Accueil > Actu Comics, Actu ciné, Cinéma, Comics > Exposition – l’Art de DC, l’aube des super-héros

Exposition – l’Art de DC, l’aube des super-héros

posté le 06/07/2017 FredP

Les comics et films de DC se sont installés depuis quelques semaines au Musée Art Ludique de Paris avec l’expo L’Art de DC – l’Aube des Super-Héros. L’occasion d’avoir un aperçu assez riche des univers de Superman, Batman, Wonder Woman et quelques autres stars iconiques de la BD américaine qui prennent maintenant toute leur place au cinéma.

Il y a 3 ans, Marvel s’était installé au Musée Art Ludique pour y exposer de nombreuses planches et objets issus des films. Aujourd’hui, et jusqu’en septembre (profitez-en cet été donc !), c’est DC qui truste la place pour y exposer ses pièces. Il faut dire que si Marvel squatte le ciné depuis 2008 et Iron Man, DC a encore plus à raconter puisqu’ils sont les créateurs des premiers super-héros iconiques que sont Superman et Batman mais ces derniers sont aussi les premiers grands-blockbusters du cinéma américain ! Une histoire trop riche à raconter si l’on devait s’intéresser à l’univers multimedia global de DC. Aussi il ne faut finalement pas s’attendre à une exposition exhaustive sur l’univers DC mais surtout à une exposition qui étudie le rapprochement entre les films et les comics à travers ses grands personnages adaptés.

Après une frise chronologique permettant de situer la création des différents personnages emblématiques de DC, nous entrons donc directement dans l’espace destiné à Superman. Accueilli par des mannequins portant les costumes de Christopher Reeves et des images projetées de la première série animée dédiée à l’homme d’acier, nous avons également quelques planches et couvertures originales encore non colorisées de comics. Pas forcément les numéros les plus cultes mais de belles pièces qui  permettent de comprendre la portée du héros. Avec en plus quelques témoignages vidéos nous évoluons ainsi dans l’univers de Kal El avec également le costume de Brandon Routh pour Superman Returns puis l’univers du Man of Steel de Snyder (avec costume de Henry Cavill et de nombreux artworks) et Batman v Superman sous le point de vue de Sup’s. Petit bonus, nous avons même le droit à quelques dessins préparatoires du projet non concrétisé de Tim Burton, Superman Lives.

Après cette ouverture pleine d’espoir, l’immense statue figurant à la fin de the Dark Knight Rises nous plonge directement dans l’univers plus sombre de Batman. Une petite vitrine sur la série télé kitch des 60′s et nous voilà tout de suite happé dans l’univers torturé de Tim Burton avec de nombreuses pièces dédiées à sa vision gothique de l’homme chauve-souris. Nous pouvons notamment y admirer les costume de Michael Keaton, Jack Nicholson (Joker), Danny de Vito et surtout la combinaison de Catwoman, inoubliable Michelle Pfeiffer de Batman le Défi. Tout cela avec de nombreux dessins préparatoire donnant le look de Gotham tel que l’imagine Burton. Une partie passionnante qui prend d’autant plus de relief avec les quelques planches de BD dédiées aux super-vilains d’Arkham, Joker en tête ! Les deux films de Joel Schumacher ne sont pas oublié avec de nombreuses pièces de collection (oui, les costumes à tétons sont bien là) et nous passons à la trilogie de Christopher Nolan dont les costumes de Batman, Joker et Bane sont là avec des commentaires vidéo de la costumière en chef. Une partie enrichie ensuite avec beaucoup d’éléments de Batman V Superman dont l’armure réellement impressionnante du héros. Bref, l’exposition entière aurait pu reposer sur Batman que cela aurait fait notre bonheur. Cette partie est particulièrement riche (elle n’oublie pas la série animée des 90′s) pour les amateurs des différents films avec quelques bons parallèles par rapport à la BD.

Puis c’est la Suicide Squad, ou plutôt un focus sur Harley Quinn qui nous attend avant de passer à rapidement à Wonder Woman avec quelques planches pour resituer ses origines, le costume de Lynda Carter dans la série télé et celui de Gal Gadot dans le nouveau blockbuster. La place appartient ensuite à la Justice League dans son ensemble avec de rapides présentations de Green Lantern, Flash, Aquaman, Hawkman et compagnie. Des parties qui sont certes expédiées mais ce qui est plutôt logique compte tenu qu’ils ne sont pas encore pleinement apparus au ciné (et qu’on évitera de se rappeler du film Green Lantern ou Catwoman) et que l’objet premier est bien ici de présenter surtout leurs origines en BD et de les relier directement au grand écran. Les grands fans de comics risquent donc d’être assez déçus (quelques belles planches de dessinateurs emblématiques ou plus inattendus mais ce n’est pas forcément aussi riche que l’était Marvel) alors que les fans de cinéma seront vraiment aux anges, surtout devant tout le segment passionnant sur Batman !

publié dans :Actu Comics Actu ciné Cinéma Comics

  1. Pas encore de commentaire