Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Les Miller, critique

Les Miller, critique

posté le 18/09/2013 FredP

Carton comique de l’Ă©tĂ© US, les Miller dĂ©barquent sur nos Ă©crans pour la rentrĂ©e. VĂ©ritable renouveau de la comĂ©die amĂ©ricaine ou juste un nouveau petit film sympathique ?

Il y a quelques annĂ©es, le rĂ©alisateur Rawson Marshall Thurber avait cartonnĂ© aux USA avec son Dodgeball, succès qu’il devait Ă©videmment Ă©normĂ©ment Ă  un Ben Stiller en pleine forme. Cette fois il est de retour avec une nouvelle comĂ©die qui mise sur un brin d’irrĂ©vĂ©rence, une touche de sexy, une pincĂ©e de vulgaritĂ©, quelques bons sentiments et roule sur un chemin bien balisĂ© mais pas dĂ©sagrĂ©able pour autant.

En effet, il est ici question d’un petit dealer local qui doit rembourser une grosse dette, pour cela il devra jouer la mule afin de faire passer un bon paquet de marijuana Ă  la frontière mexicaine. Pour cela, il embarque avec lui sa voisine strip-teaseuse, l’ado dĂ©bile du coin et une fugueuse afin de se faire passer pour la famille modèle et un peu ringarde pour toucher le fric promis en bout de course. Aucun problème pour faire entrer la marchandise mais ‘est après que tout dĂ©rape.

Enfin … si tout dĂ©rape pour la fausse famille, ce n’est pas trop le cas du spectateur qui est constamment pris par la main pour rire aux blagues et situations cocasses plutĂ´t convenues et anecdotes qui feront sourire rĂ©gulièrement sans pour autant nous emporter dans des Ă©clats de voix Ă  se plier en quatre. Toutefois, le film navigue de justesse sur le chemin de la vulgaritĂ© sans jamais l’atteindre pleinement, donnant alors le sentiment non pas de ne pas oser aller au bout des choses mais justement de savoir s’arrĂŞter au moment oĂą c’est drĂ´le, sans mettre le spectateur mal Ă  l’aise. Le film ne froisse ainsi personne et reste accessible sans ĂŞtre aussi lourd qu’une production des frères Farelly.

Évidemment, on notera quelques scènes particulièrement salĂ©es comme cet Ă©change de baisers Ă  3, un strip tease inutile mais pas dĂ©sagrĂ©able de Jennifer Aniston mais il manquera peut-ĂŞtre un vrai grain de folie supplĂ©mentaire et d’un mĂ©chant qui aurait plus de consistance que ce pauvre Tomer Sisley qui s’est un peu perdu. Il en rĂ©sulte, malgrĂ© ses petits aspects irrĂ©vĂ©rencieux (ça parle ouvertement de trafic de drogue et de sexe), une comĂ©die Ă  la morale tout de mĂŞme bien simplette sur les bienfaits de la famille qui s’est ici trouvĂ©e.

Dans l’ensemble, mĂŞme si c’est rempli de clichĂ©s, c’est tout de mĂŞme bien rythmĂ© et avec quelques bons sourires francs. Du coup on passera tout mĂŞme un moment plutĂ´t agrĂ©able avec cette famille Miller, sympathique comme tout, quitte Ă  les oublier juste après les avoir saluĂ©.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire