Accueil > Comics, Critique Comics > American Vampire, tome 7, début d’un nouveau cycle

American Vampire, tome 7, début d’un nouveau cycle

posté le 26/03/2015 FredP

Début du second cycle avec le 7e tome de American Vampire, le Marchand Gris. Scott Snyder impose une nouvelle menace et Rafael Albuquerque est toujours en forme !

Avec le rythme de parution française d’Urban Comics, on ne l’a pas trop senti mais Scott Snyder et Rafael Albuquerque avaient fait une longue pause après la fin du 6e tome des aventures de nos vampires américains. Mais les personnages de Skinner Sweet et Pearl Jones leur ont manqué et ça se sent dès le début de cette nouvelle histoire. Cette fois, tout se déroule dans les années 60, Sweet est  toujours en vadrouille alors que Pearl recueille de jeunes vampires qui souhaitent échapper à la classe intolérante des carpatiques en étant toujours en relation avec les vassaux de Venus qui ont été désavoués par le gouvernement.

Mais à nouveau cycle, nouvelle menace. Et celle-ci s’immisce directement dans le foyer de Pearl avec une certaine violence. Le ton change peu, il y a quelques raccourcis (l’arrivée de Skinner Sweet pour aider Pearl Jones) et pour l’instant il n’y a pas trop de références historiques sur la décennie en cours mais c’est un point de départ idéal pour les nouveaux venus. Le récit se révèle parfaitement rythmé et avec des personnages toujours aussi intéressants, notamment dans leur relation ambiguë.

En plus de cela, Snyder impose tout de suite une nouvelle menace avec de Marchand Gris qui est aussi mystérieuse que violente. Et comme en plus elle peut s’immiscer dans les souvenir de nos personnages, cela lui confère une dimension particulièrement dangereuse tout en nous permettant d’approfondir nos personnages. Il y a donc tout à y gagner avec ce nouveau tome qui démarre sur le chapeau de roue pour ne plus s’arrêter en nous donnant bien envie de lire la suite alors que cela s’était calmé dans les épisodes précédents.

Et comme toujours, Rafael Albuquerque se révèle toujours aussi efficace, son trait faisant bien ressortir la violence et la noirceur de l’histoire tout en faisant très bien fonctionner son story telling. Tout est fluide et marquant et c’est un bonheur à lire.

Bref, ce nouveau tome de American Vampire est un nouveau départ assez excitant qui nous permet de repartir sur de bonnes nouvelles bases menaçantes et dont le potentiel pour arriver jusqu’à nos jours est bien intéressant.

publié dans :Comics Critique Comics

  1. Pas encore de commentaire