Accueil > Cinéma, Film pas très bon du jeudi > Turistas, film pas très bon du jeudi

Turistas, film pas très bon du jeudi

posté le 26/01/2012 ChrisC

Une bande de jeunes vit des aventures macabres au brésil, dans Touristas (2006) !


Notre film pas très bon du jeudi n’est pas un si mauvais film que ça ! Ca n’est pas un nanar ou une de ces grosses productions qu’on attend au tournant, si prometteuse puis si décevante. D’ailleurs, sur la jaquette de Touristas (Turistas ou Paradise Lost en France, championne de la réinvention du titre), le film est juste vendu comme « étant mieux et plus terrorisant qu’Hostel« . C’est ce qui s’appelle placer la barre haut. L’accueil du public (mais pas chez nous) ayant été plutôt « il n’est pas complètement nul» , ça donne envie.

Non, Touristas, n’est pas non plus un film sur les possibles désagréments dont peuvent faire l’expérience nos côlons une fois à l’étranger, bien que cet épisode que tout vacancier a déjà du subir est tout de même évoqué (« sans glaçons le cocktail s’il vous plaît !» ).

Touristas, c’est Hostel tourné dans un pays émergeant, en l’occurrence le Brésil. Un brin slasher/aventure, surfant sur la vague du torture porn, mais pas trop et pas non plus trop bizarre, donc incidentement pas trop marquant.

C’est l’histoire d’une bande de jeunes américains et d’anglais qui font un bout de chemin ensemble dans ce pays exotique mais qui tombe sur un chirurgien fou qui en veut à leurs organes vitaux. Si on comprend au départ qu’il veut simplement faire ses expériences sur des humains vivants de préférence, le chirurgien plus déterminé à s’enrichir que fou, est surtout un boucher sadique et sans pitié qui n’hésitera pas à planter une pique de brochette dans l’œil d’un de ses sbires, sous les yeux d’un enfant.
Le tout est agrémenté par le paysage idyllique des côtes brésiliennes, des plages et des filles sans arrêt prêtes à faire la fête et ne connaissant aucun autre vêtement que le bikini.


La circonstance de la rencontre de nos fameux jeunes moutons innocents et inconscients est plutôt amusante. Le générique s’ouvre sur un bus lancé à vive allure sur des petites routes. Quand les passagers s’inquiètent de cette conduite musclée, le bus leur donnera raison en roulant sur lui-même en dévalant la colline une fois tout le monde dehors… L’attente du prochain moyen de transport se faisant longue, ils décident tous de partir se prélasser sur une plage avec cahutte/bar. S’en suit une soirée de folie.

Touristas est un film qui s’adresse aux jeunes partis en Erasmus, à ceux qui veulent aller faire un road trip dans une destination peu conventionnelle, qui veulent aller s’éclater et découvrir le monde. Car tout ce qu’un cerveau pessimiste peut imaginer se déroule dans Touristas (sauf pour les épisodes de crampes stomacales sur le gog).
Comprenez, bus qui tombe en panne, soirée alcoolisé avec blackout induit par drogue, vol de tous les biens personnels, village hostile à vous indiquer le poste de police, barrière de la langue, enlèvement et charcutage de vos amis…les vacances pourries au final !
Il y a donc dans l’arrière-pays du Brésil une équipe comprenant un savant inhumain et des chasseurs adeptes de proies humaines. Ah oui, un slasher en pleine jungle sans une petite poursuite par des sbires armés d’une arbalète et d’un fusil de précision ne serait pas pareille.


Après avoir expérimenté les vacances qui partent vraiment en couille, les jeunes se font emmener dans une grotte souterraine (je me demande si ce détail va avoir son importance dans la fuite prochaine de nos héros ?), l’un se blesse, ils arrivent dans une maison glauque isolée (euh, toujours pas flippés les gens ?) où le Docteur Moreau en herbe les découpera (enfin la clone inutile de Cameron Diaz).


Au détour on trouve quand même l’impressionnante Melissa George de Triangle, Olivia Wilde vue dans Dr House, Tron, Time Out, et plein d’autres trucs, et Josh Duhamel (les Transformers, En Cloque Mode d’emploi) en grand frère Captain America pas très fun. Bon, c’est vite fait gore (ouverture de boyaux), pas trop terrorisant, très vite fait sexy (des jeunes faméliques se mettant torses nues, on verra plus de cotes que de beaux tities), et bête (docteur fou qui insulte son lieutenant quand celui-ci tient son fusil mais ne sait plus sur qui tirer)…


En cette période morne de l’année, avec un hiver déprimant, partez au soleil. Si vous recherchiez quelque destination exotique cette année, Touristas est fait pour vous. D’ailleurs si vous trouvez que ça ressemble à Bleu d’enfer par moment ou à une comédie avec boobies, c’est juste que John Stockwell est un acteur réalisateur qui a fait pas mal de trucs avant… Et qui avait besoin de vacances au Brésil apparemment.

publié dans :Cinéma Film pas très bon du jeudi

  1. Hakim
    26/01/2012 à 12:12 | #1

    La scene du charcutage de la blonde m’a quand meme marqué. J’ai pas su la regarder en entier yeux face à l’ecran … Horrible. Mais film sympa à voir une fois . Et Melissa George quand meme ;)