par Whedon himself. Nouveau flop au box-office malheureusement.

3. Pushing Daisies

via GIPHY

Bryan Fuller avait traité de la mort de manière très adroite dans Dead Like Me. Avec sa seconde série, il allait encore s’attarder sur le sujet de manière inattendue. Pour faire simple, Ned est un gentil patissier qui peut ramener à la vie les morts en les touchant. Mais il retournent dans la tombe si il les touche à nouveau. C’est très utile pour aider la police dans ses enquêtes, beaucoup moins quand l’une des réssucitées est son premier amour. S’en suit alors une histoire touchant et souvent farfelue dans un univers coloré, décalé et kitsch auquel on ne peut qu’accrocher. Mais la série ne restera à l’antenne que 2 saisons (22 épisodes). Heureusement, elle aura mis en lumière tout le talent de Lee Pace. Et Fuller ira s’attaquer ensuite à l’univers bien plus sombre et violent de Hannibal Lecter.

4. Rome

via GIPHY

Quand le créateur de Conan au cinéma se penche sur le destin de la Rome antique, on est forcément partants ! HBO aussi d’ailleurs, qui n’a pas lésiné sur les moyens. A travers les yeux de deux soldats, nous voyons donc défiler les dernières années de la grande république romaine et l’avènement de l’Empire de Jules César. Machinations politiques et guerrières au programme ainsi qu’étude des moeurs de l’époque, le show est très riche.
Si la série est prévue pour 5 saison, HBO s’apercevera malheureusement en cours de route que les épisodes coutent tout de même trop cher (malgré le succès public et critique). Les auteurs n’auront d’autre choix que de précipiter les événements dans la seconde saison, mêlant la mort de Marc Antoine et sa relation avec Cléopâtre ainsi que le triomphe d’Octave. Mais tout cela va trop vite.

5. Vinyl

via GIPHY

Martin Scorsese, Mick Jagger et Terrence Winter avaient enfin réussit à se coordonner pour offrir à HBO un show qui résume toutes ses valeurs ou presque (sexe, drogue, rock’n’roll). Une véritable plongée dans l’industrie de la musique des années 70 introduit par un film enivré de Scorsese, il y avait tout pour dresser un portrait de l’époque et de la musique sur au moins 5 ans. Hélas, trop cher, pas assez d’audience par rapport à ce qui était attendu, la première saison n’aura pas de suite. Et c’est dommage car maintenant que tout était en place, il y avait bien matière à faire évoluer les personnages et explorer toutes les facettes de la grande histoire de la musique et de la petite histoire de ses producteurs.

6. Dark Angel

via GIPHY

Produite par James Cameron pour la Fox, la série met en scène le soldat parfait qui se rebelle contre ceux qui donnent des ordres. Et Cameron oblige, ce soldat parfait est une femme. Une femme-enfant même qui doit donc apprendre ce qu’est la liberté tout en recherchant ses anciens compagnons. Au fil des 2 saisons, l’univers s’étend, les personnages secondaires aussi et les htématiques sur le libre arbitre, la liberté politique et les progrès de la science. Hélas, la Fox décide d’annuler la série à la fin de la seconde saison pour des raisons de coûts … mais aussi parce qu’elle pensait pouvoir miser sur Firefly de Joss Whedon, à tort donc. Un arrêt pour rien mais on aura au moins gagner la révélation de Jessica Alba.

7. John Doe

Un homme se réveille sur une île, amnésique. Mais bizarrement, en dehors de son passé, il semble tout connaitre sur l’humanité. Il va alors aider la police dans ses enquêtes, espérant que cela l’aidera à savoir ce qui lui est arrivé, alors qu’une organisation semble le surveiller de près. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de savoir si John Doe aura retrouvé son passé et son véritable nom puisque la série sera stoppée par la Fox au terme de la première saison alors que ses créateurs avaient de la matière pour au moins deux autres années. Il faut dire que tout le potentiel était là, sauf les audiences.

8. Rubicon

Série d’espionnage passée relativement sous le radar, Rubicon avait pourtant l’un des meilleurs accueils critiques de 2010. Mais cette enquête sur une organisation secrète qui manipule les événements se déroulant dans le monde entier n’a pas trouvé son public. Le show est pourtant reconnu d’une qualité indéniable. Mais AMC a beau être une chaîne cablée ne dépendant pas entièrement de la publicité, les audiences décevantes auront raison de la série, d’autant plus qu’en face Breaking Bad prenait de l’importance et devenait sa bête de concours pour les récompenses.

9. Jericho

via GIPHY

Les habitants de Jericho n’ont vraiment pas de bol. Non seulement ils semblent être les seuls survivants à une catastrophe nucléaire. Mais en plus suite à la grève des scénaristes, la seconde saison de la série n’aura une que 7 épisodes pour conclure les pistes. Et ces 7 épisodes supplémentaires auront été gagnés au forceps par les fans qui ont envoyé 25 tonnes de cacahuètes (en référence au « nuts » prononcé par l’un des héros à la toute fin de la saison) aux siège de CBS à l’annonce de l’annulation de la série. Les scénaristes avaient prévu le coup et savaient que la série était en sursis et ont donc tenté de boucler les intrigues mais la déception est forcément là. Toutefois, 2 saisons supplémentaires seront tout de même éditées en comics

10. L’homme de nulle part

En 1995, la paranoia règne en maître avec X-Files mais une autre série débarque. L’homme de nulle part, c’est Thomas Veill (Bruce Greenwood), un célèbre photographe qui dîne au restaurant avec sa femme. En revenant des toilettes, personne ne le reconnait. Atmosphère désertique pour cet homme perdu dans son identité et voulant retrouver ce qui le caractérise, les questions ne font qu’augmenter à mesure qu’il prend conscience de l’enjeu. En prime une organisation secrète semble être mêlée à tout ça. Forcément il y a un peu du Prisonnier là dedans. Très bien produit (le pilote est réalisé par Tobe Hooper, on y retrouve en guest Dean Stockwell, Carrie-Ann Moss, Bryan Cranston ou Maria Bello). Mais faute d’audience, le diffuseur stoppera la série au bout d’une saison sans réponses.

publié dans :Séries Top

  1. Mich
    21/06/2018 à 13:35 | #1

    Dans mon top 5 des séries finies trop tôt il y a:
    – Fringe qui finit proprement la série mais sur un seul aspect de l’intrigue.
    – La Caravane de l’étrange qui m’a bien laissé sur ma faim au bout de 2 saisons.

  2. Mich
    21/06/2018 à 13:40 | #2

    Et Deadwood aussi