Accueil > Critiques Séries, Séries > Game of Thrones, bilan saison 4

Game of Thrones, bilan saison 4

posté le 23/06/2014 FredP

Retour à Westeros pour une 4e saison de Game of Thrones qui multiplie les rebondissements pour nous laisser encore plus indécis sur les prochaines personnes qui monteront sur le plus mortel des trônes.

A la fin de la 3e saison, chaque personnage de la série en était à un certain aboutissement de sa destinée, attendant un nouveau départ pour vivre des aventures qui les mèneront plus loin dans les contrées des 7 royaumes et des manipulations pour arriver au pouvoir. Ainsi, après le terrible mariage sanglant qui a vu mourir les plus grands représentants des Stark, Arya est à nouveau sur la route avec son ravisseur/protecteur Limier, Jon Snow est de retour auprès de sa confrérie des gardiens du Mur, Sansa bloquée dans un mariage qui semble sans issue avec Tyrion et Bran en route au delà du mur pour en apprendre plus sur son don.
A côté des Stark, les Lannister ont toujours la main mise sur Port Réal alors que Stannis digère encore sa défaite, Theon Greyjoy n’est plus lui-même, Daenerys règne maintenant sur les terres à l’est après avoir libéré les esclaves et Brienne ramène Jamie à bon port.

On pourrait se dire que tout va alors devenir très calme cette saison mais c’est sans compter sur le machiavélisme de l’écrivain et des créateurs de la série qui décident, après une remise en place dans le premier épisode (dans lequel on voit que les dragons ont bien grandi), d’initier le compte des morts avec l’insupportable Geoffrey qui meurt (enfin) dans d’horribles circonstances le jour de son mariage. Une mort qui relance alors toutes les intrigues en court. Qui a empoisonné le terrible môme qui était au pouvoir ? Les Tyrell ? Sansa ? mais tous les regards, et en particulier celui de sa mère Cersei, se dirigent vers Tyrion. Le complot pour établir à nouveau Margaery sur le trône continue alors que Sansa est en fuite et Tyrion promis à un procès dont l’issue pourrait lui être fatale.

Et cette mort dès le second épisode n’est que le premier des coups de théâtre à venir ! Car tout au long de ces dix épisodes, les différents personnages vont avancer en provoquant la mort d’autres qui semblent au pouvoir et chaque intrigue a ses moments les plus intéressants. Ainsi, Sansa se retrouve dans les filets de Littlefinger et va vite apprendre de lui comment survivre alors qu’Arya va de plus en plus se renfermer dans un rôle de dure à cuir. Le duo Brienne et Jaimie est quand à lui touchant et lorsqu’ils doivent se séparer, on ressent alors quelques émotions tandis que l’hiver se fait plus rugueux que jamais du côté du Mur. Finalement, il n’y a que Daenerys qui fait du sur place (même si une trahison est enfin révélée) et que l’intrigue liée à Theon qui ne sert pour l’instant pas à grand chose (d’autant plus que sa sœur passe faire un tour sans aucune conséquence).

Parmi les grands moments de cette saison, nous retiendrons évidemment le procès de Tyrion mené par un monologue de Peter Dinklage qui pourrait bien à nouveau lui valoir un Emmy Award. Mais il y a aussi le personnage d’Oberyn Martell qui aura apporté un peu de sang neuf à Port Réal. Cela sans oublier la bataille contre les sauvageons qui attaquent le mur et doivent être repoussés par la garde de nuit menée par un Jon Snow qui y gagne en charisme. Une nouvelle fois, cet événement était l’occasion d’avoir un épisode (à nouveau réalisé par Neil Marshall) centré sur un seul lieu et qui a donc le temps de prendre de l’ampleur. On aimerait bien qu’il y en ai plus dans cette veine à l’avenir même si le récit l’autorise difficilement.

Encore une fois, cette saison se révèle dans son cheminement global assez proche des livres de GRR Martin avec des scènes que l’on dirait tout droit issues des pages et qui ne font qu’emporter notre enthousiasme lorsqu’on les découvre à l’écran. Par contre, les créateurs de la série, conscients qu’ils risquent bien d’être plus rapides que l’auteur, commencent aussi à s’approprier le matériel pour en offrir des dérives parfois inattendues (côté Greyjoy par exemple mais aussi du côté des white walkers dans le nord, toujours mystérieux) ou étonnantes et intéressantes (la rencontre de certains personnages ou la mort prématurée d’autres).

Quoi qu’il en soit, le dernier épisode de la saison n’est pas là pour y apporter une conclusion (comme c’était le cas dans la précédente) mais pour servir de cliffhanger géant et nous faire attendre avec impatience les événement de la 5e. Les Lannister sont maintenant au plus mal (après des scènes déchirantes pour Tyrion qui a bien souffert cette saison), des personnages se regroupent au nord, Arya et Bran avancent vers leur destin et Daenerys doit faire un nouveau sacrifice … autant de pistes qui sont plus que prometteuses pour les événements à venir !

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire