Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Pacific Rim, critique

Pacific Rim, critique

posté le 12/07/2013

Guillermo Del Toro est de retour et orchestre un combat titanesque entre monstres et robots g√©ants dans Pacific Rim. La claque de l’√©t√© et le fantasme de tout gamin de 10 ans.

Cinq ans que l’on attendait le retour de Guillermo Del Toro apr√®s son g√©nial Hellboy II. Cinq ans pendant lesquels il n’a pas ch√īm√© mais avait vu ses projets avort√©s (Les Montagnes Hallucin√©es jug√© trop cher par Universal, les imbroglios juridiques qui l’ont fait fuir du Hobbit, …) jusqu’√† ce qu’il trouve le moyen de mettre en images l’un de ses r√™ves de gosse, celui de voir s’affronter des monstres et des m√©chas g√©ants et de rendre ainsi justice au genre du Kaiju Eiga (film de monstre g√©ant japonais comme le culte Godzilla) avec un budget √† la hauteur de ses ambitions.

Ainsi, dans Pacific Rim, nous apprenons que dans un futur proche, une faille dimensionnelle a √©t√© ouverte dans le Pacifique et des monstres s’en √©chappant ont commenc√© √† attaquer les grandes villes c√īti√®res. Pour lutter contre ce fl√©au mena√ßant l’humanit√©, les nations se sont unies pour cr√©er les Jeager, de gigantesques robots contr√īl√©s par 2 pilotes. Mais la t√Ęche est ardue, la d√©faite proche et seule l’√©quipe du Gipsy Danger semble pouvoir faire face √† l’apocalypse.

Le pitch est simple, le r√©sultat est spectaculaire. Grand cr√©ateur d’univers, Guillermo Del Toro nous entra√ģne d√®s les premi√®res sc√®nes dans un monde passionnant, foisonnant, toujours surprenant et rempli d’id√©es qu’il explore jusqu’au bout. Totalement libre, il donne √† ce blockbuster sa patte personnelle en y imprimant toutes ses th√©matiques, de l’orpheline au bestiaire de cr√©atures antiques surgissant des profondeurs de la Terre, de son obsession pour les rouages m√©caniques aux bestioles rampantes… Sans chercher √† atteindre une forte pointe √©motionnelle (son but n’est pas ici de livrer un film comme son chef d‚ÄôŇďuvre Le Labyrinthe de Pan), il va simplement chercher √† se faire plaisir avec une g√©n√©rosit√© folle pour ses spectateurs.

Tout cela se ressent dans sa mise en sc√®ne monstrueusement efficace et spectaculaire. Les combats dantesques sont incroyablement lisibles, inventifs et surtout exaltants, servis par un choix toujours judicieux de plans qui font leur effet, un niveau de d√©tails in√©dit et une technique irr√©prochable d’ILM pour rendre tout cela r√©aliste. M√™me le portage 3D renforce le film, √† la fois pour l’immersion mais aussi pour accroitre la puissance de ce choc des titans. C’est impressionnant, gigantesque, monumental … les qualificatifs ne manquent pas pour parler de la claque visuelle que l’on se prend devant ces affrontements et en particulier face au jouissif combat central se d√©roulant √† Hong Kong.

√Čvidemment, on pourra reprocher au film un sc√©nario assez simple avec quelques clich√©s mais celui-ci n’est par contre jamais simpliste et ne cherche jamais √† jouer au plus malin avec le spectateur. Il se contente simplement d’√™tre assez universel (tr√®s loin des √Čtats-Unis, Pacific Rim rev√™t d’ailleurs davantage une dimension internationale unie qui sort des sentiers battus) et reconnait volontiers √™tre le pr√©texte √† un d√©luge d’action auquel on a plaisir √† prendre part gr√Ęce √† des personnages rapidement d√©crits mais tout de m√™me attachants (Rinko Kikuchi), charismatiques (Idris Elba) et tr√®s cools (le fid√®le et g√©nial Ron Perlman).

Blockbuster compl√®tement assum√© par son auteur, Pacific Rim renvoie encore le spectaculaire √† une √©chelle in√©dite et se r√©v√®le bien √™tre la claque que l’on attendait, un v√©ritable orgasme geek qui pourra tout de m√™me parler √† tout le monde. Avec une g√©n√©rosit√© √† couper le souffle, on esp√®re que le r√©sultat au box-office sera √† la hauteur de la cr√©ativit√© sans limite de Guillermo Del Toro pour qu’il puisse mener √† bien ses autres ambitieux projets.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. JackO
    12/07/2013 à 12:54 | #1

    Et Charlie Hunnam personne n’en parle ? Pourtant c’est le personnage principal et un tr√®s bon acteur

  2. FredP
    12/07/2013 à 16:17 | #2

    On ne parle pas de Charlie Hunnam car son personnage est assez standard. L’acteur est bon sans pour autant s’illustrer particuli√®rement mais ne cannibalise pas le film.

  3. JackO
    12/07/2013 à 19:01 | #3

    ah mince dommage

  4. 12/07/2013 à 19:19 | #4

    j’attends qu’il sorte pour l’Imax 3D car je pense bien que √ßa va d√©coiff√© !

  5. lurtz
    14/07/2013 à 11:19 | #5

    Bon film en lui m√™me si on exclu le fait qu’il est pomp√© sur la s√©rie anim√©e des ann√©es 90 Neon Genesis Evangelion , guillermo del toro devait diriger un film live d’Evangelion avec l’aide de Peter Jackson et de sa soci√©t√© Weta… le projet a √©t√© abandonn√© – Del Toro a continu√© sans les droits en le bidouillant pour changer son aspect. Mais les bases sont l√†…

  6. FredP
    15/07/2013 à 19:07 | #6

    Il n’est pas pomp√© dessus, Guillermo Del Toro lui rend clairement hommage ūüėČ

  7. 22/07/2013 à 13:54 | #7

    claque, oui mais visuelle seulement, la dramaturgie est un peu b√Ęcl√©e entre les liens p√®res-enfants archi convenus et deux √©quipages int√©ressants exp√©di√©s vite fait mal fait… 3/4

  8. 24/07/2013 à 10:02 | #8

    les 5 premieres minutes auraient put √† elle seule faire un film complet et √† l’ambiance plus pos√©.
    Ce film est beaucoup trop rapide, les inqui√©tudes sont trop vite pass√© √† la trappe. On ne fr√©mi pas un poil lors des moments dit ¬ę¬†h√©ro√Įque¬†¬Ľ de sacrifice.
    Une carcasse creuse ce pacific rim

  9. Fab
    20/08/2013 à 14:28 | #9

    claque visuelle, certes, apr√®s… sans en faire un film tortur√©, il aurait pu √©viter pas mal de raccourci. L’intro ma carr√©ment d√©√ßu, beaucoup de clich√© et puis je ne vois pas ce que Ron Perlman √† de g√©nial dans CE film. On le voit √† peine… J’ai quand m√™me passer un bon moment, cependant il y a plein de choses qu’il aurait pu anticiper, et on aurait √©t√© pas loin du chef d’oeuvre de SF. La ce n’est vraiment pas le cas.

  10. jonathan
    15/12/2013 à 12:40 | #10

    ce filme en jette dommage qu’on ne voit pas plus de robot est de monstre mais sinon tr√®s bon film !

  11. jonathan
    15/12/2013 à 12:45 | #11

    mois je lui donne 19,5/20

ÔĽŅ