Accueil > Critiques SĂ©ries, SĂ©ries > Jessica Jones, saison 1

Jessica Jones, saison 1

posté le 02/12/2015 FredP

La nouvelle sĂ©rie Marvel/Netflix vient de dĂ©barquer et c’est Ă  nouveau une rĂ©ussite ! Vous allez forcĂ©ment plonger dans l’enfer de l’existence de Jessica Jones !

Après la rĂ©ussite de Daredevil au printemps dernier, voilĂ  donc la 2e sĂ©rie qui marque la collaboration entre Marvel et Netflix. Cette fois, nous nous intĂ©ressons donc Ă  Jessica Jones, une hĂ©roine inventĂ©e par le scĂ©nariste Brian Bendis et Michael Gaydos dans le comics Alias. Ex-super-hĂ©roine Ă  la carrière qui bat de l’aile, elle prĂ©fère finalement devenir dĂ©tective privĂ©, ce qui la rapprochera d’un certain Luke Cage. Bref, l’hĂ©roĂŻne parfaite pour explorer les dessous de l’univers Marvel et rester intĂ©ressante avec un certain background.

La sĂ©rie tĂ©lĂ© dirigĂ©e par Melissa Rosenberg (scĂ©nariste des Twilight qui a enfin l’occasion de changer de genre et de montrer tout son talent après quelques participations Ă  Dexter) va donc reprendre cet univers avec une Jessica Jones paumĂ©e qui doit, comme Daredevil, trouver son rĂ´le Ă  jouer dans son quartier. La sĂ©rie prend ainsi le temps de nous prĂ©senter son personnage principal avant mĂŞme de lancer une grande intrigue. Nous allons donc apprendre Ă  connaĂ®tre Jessica et son passĂ©, sachant très bien qu’elle a vĂ©cu des horreurs auxquelles elle est de nouveau confrontĂ©e tout en vivant sa vie par elle mĂŞme, ses emmerdes du quotidien (cette foutue porte Ă  rĂ©parer après avoir envoyĂ© valdinguer l’un de ses clients (car oui, Jessica possède une force et une rĂ©sistance au delĂ  de la normale), ou ses histoires de cul avec un certain Luke Cage (au rĂ´le bien plus important qu’un simple camĂ©o).

Krysten Ritter est ainsi vraiment parfaite dans les fringues de Jessica Jones, avec son apparence fragile mais faisant preuve d’une immense force de caractère. Elle peut jouer ici sur diffĂ©rents tableaux et son cynisme ne nous empĂŞche jamais de nous attacher Ă  elle. Pourquoi ? Car nous savons tout de suite qu’elle a un passĂ© difficile, et par ailleurs ses interactions avec d’autres personnages et en particulier sa demi-soeur sont bien dĂ©crites. Jessica Jones est sans aucun doute le personnage le plus complexe crĂ©Ă© pour l’Ă©cran par Marvel et son parcours est vraiment intĂ©ressant Ă  suivre.

Car Jessica Jones est une sĂ©rie particulièrement sombre oĂą tout l’enjeu pour son hĂ©roĂŻne est d’affronter son passĂ© afin qu’il ne menace plus personne d’autre. Et son passĂ©, ce sont les actes qu’elle a commis lorsqu’elle Ă©tait sous l’emprise de Kilgrave, personnage haut en couleurs campĂ© par un David Tennant impeccablement psychopathe, ayant la capacitĂ© de contrĂ´ler les esprits des personnes se trouvant Ă  proximitĂ©, faisant d’eux des esclaves. TombĂ© fou amoureux de Jessica, il se rĂ©vèle ĂŞtre Ă©galement l’un des bad guys les plus complexes et dramatiques de Marvel Ă  l’Ă©cran, d’autant plus que son introduction au rĂ©cit se fait de manière progressive jusqu’Ă  en devenir presque parfois le hĂ©ros et en ce sens, après le CaĂŻd de Daredevil, l’association de Marvel avec Netflix fait beaucoup pour dĂ©velopper des personnages Ă  plusieurs facettes, passionnants.

Alors bien entendu, au delĂ  de ces personnages phares, la sĂ©rie possède tout de mĂŞme quelques dĂ©faut comme quelques intrigues un peu plus superficielles comme celle tournant autour de l’avocate campĂ©e par Carrie-Anne Moss qui ne sert pas Ă  grand chose et peut ajouter un peu de confusion qui n’Ă©tait pas nĂ©cessaire. En cela, la sĂ©rie manque parfois un peu de rythme et souffre de quelques longueurs pour tenir les 13 Ă©pisodes avec son bad guy qui fuit très rĂ©gulièrement.

Mais Ă  cĂ´tĂ© de cela, nous avons vraiment des personnages intĂ©ressants et une ambiance noir dans laquelle on aime plonger, si bien que les Ă©pisodes s’enchaĂ®nent tout seul jusqu’Ă  la conclusion très bien trouvĂ©e et qui donne bien envie de retrouver Jessica Jones dans la future sĂ©rie consacrĂ©e Ă  Luke Cage… mais en attendant il y aura la seconde saison de Daredevil pour patienter et c’est aussi une bonne nouvelle.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire