Accueil > Cinéma > Top 10 – courses-poursuites au cinéma

Top 10 – courses-poursuites au cinéma

posté le 15/08/2018

Avec Tom Cruise qui nous scotche en roulant à fond la caisse dans les rues de Paris, forcément ça nous donne envie de replonger dans les meilleures courses-poursuites qui ont marqué Hollywood. Disons-le tout de suite, j’évacue d’emblée Fast & Furious, d’une part parce que je ne les ai pas tous vus, et puis parce qu’il y a tout de même plus intéressant qu’être poursuivi par un sous-marin… C’est parti !

1. Mad Max Fury Road

Le film entier est en soi une immense course-poursuite dans le désert réalisée de manière grandiose par George Miller. Impressionnant et caractérisant ses personnages à chaque instant, la folie du film contamine le spectateur qui ne demande toujours qu’à en voir plus ! Clairement une successions de courses qui redéfinissent le genre et rappellent que celle, déjà géniale, du 2e volet de Mad Max il y a plus de 30 ans, n’était qu’un petit entrainement.

2. Terminator 2

Un énorme camion contre une petite moto… la menace du T-1000 sur John Connor s’exerce dans les canaux de L.A. Et là Schwarzie arrive … Hasta la vista Baby !

3. Mission : Impossible – Fallout

Dans Rogue Nation, Christopher McQuarrie nous impressionnait déjà avec une poursuite au Maroc. Pour sa deuxième aventure pour faire souffrir Ethan Hunt, il nous refait la même en 2 fois plus long, deux fois plus brutal et deux fois plus excitant dans les rues de Paris. Oui, Tom Cruise à contre-sens sur le rond-point de l’Etoile, c’est déjà dans les meilleures courses-poursuite d’Hollywood et c’est en ce moment en au cinéma. Mais on se revoit aussi celle du précédent volet avec plaisir.

4. the Blues Brothers

Un record à l’époque : celui du plus grand nombre de voiture fracassées sur le tournage. Et ça se voit dans cette course poursuite totalement cartoony qui procure toujours autant de plaisir !

5. Bullitt

Steve McQueen à San Fransisco, une Ford Mustang de grande classe. Voilà la quintessence de la course poursuite. Point.

6. French Connection

William Friedkin nous surprend avec cette courses poursuite endiablée pour stopper un trafic de drogue. C’est plus son intensité qui va frapper et marquer les esprits ! Et il remettra plus tard le couvert avec une autre excellente course dans Police Fédérale Los Angeles.

7. Drive

D’ailleurs en parlant de Los Angeles, on ne peut pas oublier l’ouverture de Drive avec Ryan Gosling qui échappe à la police avec classe et discression mais non sans tension. La légende du chevalier au scorpion est née.

8. the Dark Knight

Christopher Nolan n’est pas forcément doué pour les scènes de bagarre. Par contre quand il faut toucher à la mécanique, c’est déjà plus son truc. Et quand Batman et le Joker s’en prenne au fourgon qui emmène Harvey Dent, c’est une course poursuite dans les bas-fonds de Gotham toute en tension !

9. the Matrix Reloaded

Oui, c’est une course-poursuite presque virtuelle avec ses programmes qui sautent sur les voitures ou phasent à travers. Il n’empêche qu’une portion d’autoroute entière a été fabriquée pour les besoin de cette scène centrale de la sutie de Matrix. Alors oui, on s’embête devant le film, par pour cette scène, on se réveille !

10. Baby Driver

Toute la note d’intention du film est là. Un montage rythmé par la musique. Et la course-poursuite d’ouverture est dans ce sens proprement jouissive de maîtrise et d’esprit malin. La version ultra-pop de Drive fait une belle entrée.

publié dans :Cinéma

  1. Pas encore de commentaire