Accueil > Cinéma, DVD > West of Memphis, critique

West of Memphis, critique

posté le 20/09/2013 FredP

Sorti en vidĂ©o ce mercredi, nous nous intĂ©ressons aujourd’hui au documentaire sur une affaire choc qui a de quoi compromettre le système judiciaire amĂ©ricain : West of Memphis.

Petit rappel des faits, en 1993, trois garçons ont Ă©tĂ© retrouvĂ©s morts noyĂ©s avec blessures multiples. En 1994, 3 adolescents difficiles avec des antĂ©cĂ©dents de violences (vol, bagarres, …) sont arrĂŞtĂ©s, jugĂ©s coupables et condamnĂ©s Ă  la prison Ă  perpĂ©tuitĂ© et mĂŞme Ă  la peine de mort pour l’un d’entre eux. Mais en 2007, de nouvelles preuves viennent mettre en doute leur culpabilitĂ©. S’engage alors un combat des familles, et de certains reprĂ©sentants de la loi pour reconsidĂ©rer l’affaire. Avec le soutien de certaines personnalitĂ©s, ils arriveront Ă  les faire libĂ©rer en 2011, bien que tous les soupçons ne soient pas levĂ©s et que l’auteur des meurtres puisse ĂŞtre toujours en libertĂ©.

Avec le soutien de Peter Jackson et Fran Walsh (ici producteurs et apportant leur tĂ©moignage), la rĂ©alisatrice Amy Berg continue donc d’étudier dans ses documentaires, les travers du système amĂ©ricain. Elle avait dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ© DĂ©livrez-nous du mal en 2008, s’intĂ©ressant alors aux faits d’un prĂŞtre pĂ©dophile. Cette fois, c’est Ă  l’affaire des 3 de West Memphis qu’elle s’intĂ©resse pour mettre en lumière les failles du système amĂ©ricain, une affaire qui a eu un vĂ©ritable retentissement aux USA, notamment grâce aux personnalitĂ©s qui se sont associĂ© au mouvement pour faire libĂ©rer ces 3 jeunes dĂ©linquant qui ont Ă©tĂ© enfermĂ©s pendant 18 ans pour un crime qu’ils n’ont pas commis.

Sur 2h20 de documentaire, la rĂ©alisatrice se concentre surtout sur les faits et va garder un ton plutĂ´t neutre pour mettre en avant les tĂ©moignages. Pas de sensationnalisme pour apporter un rythme ou un faux suspense au film qui ne prend donc pas vraiment des allures de thriller mais d’Ă©tude prĂ©cise de cette affaire. Sans forcĂ©ment s’attarder sur le meurtre des 3 garçon, elle va s’intĂ©resser surtout Ă  la manière dont les 3 auteurs prĂ©sumĂ©s du crime ont tout d’abord Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ©s et interrogĂ©s, laissant des aveux facilement sous la pression.

Avec une compilation de nombreux tĂ©moignages des accusĂ©s eux-mĂŞmes, de leurs familles et de leurs soutiens mais aussi des juges participants Ă  l’affaire, la rĂ©alisatrice va explorer tous les travers du système juridique, en particulier lorsque l’apport de nouvelles preuves et des nouvelles expertises ADN (qui se sont perfectionnĂ©es pendant ce temps) vont remettre en cause la culpabilitĂ© des trois ados maintenant adultes. Un juge capricieux, un système qui ne permet pas le retour en arrière, … le système juridique amĂ©ricain est complexe et comporte surtout bon nombre de failles. Face Ă  cela, heureusement que des gens, qui pensaient les accusĂ©s coupables des meurtres sous couvert d’un rite satanique, se sont ravisĂ©s et se sont battus pour les faire libĂ©rer avec une pression constante.

Le documentaire comporte ainsi plusieurs longueurs, en particulier par sa réalisation très factuelle sur plus de deux heures, mais non seulement ce documentaire est utile et nous montre bien les défauts du système, mais surtout nécessaire devant le combat engagé par ces gens et pour montrer que des accusés à tort ont faillit recevoir la peine de mort, ce qui est monnaie courante dans certains états américain.

publié dans :Cinéma DVD

  1. Pas encore de commentaire