Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Springsteen and I

Springsteen and I

posté le 16/07/2013 FredP

Fans du Boss, votre film est enfin lĂ . Springteen and I, c’est Bruce Springsteen vu par ses fans et seulement le 22 juillet dans certains cinĂ©mas !

En 2011, Ridley Scott avait menĂ© le projet Life in a Day pour montrer comment chaque personne sur Terre vivait une journĂ©e, donnant alors un aperçu concret et humaniste des diffĂ©rences culturelles  inhĂ©rentes Ă  chaque partie du globe. C’est sur le mĂŞme principe que le rĂ©alisateur Ă  produit Springsteen and I. Chaque fan Ă©tait donc invitĂ© Ă  envoyer son tĂ©moignage en vidĂ©o sur le site du Boss spĂ©cialement dĂ©diĂ©.

Point de nĂ©gativitĂ© ici, tout le monde est admirateur du boss et chacun trouve des qualificatifs qui correspondent bien Ă  l’Ă©tat d’esprit de la musique du rockeur prĂ©fĂ©rĂ© de la classe moyenne amĂ©ricaine au discours sociĂ©tal toujours touchant. Parfois, certains fans sont tellement dans l’instant que l’on l’impression de se retrouver dans un Ă©pisode de Confessions Intimes, la vulgaritĂ© en moins puisqu’il s’agit d’une passion honnĂŞte pour un artiste talentueux et respectĂ©, d’autant plus que certains la jouent second degrĂ© avec une belle rĂ©ussite (comme ce mari se plaignant des concerts trop longs, lui qui prĂ©fĂ©rerait passer plus de temps en intimitĂ© avec sa femme ou cette famille oĂą le gamin engueulerait presque ses parents).

Ce documentaire est aussi l’occasion de se rendre compte Ă  quel point l’artiste est proche de ses fans, n’hĂ©sitant jamais Ă  les faire monter sur scène, en particulier ceux qui arrivent Ă  bien se faire remarquer (Elvis, la « Courteney Cox» ). Il y a vĂ©ritablement une osmose entre Bruce Springsteen et ses fans qui se dĂ©gage du documentaire, une communion assez rare. Loin des fans hystĂ©riques de stars pour ados, ici tout se dĂ©roule dans un respect mutuel. Que ce soit au travers des disques ou des prestations live, on se rend compte Ă  quel point le showman mais aussi les paroles des chansons peuvent toucher les gens.

Évidemment, pour les personnes qui respectent l’artiste et apprĂ©cient humblement sa musique sans ĂŞtre grand fan (comme moi), ce documentaire sera plutĂ´t anecdotique mais c’est une plongĂ©e intĂ©ressante dans l’univers et l’esprit de l’artiste qui a apportĂ© beaucoup Ă  Ă©normĂ©ment de gens qui avaient besoin d’entendre les message d’un type qui vient du mĂŞme milieu que tout le monde. Avec Ă  la clĂ© quelques images d’archives assez sympas de montĂ©es sur scènes, ….

Le documentaire est ainsi composĂ© de tĂ©moignages et d’archives pendant près d’1h20 mais ce n’est pas tout. En effet, après cela, ce sont 35 minutes du concert qui seront diffusĂ©es ! L’occasion de comprendre les rĂ©actions des tĂ©moignages que l’on voit devant l’énergie du Boss après 40 ans de carrière.

Pour voir ce documentaire unique, il n’y a qu’une seule occasion. Il ne sera en effet diffusĂ© que le 22 juillet et uniquement ce jour lĂ  dans certaines salles de cinĂ©ma. Le prix de 14€50 est n peu excessifs mais c’est vraiment dĂ©diĂ© aux fans. Pour rĂ©server vos places, ça se passe sur Akuentic.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire