Accueil > Comics, Critique Comics > Saga, la space fantasy selon Brian K Vaughan

Saga, la space fantasy selon Brian K Vaughan

posté le 01/03/2013 FredP

Amateurs de fantasy et de SF, on a eu un véritable coup de cœur pour le nouveau comics de Brian K. Vaughan, Saga, dispo avec Urban Comics le 15 mars !

Brian K. Vaughan ne cessera de nous surprendre, après le post-apo Y the Last Man, le politique Ex Machina et quelques aventures chez Marvel ou Ă  la tĂ©lĂ©vision, il est de retour avec une nouvelle sĂ©rie : Saga. Cette fois il nous embarque dans un tout autre univers puisque nous nous retrouvons un plein milieu d’un conflit entre deux planètes, deux civilisations avec un couple qui doit lutter pour sa survie et celle de leur nouveau nĂ©.

Entre space opĂ©ra et Ă©lĂ©ments propres Ă  la fantasy et aux lĂ©gendes, l’auteur a bien digĂ©rĂ© les classiques et commence dans ce premier tome par nous prĂ©senter un univers tangible fait de vaisseaux spatiaux, de chasseurs de primes extra-terrestres arachnides mais aussi de princes robots et d’enfants fantĂ´mes. L’auteur importe autant de magie que de SF pour donner aux mondes qu’il propose un vĂ©ritable caractère, rempli de surprises et que l’on prend rapidement plaisir Ă  explorer, provoquant le sourire Ă  chaque nouvelle idĂ©e qu’il apporte.

Mais comme d’habitude avec Vaughan, ce sont les personnages qui priment et cela se ressent encore ici. Ainsi, le couple qui aurait pu tourner façon RomĂ©o et Juliette (chacun Ă©tant d’une espèce diffĂ©rente) est tout de suite attachant car il a dĂ©jĂ  un vĂ©cu mais a encore tout Ă  explorer. On se prend Ă  l’aventure et l’auteur peut y explorer le thème des relations de couple qu’il n’avait fait qu’Ă©voquer superficiellement dans ses prĂ©cĂ©dents travaux. Et fidèle Ă  lui-mĂŞme, il Ă©crit cela dans le ton qu’on lui connait, dĂ©contractĂ© (malgrĂ© le conflit qui règne) bercĂ© de rĂ©fĂ©rences pop et finalement profondĂ©ment humain. MĂŞme les ennemis ont ici des facettes qui nous rapprochent d’eux, Ă  l’image de ce chasseur de primes qui cache certainement un grand cĹ“ur.

Évidemment, ce premier tome ne sert que de mise en place mais dĂ©jĂ  les graines plantĂ©es nous font entrevoir de belles choses. L’auteur revient avec une crĂ©ativitĂ© au top, des personnages attachants et donne Ă  son aventure un potentiel Ă©pique qui pourrait bien se rĂ©vĂ©ler prochainement sans oublier pour autant un caractère intimiste entre humour potache et une vision plus grave dont il a le secret.

Côté dessins, Fiona Staples a déjà compris le sens du découpage du récit de Vaughan et si le crayon est encore par moments hésitant, parfois trop aéré pour rendre les lieux plus palpables, elle sait comment nous rapprocher des personnages, si bien que les décors ne sont plus si indispensables pour faire passer les émotions.

En s’inventant un monde oĂą tout semble possible, Brian K. Vaughan a donc choisit de laisser libre cours Ă  son imagination et Saga risque donc de devenir non seulement l’un des prochains titres les plus agrĂ©ables Ă  lire, alignant les idĂ©es, mais aussi l’une des pierres angulaires du comics de SF/Fantasy. C’est en tout cas tout ce que l’on souhaite après avoir dĂ©vorĂ© ces 6 premiers Ă©pisodes ! Il ne vous reste donc plus qu’Ă  embarquer avec Alana et Marko.

publié dans :Comics Critique Comics

  1. Pas encore de commentaire