Accueil > Actu ciné, Cinéma > Rencontre : Edgar Wright (le Dernier Pub avant la Fin du Monde)

Rencontre : Edgar Wright (le Dernier Pub avant la Fin du Monde)

posté le 28/08/2013 FredP

A l’occasion de la sortie du gĂ©nial Dernier Pub avant la Fin du Monde ce mercredi, nous avons eu l’occasion de rencontrer son rĂ©alisateur Edgar Wright autour d’une table ronde. Évidemment, on a parlĂ© du film, de la trilogie Blood and Ice Cream, de ses acolytes Simon Pegg et Nick Frost et quelques autres surprises.

Après des semaines de promotion intense Ă  travers les pays anglophones, Edgar Wright (Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Scott Pilgrim) terminait donc cette semaine son tour avec une visite parisienne. Le Dernier Pub avant la Fin du Monde Ă©tait en effet diffusĂ© lundi soir suivi d’un question-rĂ©ponse avec le rĂ©alisateur. Mais quelques heures auparavant, c’est dans un lieu bien choisi qu’il s’est adonnĂ© Ă  une journĂ©e entière d’interview Ă  la presse et aux blogueurs. C’est donc Ă©videmment au fameux Dernier Bar avant la Fin du Monde qu’Edgar Wright, fatiguĂ© par sa tournĂ©e marathon mais l’œil toujours rempli de malice, s’apprĂŞtait Ă  rĂ©pondre Ă  quelques questions Ă  une petite tablĂ©e de 5 blogueurs en 20 minutes chrono dans la bonne humeur. Voici donc en vrac tout ce qu’on a pu apprendre comme anecdotes ou petites rĂ©flexions.

  • Il vient de faire 7 semaines de promo intense en Angleterre, Irlande, Nouvelle-ZĂ©lande, Australie, Etats-Unis, Canada et la France
  • Le film Ă©tait terminĂ© tout juste 3 semaines avant sa sortie
  • Pas de bière en Ă©crivant le film sinon il dormirait en milieu de journĂ©e, juste un bon vieux cafĂ©. DĂ©cevant n’est-ce pas ? Mais pour la première amĂ©ricaine, ils sont tout de mĂŞme allĂ©s boire de la bière française dans un pub irlandais Ă  Los Angeles
  • L’Ă©criture de the World’s End avec Simon Pegg a commencĂ© il y a 6 ans lorsqu’ils ont eu l’idĂ©e. Mais avec le succès de Hot Fuzz, c’Ă©tait difficile de trouver le temps de se rĂ©unir. Finalement ils ont rĂ©ussi Ă  se coincer pendant 2 mois dans une salle pour Ă©crire.
  • Ce film clĂ´ture bien ce qu’on avait initiĂ© avec les 2 prĂ©cĂ©dents donc les prochains qu’ils feront ensemble seront très diffĂ©rents
  • Il y a eu 2 semaines de rĂ©pĂ©tition avec les acteurs avant le tournage pour amĂ©liorer le script que Nick Frost Ă©tait le premier Ă  avoir lu
  • Il est super content de travailler avec ses 2 meilleurs amis qui sont super douĂ©s, et ce n’est pas près de s’arrĂŞter
  • Toutes les techniques d’effets visuels sont combinĂ©es dans le film : maquillage, animatronique, cgi, … c’est super important d’avoir des Ă©lĂ©ments rĂ©els auxquels s’accrocher. A titre d’exemple, il y a dans le film une tĂŞte dĂ©capitĂ©e mais toujours vivante, c’est fait en animatronique, ça avait l’air vraiment rĂ©el et ça a surpris les acteurs
  • 90% des bagarres sont rĂ©ellement faites par les acteurs qui sont douĂ©s pour ça, il n’y a pas eu de remplacement de visage numĂ©rique. Les acteurs et les cascadeurs ont Ă©tĂ© entrainĂ©s par l’un des membres de l’Ă©quipe de Jackie Chan, Brad Allan et les combats ont donc Ă©tĂ© influencĂ©s par Chan mais aussi Buster Keaton et Charlie Chaplin, sans oublier les Trois Mousquetaires de Richard Lester ou Drunken Master
  • Le sang bleu vient du fait que ces crĂ©atures ne sont pas humaines donc leur sang est d’une couleur diffĂ©rente et le bleu tout simplement parce c’est une couleur qui irait plus Ă  une classe supĂ©rieure. Et puis l’encre bleue lui rappelle quand il faisait de la peinture quand il Ă©tait gamin et qu’il en mettait partout, c’est surtout de lĂ  que ça vient. Ce n’est pas du tout dans le but de s’auto-censurer.
  • Les dĂ©membrements des corps ont Ă©tĂ© inspirĂ©s par les figurines qu’il avait quand il Ă©tait mĂ´me. La première chose qu’il faisait avec ses Action Man c’Ă©tait de retirer la tĂŞte, les bras, les jambes … c’est ce qui l’a inspirĂ©. Et puis il y a aussi ses souvenirs de Jason et les Argonautes qui Ă©taient prĂ©sents.
  • Le 9e pub, « the hole in the wall»  Ă©tait Ă  l’origine une gare ferroviaire
  • Pas d’intention de revenir Ă  la tĂ©lĂ© avec Spaced mais peut-ĂŞtre des projets tv comme Nick Frost a une sĂ©rie anglaise et que Simon Pegg est Ă  la tĂ©lĂ© aux US
  • La plupart des films de cet Ă©tĂ© sont des remakes, des suite, des adaptations de vieux jeux ou autres, c’est une forme de nostalgie qu’il dĂ©plore et plutĂ´t envie de faire quelque chose de neuf

VoilĂ , on avait encore pas mal de question mais 20 minutes, ça passe très vite et on a tout juste eu le temps de rĂ©aliser qu’on Ă©tait avec l’un des rĂ©alisateurs britanniques les plus talentueux du moment mais aussi l’un des plus adorables. Après une petite sĂ©ance photo, on a hâte de le retrouver pour le prochain Ant-Man et ses autres projets. Grâce Ă  MgCinema qui a tout filmĂ©, vous pouvez aussi retrouver toute la table ronde en vidĂ©o ici. Il ne vous reste plus qu’Ă  voir Le Dernier Pub avant la Fin du Monde au cinĂ©ma.


3 raisons de … voir le Dernier Pub avant la… par MyScreens

publié dans :Actu ciné Cinéma

  1. Pas encore de commentaire