Accueil > Cinéma, DVD > Sorties vidéo : Tai Chi et Contre-Enquête

Sorties vidéo : Tai Chi et Contre-Enquête

posté le 03/07/2013 FredP

Cette semaine, vous pouvez découvrir 2 films en vidéo : les experts en arts martiaux Tai Chi ou un grand Sidney Lumet avec un Nick Nolte impressionnant dans Contre-Enquête.

On commence donc avec Tai Chi chez les chats de Wild Side Vidéo. Premier volet d’un dyptique par les créateurs de Detective Dee. Dans la Chine du XIXe siècle, on y découvre comment un guerrier d’exception, aux pouvoirs faisant de lui le plus dangereux des combattants va devoir se rendre dans un village pour apprendre à maitriser le Tai Chi, sans quoi il finira par mourir.
On pouvait s’attendre à un film plutôt sérieux sur la pratique des arts martiaux mais très vite, on remarque que le réalisateur a choisi un tout autre parti pris, celui de la BD live. Entre un second degré assez léger, une réalisation dynamique un peu foutraque et l’incursion d’éléments steampunks on se retrouve ici devant un film hybride. Navigant à loisir entre la bd, le film d’arts martiaux et le western, on brasse ici les genres pour aboutir sur un melting pot un peu fatiguant et avec des personnages assez clichés et sans relief mais pas dénué d’intérêt. On verra si la suite, Tai Chi Hero, nous permet d’approfondir le contexte et les personnages.

Pas de BD par contre du côté de Carlotta qui ressort Contre-Enquête de Sidney Lumet en vidéo. Le réalisateur qui a traversé les époques du cinéma depuis 12 Hommes en colère revenait dans les années 90 au New-York des bas-fonds, Timothy Hutton enquêtant sur les action du mauvais flic Nick Nolte. Ce dernier se montre ici particulièrement impressionnant avec un personnage noir et violent qui contraste avec l’innocence de Hutton mais celui-ci va aussi perdre toutes ses illusions.
Adapté du livre d’Edwin Torres, Contre-Enquête permet à Lumet de clôturer sa trilogie new-yorkaise (Serpico et le Prince de New York) de manière profondément pessimiste. Il offre ici une vision des milieux underground à la fin des années 90 particulièrement saisissante, capturant une montée des communautarismes assez abjecte (immigrés, homosexuels, prostituées, … tout y passe). Il arrive également à nous montrer le pouvoir des truands sur les flics et la corruption qui règne, mettant à mal la justice. La violence est-elle une solution ? Jusqu’où aller pour rendre la justice sans sombrer dans la folie ? Malgré quelques longueurs, voilà autant de questions avancées avec pertinence par un réalisateur en pleine maitrise d’un style noir.

publié dans :Cinéma DVD

  1. Pas encore de commentaire